Cinéma : The Square

Le pitch :

La vie d’un homme marié est chamboulée lorsque sa maîtresse, la troublante Carla, découvre dans le plafond de son appartement un sac rempli de billets, résultat du dernier délit de son mari. Leur plan, pourtant simple au départ, pour garder l’argent ne se passe malheureusement pas comme prévu et le couple illégitime s’enfonce dans une spirale infernale : celle du mensonge.

Après le film plein de bonnes vibes d’hier, un autre de bonne facture. Déjà c’est un genre que j’adore, un film noir à souhait de très bonne facture. Côté ambiance et technique c’est du grand art.

Une atmosphère, une ambiance qui ont de la gueule. Et quelle efficacité, plusieurs fois on est prit à plein dans cette magnifique série B. Et un film qui nous offre ce genre de secousses, je suis très preneur. Et que dire de ce côté décalé alternant avec une partie très sérieuse. Bon, pour être totalement honnête, les codes du genre sont respecter à la lettre et on voit facilement que ça respecte et suite les codes du genre. Une copie de grande qualité néanmoins. Certes, il y a aussi un côté grossier et peu personnel mais rien qui gâche et diminue notre plaisir.

Et la fin n’est pas non plus d’une finesse sans nom, une sorte de feu d’artifice avec un peu trop de bouquet final.

Un peu d’humour aurait été aussi bienvenue.

Un très bon petit film néanmoins sans aucun risque de regret.

Laissez un commentaire