Parlons d’orgasme tiens ! Et d’argent.

orgasm

Et d’orgasme féminin plus précisément… En réalité deux gentilles demoiselles, que je ne citerai pas, m’ont envoyé, en même temps, deux liens sur le sujet… Je sais pas comment le prendre hein, d’autant plus que je n’ai été intime avec aucune des deux, mais bon, allons-y.

Donc l’idée, c’est de nous expliquer que les hommes riches donnent plus d’orgasmes que les hommes moins riches. C’est très sérieux, ce sont des scientifiques qui ont bossé sur ça vous voyez. Vous voulez en savoir plus ? Ca se passe ici, en anglais. Vous avez une autre source là. Dans les détails, il semblerait que l’étude ce soit limitée aux femmes chinoises. Bon.

Voilà. C’est bien hein ? Ou pas.

8 commentaires
  1. burp

    ah! je me disais aussi…!donc c’est pas ma faute! » chéri c’est le times qui le dit! »

  2. Un bon moyen pour des femmes planifiant leur divorce prochain de savoir si leur futur ex-mari cache sa fortune en Suisse ou dans quelque obscur paradis pas-que-fiscal.

    Ou pas.

  3. Titebulle

    « Qui a dit que l’argent ne fait pas le bonheur ?
    Depuis qu’j’en ai, j’ai plus de problèmes de coeur
    J’ai fait comme Barclay, j’ai sorti ma Harley
    J’me suis payé le top model dont je rêvais
    J’ai un contrat de mariage en bonne et due forme
    Trois fois par semaine, elle se donne à son homme
    Même si j’suis un vieux croûton
    Même si j’ai plus d’érection
    Ma femme avec passion arrive à jouir sur mon pognon »
    Désolée, c’était trop tentant.

  4. L’idée n’est pas nouvelle ; elle est issue des psycho-neuro-charlatans type John Gray (et l’autre connasse invitée au Leweb08).
    On part de l’idée que les femmes à la préhistoire avaient besoin de sécurité (idée évidemment pas prouvée, vu qu’on n’en sait rien) pour se protéger quand elles étaient enceintes. Le fric, actuel, pallierait les biscotaux ancestraux.
    On rajoute enfin l’idée que l’humain est uniquement guidé par ses hormones (donc orgasme = truc hormonal) sans tenir compte du fait que l’homme est mu par des milliers-millions d’années de culture. (débat nature/culture).
    En gros on tend à nous dire que depuis la préhistoire rien n’a changé.
    Hormonalement parlant, on n’en sait rien. Niveau comportement non plus.
    Tout le débat « tout est nature » ressurgit de plus en plus à l’heure actuelle y compris avec l’autre âne de Sarkozy.
    Ce genre de conclusion a servi à prouver quoi ? Que des gonzesses des pays de l’est, qui se retrouvent à tapiner avec un mac en France l’ont fait sciemment. Elles savaient qu’il y avait un danger mais, mues par les hormones, ont pris ce risque parce qu’elles avaient besoin d’argent pour leur sécurité et celles de leurs futurs momes (je n’invente rien c’est le résultat d’une étude d’Helen Fisher invité au leWeb08).
    On peut en rigoler hein (la femme vénale bla bla)… maintenant on attend l’étude suivante. Les juifs eux, sont ils meilleurs pourvoyeurs d’orgasmes (ba houi parait qu’ils sont tous riches).

    Point 2. Comment est menée l’étude. 5000 cas. J’aurais personnellement surtout relevé que 762 femmes sur 1534 femmes ont quelquefois des orgasmes (et 243 rarement ou jamais).Ce qui est un constat accablant. Je me serais ensuite demandée si les résultats ne sont pas biaisés. Vu qu’il est bien clair que rien ne prouve l’orgasme sinon la parole de la femme, j’aurais aussi réfléchi sur la façon dont j’ai pu posé les questions. La question a elle été posée par un homme ? les partenaires étaient ils présents ? Les femmes ont-elles assuré avoir des orgasmes pour ne pas se sentir anormales ? décevoir leur partenaire ? J’aurais ensuite posé la question de la richesse ; qu’est ce qu’un homme riche ?
    Enfin, j’aurais aussi posé la même question aux hommes au lieu de penser, que cette question-là va forcément de soi.
    « He believes the phenomenon is an “evolutionary adaptation” that is hard-wired into women”
    C’est gentil de croire. Sauf que c’est réservé aux croyants. En science on sait ou on se tait. Quelle phéromone ? il sait pas. Quelle évolution ? il sait pas.

    En gros, ce genre de trucs est pas du tout scientifique et pue considérablement.

  5. burp

    valérie,mais alors? cela voudrait dire?…que…ce serait de ma faute?

  6. burp

    c’est moche! ce que tu fais!

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire