Cinéma : Secret défense

Chaque jour dans notre pays, mouvements terroristes et services de renseignements se livrent une guerre sans merci au nom d’idéologies que tout oppose. Pourtant, terroristes et agents secrets mènent presque la même vie.
Condamnés à la clandestinité, ces stratèges de la manipulation obéissent aux mêmes méthodes. Alex et Al Barad sont deux d’entre eux. A la tête du contre-terrorisme de la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure) pour l’un et d’un réseau terroriste pour l’autre, ils s’affrontent en utilisant les armes dont les plus redoutables : les êtres humains.
Secret défense raconte leur guerre secrète à travers les destins de Diane, une étudiante recrutée par les services secrets français, et de Pierre, un paumé qui croit trouver son salut dans le terrorisme.
Formés et endoctrinés pour des missions qui les dépassent, tous deux sont pris dans un engrenage auquel ils ne semblent pas pouvoir échapper.
Seront-ils, l’un et l’autre, sacrifiés au nom de leurs « nobles » causes ? »

Les films où trainent des voyous en ce moment c’est plutôt un genre à ne pas louper. En effet après Mesrine, ce film d’action nous colle tout autant au siège, tellement c’est efficace et divertissant.
Premier excellent point c’est le boulot derrière le truc, on sent que ça sonne très crédible. Deuxièmement, on entre dans l’histoire par la porte, la fenêtre et le trou de la serrure tellement c’est prenant à souhait. Troisièmement, les acteurs sont d’un sacré bon niveau et ce Lanvin quel bel homme en dirait un autre illustre.

Le mélange de ça donne un ensemble conséquent, du boulot, du talent, de la classe : Une recette savoureuse.

Et le meilleur compliment pourrait être que ce film n’a rien à envier au truc américain du genre et dieu si nos amis de là-bas sont doués pour ce genre.

Si on devait être un peu déçu par un truc, cela serait certainement le pendant du côté punchy, un manque flagrant d’émotions chez les personnages et dans l’action.

A part ça rien du tout, il faut y aller pour passer un grand moment de cinéma.

1 commentaire
  1. lechampenois

    Excellent film a recommander. A mille lieu des 007 et confrères soupoudrés d’explosion en tout genre et de course poursuite sans queue ni tête. Là tout est dans la psychologie, l’endoctrinement, et finalement le mal être d’une jeunesse sans repere. Mention spéciale pour Simon Abkarian en salaud excellent et en manipulateur. Et dire que Philippe Haïm avait réalisé les Daltons…. là la réalisation est proche et terriblement efficace…

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire