Méga-anthologie d’histoires effroyables

Dans la liste des cadeaux de Noël à offrir ce petit livre pourrait largement y trouver sa place.

McSweeney’s est de retour. Mais qui est-ce? Me direz-vous.

Ben facile, c’est la crème, le top, le nec plus ultra de la revue littéraire chez nos amis américains. Fondée par le notable écrivain Dave Eggers pour publier des textes non publiables ailleurs (trop décalés, trop longs, trop courts, trop politiquement incorrect …).

Une sorte d’aide à la publication pour auteurs maltraités. Et comme cet Eggers a du flair et un certain talent, il a réussi à s’entourer des auteurs les plus intéressants de la scène US.

Dans ce nouveau recueil « bad stories », dix-neuf écrivains, dont Michael Chambon coordonnant l’ensemble, s’amusent et nous amusent en s’attaquant à des genres marginales, de l’intrigue policière au feuilleton d’aventures en passant par l’horreur pure et simple. Au programme, on y retrouve des textes de Stephen King, Elmore Leonard, mais aussi Nick Hornby,Rick Moody ou Neil Gaimn.

Et côté personnages à l’intérieur du complot, on va y croiser des zombies, un éléphant assassin, un canari nazi et un Megalodon.

Et ces fous écrivains s’en donnent à coeur joie en pastichant dans la bonne humeur nos lectures d’enfance ou bien en nous livrant une visions personnelles des plus noires, leurs plus secrets cauchemars. Et ceci dans le seul but de nous procurer un incomparable plaisir de lecture : le frisson d’être comme aux premières années d’Halloween ou d’être le héros du Cimetière de la morale, sublime film de Kinji Fukasaku.

Laissez un commentaire