Interview de blog : Camille nue

Le concept ? Un blogueur ou une blogueuse, des questions, posées par n’importe quel rédacteur ou rédactrice de Pingoo.com, des photos nues, et voilà.
Si vous et votre blog voulez participer, contactez-nous sur redac@pingoo.com.
Toutes les interviews publiées ici sont accessibles sur ce tag :
Interviews.

Interview du 5 Novembre 2008 : Camille du blog Fashion Gazette.

Valérie :
– Salut Camille qui es-tu et depuis quand blogues-tu ?

Camille :
Qui es-tu, vaste question, grand programme. Dur de répondre, en fait. Je songe à dire que je suis ni plus ni moins qu’un amas de gènes, glanés de ci, de là, mais surtout de chez mes parents, qui, un soir de janvier, ont décidé de copuler gaiement.
Je ne sais pas où c’était.
Je blogue depuis très précisément la sortie du film du diablotin vêtu de haute couture.
Je cherchais frénétiquement les horaires, quand je suis tombée sur le blog d’Hélène.
De fil en tricot, j’ai succombé.
(En vrai, j’avais un Skyblog, mais sans trop de lol (j’étais déjà un peu réfractaire à ce genre de truc)(mais j’aimais bien me montrer)(donc)mais le Skyblog a duré quelques 69 pages et stop.)(et la vérité c’est qu’il est toujours en ligne)(mais j’ai perdu mes accès, donc je peux pas le supprimer)(triste, non?)

Valérie :
– Et son url c’est ?

Camille :
Alors, c’est une chose de révéler un peu de son passé, ça en est une autre de se payer publiquement une honte monumentale. Alors non, là, je suis franchement désolée, comme Mark Knofler dans sa chanson, mais même si la vie me demande ça, je n’ai pas le choix, et je clos ma bouche.

Valérie :
– Sinon tu as un sponsoring par les gens qui vendent la touche parenthèse ?

Camille :
En effet, j’ai un jour été contactée par toute la tripotée de Suédois qui décernent le prix Nobel de Littérature, parce qu’ils ont décelé en moi un forte propension à instaurer un genre nouveau, celui de la parenthèse enchantée.
Manque de chance, ce jour-là, j’avais oublié mon chargeur de téléphone, et ils ont basculé sur messagerie. Comme je ne parenthètise point du tout en vocal, ils ont cru que je délaissais mon identité, et ils ont préféré donner le prix à un vulgaire inconnu.

Valérie :
– Dans la vraie vie tu fais quoi ?

Camille :
J’aime énormément faire des rouleaux de printemps avec de la moutarde à la figue et des cornichons, j’aime beaucoup lire le Elle, et découper les pages qui m’intéressent.
Accessoirement, je suis étudiante en architecture d’intérieur, parce que je trouve qu’on devrait réhabiliter le noir sur les murs, et les décos de mains en peinture phosphorescente.

Valérie :
– Quand je te lis, je me demande parfois si tu ne joues pas dans Las vegas parano. Quelles drogues prends-tu ?

Camille :
C’est très simple. Je suis une personne bourrée de simplicité, si on va par là. J’ai personnellement la chance d’avoir une génitrice particulièrement mentalement extraordinaire, qui confond la SNCF avec EDF, et qui n’a jamais réussi à dire le mot USB du premier coup.
Et qui me propose des MSN en lieu et place des M&M’s. Avec ça, déjà, on admettra sans peine que je suis mal barrée dans la vie, non?
Le reste n’est qu’une suite d’enchaînement logique, mais ma drogue reste quand même la boule coco. Assaisonnée de moutarde à l’estragon, avec petite pointe de concentré de tomate.
Le tout sans modération, mais avec parcimonie relative.

Valérie :
– Les macarons alors ? Tu aimes ou pas ?

Camille :
Au début, je suis forcée d’avouer que ouais, les macarons, bordel, c’est sacrément bon. À ce point-là du jour, j’ai donc décidé de poser un CV dans un macaronnier, histoire de. Manque de bol, j’ai été engagée sur le fil, et j’ai débuté dans la vente de macarons et autres tablettes de chocolat, pour arrondir les fins de mois étudiants, et pour pouvoir aller boire des pinacoladas sans trop me rabattre sur les nouilles après.
Donc, ça fait environ quatre mois que je fréquente le macaron régulièrement.
Et j’arrive même pas à dire qu’en fait, j’en suis dégoutée. Parce que je le suis pas encore. C’est terrible, non ?

Valérie :
– La blogosphère féminine c’est un peu l’OM contre le PSG. T’es dans quel camp ?
Et au fait c’est quoi les blogs que tu adores et ceux que tu détestes ?

Camille :
J’ai toujours détesté le football français. Ne me demandez pas d’explication rationnelle, je n’en trouve pas. En revanche, j’ai toujours été une fervente supportrice du Barça. Alors que je vivais à Madrid. (Déjà, j’étais un peu portée par l’esprit de contradiction)(on ne se refait pas)(non, il revient toujours au trop, le naturel).

Ceci dit, les blogs que j’adore, y en a une telle truelle, que c’est compliqué de ne pas forger de mur en béton avec.

Valérie :
– Ton blog t’a rendu richissime ?

Camille :
Oh que oui. Grâce à lui, j’ai des sticks Délicéo à gogo, pour décorer mes fioles de verre, et j’ai eu droit à des sucrettes Desperate Housewives. Avec un mug.
Qui est tombé dans le déménagement.

Valérie :
– Une chanson qui illustrerait ta personnalité ?

Camille :
Les bêtises, de Sabine Paturel.
Surtout pour le rhum Coca.

Valérie :
– Quelles sont les blogueuses que tu veux voir nues sous le feu de mes questions ?

Camille :
Simone de Bougeoir, que je trouve délirement irrésistible, et peut-être, pourquoi pas, Fressine.
Mais bon, chais pas si elles vont vouloir.

Merci à Camille pour sa participation à cette interview et à Rod pour les retouches sur les photos.

publié le par Valérie
Mots-clés : ,

26 Réponses à Interview de blog : Camille nue

  1. Pingoo

    Moi je dis love et gloire en Camille.
    Yes we can !

  2. jipe

    J’ai un peu de mal, écrit petit et pas mal d’écrit mais je vais viendre voir, pas mal d’articles intéressants.
    Love aussi donc :)

  3. Little daewoo

    bon je viens de lire le blog de Camille et je dis merci pour cette itw qui m’a donnée envie de connaitre la personne!

  4. Spike

    Tu manges des rouleaux de printemps et des boules coco avec de la moutarde???
    C’est intéressant en effet.

    Sinon ça me fait plaisir de savoir que tu vas être la prochaine Valérie Damidot.
    Pardon je voulais dire plutôt: la prochaine Philippe Demougeot.

  5. Bokassa2

    Marrant ce blog où les photos flouttées disparaissent en plein milieu d’un post pour laisser place à des phtos nettes…

  6. ema ou la bienveillante

    le blog est pas mal mais un peu trop bablateur et parfois commun.
    « Chacune fera son manger de son côté.
    Et les vaches seront bien gardées. »

    mais être nue, c’est agréable.

  7. Lou

    Ahah, j’aime l’interview. Et la chanson.

    Marrante aussi, la Simone de Bougeoir :)

  8. David Bénard

    Tiens, pour une fois j’aime bien les photos…

  9. Valérie

    lou ; tu connaissais pas Bougeoir? le blog le plus magnifique du monde entier. (et elle a refusé l’itw la mauvaise).

  10. Lou

    Tu sais, moi, les blogs de fille, c’est pas (encore) mon univers.
    Mais je ne demande qu’à découvrir.
    (enfin, pas tout.)

  11. Valérie

    là c’est pas estampillé fille. c’est de l’absurde je dirais.

  12. Gazelle

    Même en noir et blanc, je reconn

  13. Gazelle

    Même en noir et blanc, je reconnais la veste d’Elsa, fiouf!

  14. Gazelle

    Je suis trop forte, je saccage les commentaires en moins de 30s.

  15. Gazelle

    Oh c’est cool, j’adore voir une ribambelle de favicones made in Gazelle!

  16. Gazelle

    Promis, c’est le dernier après je m’en vais, mais on se croirait presque à Noël, ça fait guirlande aussi tiens!

  17. Valérie

    cesse de boire.

  18. Gazelle

    Et toi faudrait songer à te raser la moustache quand même! Je suis sûre qu’elles trempent dans ton yaourt!

    (Oui je prends mais aises, comme chez Camille)

    (Promis là je m’en vais)

  19. Valérie

    je me rase pas, je suis féministe.

  20. MT

    Hou…ça sent bon le mimi pinson là! Un peu comme à la grande époque des strip teatseuses qui dansaient sur mes portes cigarettes! AHHHHHH

  21. Pingback: Wikio Décembre 2008 : Drama ! | Pingoo.com

  22. Myrtille

    Tiens moi aussi je reconnais la veste d’Elsa … ;-)
    Sacrée cachottière cette bbCam alors !
    T’auras un sacré souvenir de ton appart’ …
    Tiens et moi tu veux pas me voir à poils ? Tsss

  23. Pingback: Wikio Janvier 2009 : re-Drama | Pingoo.com

  24. Pingback: Wikio Mai 2009 : Bon… - Pingoo.com

  25. Pingback: No teasing inside… « Mimo, Boulot, Dodo…

  26. Pingback: Wikio Février 2009 : Yabon - Pingoo.com

Ajouter un commentaire