Interview de blog : CSP nu

Le concept ? Un blogueur ou une blogueuse, des questions, posées par n’importe quel rédacteur ou rédactrice de Pingoo.com, des photos nues, et voilà. Si vous et votre blog voulez participer, contactez-nous sur redac@pingoo.com.
Toutes les interviews publiées ici seront accessibles sur ce tag : Interviews.

Interview du 1er Novembre 2008 : CSP.

Valérie :
- Salut CSP, tu es qui et tu blogues depuis quand ?

CSP :
Bonjour, j’ai 35 ans, dans la vraie vie je m’occupe de personnes handicapées psychomoteurs, et c’est incontestablement moi le Meilleur Blogueur De Gauche. C’est pas que les autres soient mauvais, mais ils sont tout de même moins talentueux, non ? J’ai commencé un jeudi matin de chômage et d’ennui, en janvier 2007, à l’initiative d’Olivox, à qui je fais un poutou au passage.

Valérie :
- Dans la vraie vie tu tiens un kholkoze ?

CSP :
Non, et cela me navre. Mais quand nous serons au pouvoir, j’entends bien devenir Commissaire Général de l’Internet Socialiste du Peuple, et mettre les ¾ de la blogosphère en camp de rééducation. Comme ça, pour rire.

Valérie :
- En parlant de ton blog, j’avais dit que tu détonnais face à beaucoup d’extrêmes gauchos, qui tentent au maximum de policer leur image. Toi… pas trop. Pourquoi ?

CSP :
Sans doute que ça tient d’abord à ma personnalité propre : j’ai la chance de faire partie de ces gens qui s’en foutent qu’on les aime. Je ne suis pas consensuel dans ma vie quotidienne, partant je ne vois pas pourquoi il me faudrait l’être dans ce que j’écris. Et oui, aussi, il paraît que je ne suis pas facile à vivre…

De plus, je suis sincèrement convaincu que nous n’avons absolument rien à gagner à lisser ce que nous sommes et ce que nous pensons. Au contraire, même. Le contexte socio-politique est propice à la radicalité, et il ne faut plus avoir peur de faire peur. Donc, oui : nous sommes d’affreux gauchistes au couteau entre les dents, oui : le droite nous fait violemment gerber, oui : on est teigneux comme des mangoustes, et oui : riches, on va tout vous prendre. Tout. Sauf la vie, on est des Gentils, au fond. Et notre Gentillesse sera impitoyable.

Valérie :
- Beaucoup disent que Besancenot n’a pas une volonté présidentielle et que la LCR est plus un syndicat qu’un parti politique ; ton idée sur le sujet ?

CSP :
Ce sont les mêmes nœuds qui parlent de « mains dans le cambouis », je suppose ? C’est inouï ce que ces gens sont cons. Non, vraiment, c’est prodigieux. Mais c’est sans doute aussi que ce sont les mêmes qui n’ont pas vu un ouvrier de près depuis longtemps, c’est vrai… Ensuite, en effet, OB n’a pas de « vocation présidentielle », dans le sens ou devenir Président de la République Française ne l’intéresse pas. Ce n’est pas ainsi que nous envisageons l’exercice du pouvoir, et certainement pas dans le cadre des institutions bourgeoises. Nous voulons le pouvoir, nous avons vocation à ce que nos idées gouvernent, que ce soit bien clair ; mais si nous voulons changer de société, il est logique que nous voulions également changer la façon de gouverner, non ?

Valérie :
- Pourquoi tu es à la LCR plutôt qu’a LO ou au PC ?

CSP :
Y a plus de jolies filles. Parce que la Ligue m’avait semblé, dès le départ, porteuse de plus de choses que LO ou le PC ; j’y avais senti une vraie volonté de se « dépasser » et de s’élargir politiquement, de construire une alternative politique face au libéralisme. De plus, il y règne un état d’esprit particulier, spécifique, que Daniel Bensaïd à intelligemment qualifié de « léniniste-libertaire ». En terme de fonctionnement, c’est parfois compliqué à gérer, mais tant mieux : on est une orga de gens vivants, et pas les robots rouges qu’on imagine souvent.

Valérie :
- Beaucoup de gens – ici compris – voient les communistes comme des gens voulant supprimer toute liberté individuelle et toute propriété privée ; tu as envie de leur répondre quoi ? (« à part ta gueule connard »).

CSP :
Ce sont des trous du cul, en effet, merci de faire ce constat objectif.
Ensuite, je n’ignore pas que dès qu’on se dit « communiste », on se trimballe une valise en plomb qui s’appelle Stalinisme… Il faudrait également savoir ce que nombre de ces gens définissent par « liberté individuelle », laquelle se résume pour beaucoup, dans la société capitaliste, à la « liberté » d’être exploités et de consommer comme des gorets pour oublier sa vie de con. Quant à la « propriété privée », il s’agit évidemment de celle des moyens de production détenus par la pourriture dominante ; en bref, on ne va pas vous confisquez votre Audi. Rassurés ?

Valérie :
- T’as quand même sorti des âneries sur le féminisme parfois. T’as honte ?

CSP :
Oui. Terriblement. D’ailleurs, je me suis imposé de suivre toutes les formations féministes du NPA, et je prends chaque jour un peu plus la conscience douloureuse de ma nature profonde d’oppresseur hétérosexiste.
C’est difficile. Mais nécessaire. Mais difficile, quand même. Mais il le faut. J’ai d’ailleurs ce soir même rencart avec une fille de 19 ans pour que nous approfondissions la question de la domination masculine.

Valérie :
- Quels sont les blogs que tu lis et apprécies et ceux que tu détestes (NB ; ne me donner que des blogs de droite dans la section « haïssable » n’est pas du jeu).

CSP :
Mh… je vais faire de la pub pour des gens charmants et talentueux qui méritent plein de visiteurs : Romain, Ariane, et Manu. Pas des militants, mais des plumes incisives et drôles que je lis régulièrement et avec grand plaisir.

Ceux que je hais, ben y a Ivan Rioufol et Jean-Michel Apathie, comme tout le monde, mais soyons original… je ne sais que choisir… un pinochetiste érotomane et dépressif ? Un ultralibéral aigri et pleurnichard ? Des sarkozystes daltoniens ? Un jeune con aussi prétentieux qu’atlantiste ? Le choix est vaste, admet-le… Oooh, ils sont tous de droite, quelle stupéfiante coïncidence, ah ben ça alors…

Valérie :
- Qui voudrais-tu que j’interviewe ?

CSP :
Copinage ! VLG, Primavera, et Antoine. Ces braves jeunes gens ont plein de choses intéressantes à dire, j’en suis certain.

Valérie :
- Une chanson pour illustrer cet article ?

CSP :
Marilyn Manson, Cake and sodomy.

Merci à CSP our sa participation à cette interview et à Rod pour les retouches sur les photos.

publié le par Valérie
Mots-clés : ,

66 Réponses à Interview de blog : CSP nu

  1. cricri

    CSP : ne change rien, je t’aime.

  2. jipe

    Vla un blog qu’il est bien :)
    Merci de l’itw :)

  3. valerie

    j’adore cette interview, j’adore ce mec. bref.

  4. Fredo

    Ouais moi aussi, mais ça fait 2 semaines que j’attends qu’il poste à nouveau sur son blog et pis, rien …

  5. babelkot

    Une découverte(je suis belge,c’est une sérieuse excuse)merci Valérie..

  6. Pingback: Blue(s)berry | Le sentier lumineux

  7. Valérie

    c’est marrant ca hein Blueberry.

    T’as pas osé la comparaison avec Staline ; c’est un peu trop galvaudé pour toi. Donc le sentier lumineux c’est plus exotique, moins connu de tous donc apparemment ca passe mieux.

    Tu devrais aussi nous pondre un article sur la photo qu’a choisie CSP : avec sa blonde aux yeux bleus, n’a t il pas de fortes tendances aryennes au fond ? Ne cache t il pas, tapie au fond, de lui, un gout pour Ilsa la louve ?

    réfléchis y ; il est peut être encore pire que ce que tu penses.

  8. Blueberry

    Je suis un peu bourré mais je vous réponds. Non, j’ai choisi le sentier lumineux parce que c’est une belle métaphore du marxisme-léninisme. Si, si. On prend tout un peuple et pour l’amener vers la riante société communiste, on lui fait prendre un sentier abrupt dans les montagnes andines. Comprendre qu’il y a, étrangement, à l’arrivée, un peu moins de monde qu’au départ. En phraséologie communiste je crois qu’on appelle ça la dictature temporaire du prolétariat. Étape de transition nécessaire à l’arrivée de la lumière. Et, oui, ça me fait un peu marrer.

  9. Valérie

    ah t’etais pas bourré avant ?

    Donc en gros tu compares les idées de CSP et les miennes à celles d’un groupuscule coupable d’assassinats. mais comment donc.
    (et si tu ne comparais pas – vu que c’est ce que tu vas me répondre – on se demande donc BIEN ce que ton propos vient foutre ici).
    Bordel faites simple. Vous ne voulez pas lire les idées d’OB, point barre. Vous préférez fantasmer sur ce qu’il pourrait vouloir, envisager, projeter (ceci incluant donc les purges, l’assassinat de masse et les goulags).
    ca ne serait pas si ridicule que ca serait diffamatoire, tiens.

  10. Antoine

    Oooooh ! Deux semaines sans nouvelle de CSP et voilà enfin de quoi se mettre sous la dent… Et puis le plus délectable c’est que le grandissime CSP m’adresse un petit clin d’oeil dans la conclusion…
    C’est quand vous voulez pour l’interview… :P

  11. Blueberry

    Je ne compare pas. Je fais pire encore. J’assimile. Mais j’adore le « en gros », c’est trop mignon. Sinon, avant de lire la prose magique d’Olivier, je vous suggère amicalement de vous référer aux statuts de la LCR. Où on découvre, ô surprise étourdissante, que le projet d’une société sans classe est encore et toujours l’horizon lumineux au bout du sentier… L’histoire du XXème siècle, au Pérou et ailleurs, nous a montré avec constance et obstination ce que cela signifiait dans le monde réel. Après, que vous vouliez vous référer encore au fameux programme de transition défini à l’origine par Trotsky, c’est chou ou c’est triste, mais c’est avant tout votre affaire. Évitez juste de parler de diffamation ensuite.

  12. valerie

    En effet, le « en gros » était de trop ; je te laissais une chance de ne pas passer pour un abruti.

    et donc la société sans classe passe par les purges et l’assassinat
    En plus d’une société sans classe, je prône une société sans race et sans sexeS. Imaginez. En plus de vouloir buter/purger/rééduquer du bourgeois, je veux tuer et les blancs et les hommes. je finis donc par me suicider à un moment donné de mon Grand Projet. (et Besancenot doit être un peu masochiste vu qu’il prône la même chose et qu’il fait encore partie, sauf scoop, de la classe masculine et blanche).

    allez un effort. tu nous a collé le Pérou, Lénine, Trotsky, il manque Staline, Castro et Mao.

    demain, l’alliance Staline-Hitler, qui nous révélera sous ta plume agile, la proximité de pensée entre les communistes et les nazis.

  13. Valérie

    antoine ; je te maile sous peu.

    (CSP a posté aujourd’hui ; le jour des morts, blueberry nous dira que c’est un message subliminal).

  14. Demi-Binome

    Et sinon, tu pense être une caricature?

  15. Blueberry

    Oui, en effet, la société sans classe passe par la purge et l’assassinat de masse. Cela veut dire quoi une société sans classe ? Cela veut dire que le prolétariat est la dernière classe sociale. Ce qui signifie qu’à la base elle n’est pas la seule n’est-ce pas ? Or, dans cette transition, il se trouve que certaines classes sociales refusent de se laisser faire et d’adopter votre excellente praxis communiste. Les salauds. Ils gâchent la fête et le bonheur de tous. D’où, d’ailleurs, les ennemis du peuple. D’où les camps de concentration. D’où l’assassinat de masse.

    Quant à votre société « sans sexeS ni race »… Pourquoi pas sans bras ni jambeS ? Allez, tous indifférenciés, tous égaux, tous ensemble, ouais !

    Tiens, ça veut dire quoi sans race ? Parce que bon, au passage, pour votre culture personnelle, la France ne reconnait déjà pas les races. Contrairement aux Etats-Unis, elles n’existent pas pour elle. Ah, mais vous vouliez dire, sans race dans la réalité des faits ? Faut-il alors les reconnaître pour assurer à toutes les races une égalité réelle ? Et pour extirper le racisme qu’on sait quasi-congénital de nos concitoyens, on fait quoi ? On met les racistes dans des camps de rééducation et de tolérance comme aujourd’hui ? Ou en prison ? On en profite pour les enculer afin qu’ils apprennent ce qu’est une société sans sexeS également ? On met en place un grand programme de métissage obligatoire ?

    Au-delà du slogan, vous avez quelque chose en tête ou c’est juste pour vous sentir mieux le matin sous votre douche ?

  16. XP

    Quand on observe attentivement Besancenot,on comprend que l’objectif réel, ce n’est pas la société sans classe, mais le massacre, une pulsion de mort à assouvir. Allez dans les manifs de ces gens-là, entendez les cris, et vous comprendrez pourquoi les goulags et les camps. N’expliquez pas à un militant L.C.R qu’il défend une idéologie criminelle, il le sait, et c’est même pour ça qu’il la défend.

  17. Primavera

    Ça alors, CSP, toi ici! Merci pour ce parrainage suspect, je suis touchée. Tu as quand même un peu triché sur les photos, quelle preuve de nudité avons-nous?
    Sinon pour l’interview rien de très surprenant à part tes idioties sur le féminisme, un sujet dont j’ai hâte de (re)débattre avec toi…

  18. jipe

    tu as quoi contre les gens qui ont ni bras ou ni jambes ?

  19. luv

    Arrêtez Valérie, vous n’êtes pas de taille. C’est toi qui passe pour une abrutie, je t’assures.

  20. jipe

    Mais en fait je comprend rien dans ce que tu as écrit Blueberry, faut juste admettre qu’il y a des riches qui s’enrichissent et des pauvres qui s’appauvrissent, un point c’est tout ?
    Dans la crise des subprimes tu as vu un budget pour les gens qui ont perdu leurs maisons ?
    t’as une idée pour les types qui sont chez Ford et General Motors là ?
    Ah merde j’ai le couteau entre les dents, je regarde pas les guerres qui sont faites au profit de capitalistes qui ne voit que le sous sol du pays pauvre, bien plus mortelles que le sentier lumineux dont tu parles..

  21. jipe

    (celà dit, je suis d’accord aec Blueberry, Marilyn Manson est un un choix de mauvais gout) :)

  22. valerie

    Primavera ; oui sur le féminisme je le sens indécrottable. A quand le camp de rééduc ?
    Luv ; donc en gros je suis accusée de vouloir pratiquer le viol et l’assassinat de masse et c’est moi l’abrutie. Ok.

    Donc on reprend. Il y a circulation entre les classes sauf que cette circulation est réduite par le déterminisme social. Là je ne dis rien d’extraordinaire ; les communistes ne sont pas seuls à penser cela. Il n’y a donc pas de classes fermées. Premier point. Mais le déterminisme social fait qu’elles le sont encore beaucoup.
    Maintenant parlons de l’impôt sur le revenu. Vous êtes bien d’accord qu’on prend plus aux riches qu’aux pauvres, n’est ce pas ? La redistribution.
    le communisme dit quoi ? Qu’il faut encore accentuer ca. Donc à la limite traitez nous de voleurs ;)
    Que les moyens de production ne doivent plus être détenus par les exploitants mais de manière collective. Tu me dis Blueberry « mais s’ils sont pas d’accord, on les tue , » mais que je sache, en plein système capitaliste, nous ne tuons pas les classes dominées qui refusent ce système. (du moins pas consciemment… mouarf).
    ca veut dire quoi concrètement. Que le patron qui possède les moyens de production n’a plus le droit de dire à un ouvrier ; « on va licencier, moi je m’en suis mis plein les poches, toi tu dégages ». On considère que la valeur d’un patron n’est pas différente de celle d’un ouvrier. Sans classe ne peut et ne doit PAS être compris comme une seule classe appauvrie.
    On souhaite
    1. Que l’ouvrier ait la conscience de sa classe
    2. Que le médecin, le patron n’ait pas plus de valeur que l’ouvrier.

    Et donc, vous l’aurez compris il en est de même pour les noirs, les femmes etc. On ne dit pas « plus de sexeS », on dit que ton sexe, ton genre ne doit plus conditionner quoi que ce soit.
    En caricaturant. La fille d’une femme ouvrière a 99% de « chances » de finir caissière à temps partiel chez Auchan. On propose donc de réduire ce déterminisme social ; ou au moins de le pallier, via une redistribution plus équitable.
    Sinon tu sais l’indifférenciation des sexes, on nous la ressert depuis le 19eme ; c’est un peu daté non ?
    Dernier exemple. Un mec trouve un filon de pétrole.
    Système capitaliste pur (pas le nôtre) : il dit « je vais donner assez de fric aux ouvriers pour que leur force de travail me serve, lui rapporte un peu de fric MAIS je dois faire une grosse marge ».
    Système communiste (idéologique, c’est pas exactement ca dans le PCF, la LCR today) ; « je vais demander à des gens et on se redistribue le pactole »
    c’est un pari hein. En gros on se dit « si tout le monde y gagne, y perd, prend les mêmes risques, on a tous les mêmes intérêts, ca peut marcher ».
    Le capitalisme dit « si on s’y prend comme ca, y’en a toujours qui vont rien branler, qui sont pas aptes donc on va mettre des dirigeants et faire jouer la concurrence ». Vous êtes aussi sur un pari.

  23. Perséphone

    en dehors de toute considération sur le contenu de l’interview… il est Où le nu?

  24. Valérie

    bah sa pensée est livrée nue, tout à vous (regarde son oeil vicieux, il se prépare à saigner un bourgeois).

  25. luv

    Seigneur valérie vous n’avez rien compris. Je vous avais prévenu :
    « Maintenant parlons de l’impôt sur le revenu. Vous êtes bien d’accord qu’on prend plus aux riches qu’aux pauvres, n’est ce pas ? La redistribution.
    le communisme dit quoi ? Qu’il faut encore accentuer ca. Donc à la limite traitez nous de voleurs ; » celle là je la garde pour les potes, c’est énorme.
    Un moment donné, vous dîtes  » en caricaturant » ; c’est bien en deçà de la réalité. C’est de la bouillie. La fin , c’est à mourir de rire, le coup du pétrole: « si tout le monde y gagne, y perd, prend les mêmes risques, on a tous les mêmes intérêts, ca peut marcher  » Non, mais vous avez vous cela où, hein ? Où ? Vous avez en fait l’idée du communisme d’une enfant de cinq ans.
    Vous êtes complètement conne. Les marxistes doivent s’en contorsionner de gêne. En disant cela, je me disqualifie, mais tant pis, il faut bien que quelqu’un vous le dise. Je garde en copié-collé de vos propos, que de franches rigolades en prévision.

  26. Valérie

    luv, je pense qu’à partir du moment ou tu me traites de conne, tu peux me tutoyer. :)

  27. Valérie

    j’avais raté ceci « Quand on observe attentivement Besancenot,on comprend que l’objectif réel, ce n’est pas la société sans classe, mais le massacre, une pulsion de mort à assouvir. »

    de la phrénoménologie du 21eme siècle.

    http://www.alapage.com/-/Fiche.....ppel=GOOGL

    (désolée hein mais bon c’était tentant).

  28. Blueberry

    Le communisme ce serait donc, notamment, plus de redistribution, plus d’égalité et une plus grande mobilité entre les classes sociales ?

    Au loin, dans une banlieue rouge, j’entends un vieux communiste qui s’étouffe…

    Je veux dire, c’est plus 1981 que 1917 tout ça. Par exemple les moyens de production. Qui dans un premier temps seront détenus de manière collective. Classique. Mais on lit un peu plus bas que non. Finalement ils demeureront dans les mains d’un patron à qui l’Etat fixera tout simplement, par décret bureaucratique, des règles de licenciement et, on imagine, de salaire.

    Vous avez donc raison, tout cela n’a rien de communiste. On est loin du PCF. Comme de la LCR. C’est du socialisme. C’est un programme de nationalisation. Un peu plus musclé donc que celui de Julien Dray mais voilà. On va dire Clémentine Autain tiens.

    Bon, j’aurais mille trucs à réfuter bien sûr, mais cela n’a plus grand chose à voir avec l’empoigne d’origine si vous n’êtes finalement pas communiste.

  29. Valérie

    ah je ne veux plus assassiner personne ?
    et bien d’accord.

  30. XP

    « ah je ne veux plus assassiner personne ?
    et bien d’accord. »

    Mais si, ça n’empêche pas. Vous défendez une idéologie qui fut de tous temps et en tous lieu criminelle, l’idéologie qui fut la plus criminogène de tous les temps. A qui voulez-vous faire croire que vous faite de la politique pour autre chose que pour cracher votre haine? 150 000 Millions de morts, c’est le bilan du communisme, et vous êtes une communiste. Ca c’est clair. Pas besoin des lumières de Freud ou de Keynes pour comprendre tous ça.

  31. Valérie

    « 150 000 Millions de morts » ==> ah quand même.

  32. Pingoo

    N’empêche te savoir impliquée dans une telle tuerie, je trouve ça assez sexy.

  33. Valérie

    Tu me verrais avec mon couteau entre les dents…

  34. Pingoo

    Groar.
    (t’as un mail de moi aussi)

  35. zlurg

    Luv et XP, avec des « capitalistes » comme vous, pas besoins de communistes pour lutter contre le système hein …

    Valérie un couteau entre les dents ? Tsss, elle égorge les bourgeois avec ses talons aiguille.

    Bref,

    Valérie > Tu tends qd même la perche pour te faire battre, le site du monsieur prône la haine comme méthode politique, ça a l’honneteté d’être assumé, ceci dit ça suinte tellement par tous les ports (plus la lecture des commentaires qui pour certains donnent l’impression d’être au million d’une secte), que derrière il n y a rien d’étonnant à ce qu’on vous balance « Staline » dans la gueule.

    C’est peut être du second degré ce qu’il écrit, mais je crois pas en fait. Bous ne pouvez pas jouer avec l’image du rouge à la gentillesse « impitoyable » et vous plaindre de comparaisons douteuses derrière.

    Le programme de Besancenot, je ne le connais pas par coeur en effet. CE que j’ai lu de ses interviews ne me donne pas tellement envie de pousser plus avant.

    Le smic à 1500 euros tout de suite, +300 euros pour tout le monde ? Concrètement ça donne quoi ? Inflation, on revient à la case départ, un Eur n’a que la valeur qu’on lui accorde.

    Interdiction de licenciement concrètement çà veut dire quoi ? Que les entreprises n’embaucheront plus (ou bcp moins) parce que le risque de récuperer un boulet est bien trop important …

    Bref, l’effet pervers me semble assez évident, plus de licenciements possible –> plus d’embauche, si ce n’est dans les grands groupes qui peuvent se permettre de faire des processus de recrutement à rallonge et de payer les pots cassés derrière.

    La propriété de l’entreprise par ses actionnaires, c’est ce qui permet à l’entreprise de lever des fonds, et donc de croitre et d’embaucher. D’ou les dividendes qui récompensent le risque. Évidemment que la course au rendement à 15 % de la part des actionnaires et c’est le désastre que l’on voit.

    Et comme tu dis, penser que tout le monde travaille parce que tout le monde y gagne est un paris. A la différence que c’est le système qui tombe quand on perds le pari, dans le système salarial, c’est le gland tout seul qui perds.

  36. Valérie

    z ; le souci est quoi qu’on fasse, on se prend Staline dans la gueule… je peux pondre 200 billets explicatifs, y’en aura toujours un qui.
    Ensuite face à une certaine droite decomplexée -celle du dessus justement – je peux comprendre la position de CSP. Tu imagines qu’en 20 posts, on a eu droit à toutes les insultes imagineables ? ca fatigue au bout d’un moment :)
    (mais oui on savait – CSP compris – que ca serait la curée sur son itw).

    Pour le reste, je n’y réponds pas (pas que je me défile hein). Juste merci de ne pas tomber dans la caricature et de rester sur le débat d’idées :)

  37. XP

    Qui vous a balancé Staline dans la gueule. Nous disons au contraire qu’il ne faut pas se focaliser sur Staline, puisque TOUS ceux qui pensent comme vous ont creuser des charniers, fait couler le sang, et enfermer des gens dans les camps.

  38. Valérie

    (t’as oublié les 150 000 millions de morts)

  39. luv

    c’est ça le problème justement. Personne ne vous a balancé staline ici. Vous ne comprenez donc pas que ce que le communisme a donné dans le réel, c’est le communisme. Parlerait on d’un nazisme originel, débarrassé de tous crimes ? Non, bien sûr. 150 000 millions de morts vous paraît très exagéré, hein? alors combien, à votre avis ? URSS + Chine + Cambodge + Birmanie + Afrique, combien ?

  40. CSP

    Arf arf arf, mort de rire : les pauvres, mais pauvres mais alors pauvrissimes arguments de Bloub et se ses petits copains, c’est…beau. Quelque part. Même pas la peine discuter avec des amoindris spongiformes pareils, en rééducation épicétou.

    Merci à Valérie, l’exercice est rogolo comme tout.

  41. CSP

    Heu, au fait, c’est moi, mais « 150 000 millions », ça fait 150 milliards ? Parce que si oui, on est décidément très très forts…

  42. Valérie

    « Personne ne vous a balancé staline ici. »

    « URSS »

    Tu disais ?

  43. Valérie

    « “150 000 millions”, ça fait 150 milliards  » ben je crois bien.
    mais vu que le communisme a été une idéologie « de tous temps », je pense qu’on peut nous foutre la mort des dinosaures sur le dos.

  44. XP

    Je disais 150 millions, mais si vous en êtes à vous jeter sur cette faute de frappe comme des morts de faim, c’est bien que vous n’avez rien à dire quand on vous rappelle que vous êtes les défenseurs d’une idéologie d’assassins, que vos semblables n’ont semé que la mort, les camps de concentration et le génocide… Tous, sauf un, soyons juste:Allende, qui s’est tenu tranquille. Un brave garçon,même à partir de Septembre 1973. En mettant 2900 Communistes hors d’état de nuire, Pinochet a sauvé la vie de 30 000 innocents. C’est pour ça que vous ne l’aimez pas.

  45. XP

    Oui,oui oui, je suis grillé. Avec une allusion à 29OO Totalitaires couché par terre, je suis grillé, tandis que toi, avec tes 150 Millions d’hommes, femmes et enfants morts dans les goulags de ceux qui pensent comme toi, tu peux garder la tête haute.

  46. Criticus

    Cité par CSP dans les blogs qu’il hait (et donc qu’il lit), la gloire ! Il a raison, je suis jeune et atlantiste (occidentaliste plutôt, mais on ne va pas pinailler, hein). Con, peut-être.

    Prétentieux, je ne vois pas trop en quoi, à moins que ce ne soit lié au caractère soutenu avec lequel je tiens à m’exprimer sur Criticus. Eh oui, CSP,la langue française je l’aime,moi.

  47. Blueberry

    En « rééducation »… C’est amusant, mais il n’y a que des collectivistes pour avoir cette idée là. Même pour rire.
    Je crois cela assez significatif finalement.
    Allez, nous, au moins, nous avons la décence de ne pas demander aux hommes de se renier. A la place on leur offre un tour en avion ou en hélico. Ce qui est nettement plus cool je trouve.
    Enfin, entre un saut sans parachute ou me retrouver avec O’Brien toute la journée…

  48. Perico

    c’est vraiment la plus mauvaise interview que j’ai lu ici. :-(

  49. luv

    URSS ? comment cela ? pourquoi ne répondez-vous pas « Cambodge » ? parce que pour vous valérie, URSS = caricature ? Ah , ok. L’URSS c’est la caricature du communisme.
    Votre problème c’est que vous êtes le produit parfait de l’école et des médias. Si, si, écoutez: On vous a raconté Pinochet = gros méchant, alors ok, et toute nuance vous effraie. On vous a dit Franco = ordure sanguinaire, Républicains = gentils, et vous vous contentez de cette fable. On vous a dit communisme = beau projet , stalinisme = accident, vous l’avez crû également, comme des millions de français qui ont encore de la « sympathie » pour l’idée communiste. Vous êtes effrayé sans doute, à juste titre, du matraquage sarkozyste d’un grand ensemble de médias, ou d’une représentation économique qui ne souffre pas la contestation, mais en fait, vous tombez dans le même panneau. Etes-vous restée prisonnière d’une représentation traditionnelle de la femme ? Alors, pour le reste, vous vous contenterez de ce qu’on vous raconte de loin ? C’est pour cela que je vous disais que vous n’êtes pas à la hauteur. Vous avez du chemin à faire.
    Un autre détail : toute société communiste est obsédé par les désordres; sa haine de la société conflictuelle, voilà son carburant. Vous êtes sûr que c’est ce que vous souhaitez ?
    Mais peut-être êtes-vous socialiste-démocrate, après tout, un mot obscène pour les cocos, un mot que les gars comme csp vomissent à longueur de colonnes avec une extrême violence ?

  50. Pingback: Winkio Novembre 2008 : Mon Dieu… | Pingoo.com

  51. Stalker

    Bizarre…
    Pourquoi ai-je l’impression, à vous lire (pseudo-entretien dont il faut souligner le niveau zéro du style et presque zéro du propos + commentaires), que des savants (russes bien sûr) viennent de décongeler de vieux homo ni habilis ni encore moins erectus et que, quelques dizaines de milliers d’années après être morts, sans doute frappés au coin de leur front grossier par quelque pierre jetée par un ignoble macaque aussi impérialiste que capitaliste en voulant à leurs troupeaux de chèvres, ils reprennent leur conversation comme si de rien n’était, comme si, justement, quelques milliers d’années n’avaient pas fait de leur monde idéal un peu de poussière comprimée par de pesantes roches ?
    A la réflexion, j’ai dû faire un cauchemar, rouge sans doute, voire rose, rien de bien grave en somme.

  52. CSP

    Glouare ! Slolqueur, dit Le Kougloff Humain, condescend à descendre ici bas pour exprimer sa forcément définitive opinion. Sans déconner, vous êtes déjà allez faire un tour chez ce bouffi pontifiant ? C’est à hurler de rire. Ou à mourir d’ennui, c’est selon…

  53. Primavera

    C’est toi le débile meurtrier!

    N’avons-nous pas atteint le degré zéro du débat? L’un des partis en présence pense-t-il réellement convaincre l’autre?
    Ou est-il question d’avoir le dernier mot devant un public imaginaire et merveilleusement neutre?
    Dans ce cas, 50 commentaires ne sont qu’un début…

  54. luv

    et toi csp, quand tu seras capable d’argumenter pour une fois au lieu de te débiner comme d’habitude, tu pourras la ramener.

  55. Primavera

    C’est toi qui sait pas argumenter!…

    Des gamins dans un bac à sable.

  56. toto

    ouh la la, c’est le paradis des trolls fachos ici dîtes donc! :)

    Bon le communisme, ça fait au moins 200 millions de morts. Et les communistes sont au moins responsables du SIDA et de la famine en Afrique.

    Ouais ouais, cool!
    Bon, avec des opposants comme ça, on comprend qu’il n’y a pas grand chose à craindre… Et qu’on ne peut pas y opposer une argumentation, seulement de l’insulte…

  57. luv

    troll fachos…tout de suite, le reflexe du conditionné. Bah, les insultes, oui, c’est tout ce que les types comme toi peuvent dire hein. Vas y essaye d’argumenter, tiens, pour voir. Que contestes-tu ? le bilan criminel du communisme ? quoi donc ? que ce bilan est dépassable ?

  58. XP

    « ouh la la, c’est le paradis des trolls fachos ici dîtes donc! :)

    Bon le communisme, ça fait au moins 200 millions de morts. Et les communistes sont au moins responsables du SIDA et de la famine en Afrique. »
    Pour l’Ethiopie, ça ne fait pas l’ombre d’un doute. Les marxistes s’y connaissent, en famines organisées.

  59. luv

    nan , mais ca c’est pas vrai; ca n’a jamais existé, pfff…quoi la famine en Ukraine ? des millions de morts ? Comment cela, on nous aurait trompé ?

  60. spermy

    non seulement il est con mais il est pas à poil. fallait pas venir. j’veux dire, rendez-nous au moins les connasses à poil.

  61. Manu

    Hé! Merci pour la pub CSP! C’est sympa.

    Sinon je suis pas un militant du web mais dans la vraie vie qui sait? ;p

  62. le chafouin

    Tiens! pou rune fois que je suis d’accord avec Stalker…

    Le soviétisme, le communisme, le marxisme, le maoïsme, le trotskysme, tout cela, on a déjà essayé. Et à chaque fois qu’on essaie, ça foire. Pourquoi continuer d’y croire?

  63. Pingback: Wikio Décembre 2008 : Drama ! | Pingoo.com

  64. Pingback: Wikio Janvier 2009 : re-Drama | Pingoo.com

  65. Pingback: Wikio Mars 2009 : Tristesse | Pingoo.com

  66. Pingback: Wikio Avril 2009 : Acte de décès | Pingoo.com

Ajouter un commentaire