Sexe, animalité et art

Ce week end à la fiac, les oeuvres d’un artistes, Oleg Kulik, ont été saisies pour « pornographie et zoophilie » ; elles ont été rendues à la galerie à la fin de la foire.
Rappelons qu’on n’est pas là pour juger si c’est beau ou moche sinon on s’achète une photo de biche s’abreuvant au fond des bois.

Kulik se met en scène avec des chiens. Il interroge l’anthropomorphisme et la relation homme/animal. Je lis même qu’il a réalisé des œuvres où il simule des relations sexuelles avec un chien. Rien de très nouveau donc là dedans.

Ce qui me surprend chaque fois, c’est la réticence actuelle à envisager la sexualité comme proche de l’animalité (donc interroger la bestialité). Voir Georges Bataille à ce sujet : «  »Je pose en principe un fait peu contestable: que l’homme est l’animal qui n’accepte pas simplement le donné naturel, qui le nie. Il change ainsi le monde extérieur naturel, il en tire des outils et des objets fabriqués qui composent un monde nouveau, le monde humain. L’homme parallèlement se nie lui-même, il s’éduque, il refuse par exemple de donner à la satisfaction de ses besoins animaux ce cours libre, auquel l’animal n’apporte pas de réserve. Il est nécessaire encore d’accorder que les deux négations que, d’une part, l’homme fait du monde donné et, d’autre part, de sa propre animalité, sont liées. Il ne nous appartient pas de donner une priorité à l’une ou à l’autre, de chercher si l’éducation (qui apparaît sous la forme des interdits religieux) est la conséquence du travail, ou le travail la conséquence d’une mutation morale. Mais en tant qu’il y a homme, il y a d’une part travail et de l’autre négation par interdits de l’animalité de l’homme. » Georges Bataille, L’érotisme ».

Voici une oeuvre de Fremiet.

On a aussi celle ci (Rubens Léda et le cygne).

Pingoo avait ci proposé des oeuvres de Richardson. ce qui est au fond parfois surprenant, c’est que certains ici vont parfois s’extasier sur trois photos mal foutues – juste parce que le modèle est joli – et bloquer quand on touche à ce qui ressemble à un tabou. c’est là, je suppose, que la saisie de ces photos prend tout son sens.

Edit : avec Pingoo, on n’a pas trouvé toutes les oeuvres qui ont été retirées (la première photo c’est sûr). Donc précisons quand même qu’il est difficile de savoir si certaines oeuvres n’enfreignaient pas la loi.

14 commentaires
  1. Mu

    Difficile de juger sans voir les oeuvres mais en même temps simuler une relation sexuelle avec un chien s’apparente à de la zoophilie et c’est réprehensible par la loi. D’après ce que j’ai entendu dans les médias c’est l’aspect zoophile des photos qui gène pas comme tu dis « c’est la réticence actuelle à envisager la sexualité comme proche de l’animalité »
    A mon avis il y a un gouffre que tu as franchi allègrement. Mais c’est mon avis.
    On peut rapprocher ce fait des photos d’Hamilton où il montrait des jeunes filles pré-pubères nues. A l’époque ça n’avais pas tant fait scandale que ça et il y a quelques mois ça a été interdit pour pédophilie.

  2. Valérie (Auteur)

    euh non simuler une relation sexuelle avec un animal n’est pas de la zoophilie.

    si je simule un meurtre, je suis accusée de meurtre ?

  3. ENFIN!!!
    Soyez sérieux et ne confondez pas le pour de vrai avec le pour de faux. Un soi disant artiste qui fait une pipe à un chien est un zoophile, un abuseur, et ça n’a rien à voir avec un tableau qui est, doit on le ^preciser? du pour de faux.
    L’art n’est pas de la ^présentation mais de la représentation ^. Là, on est dans la dérive actuelle qui est en fait une dérive des repères moraux.

  4. Mu

    Ouais j’admet que ma phrase n’était pas claire et pouvait prêter à confusion. Si tu simules un acte sexuel avec un animal il faut pas s’ettoner qu’on te taxe de zoophile et qu’on en évite la diffusion. Enfin en tout cas ça me choque pas. Le tout est de savoir si c’était une vraie simulation ou si c’était sujet à interprétations

  5. Valérie (Auteur)

    « Si tu simules un acte sexuel avec un animal il faut pas s’ettoner qu’on te taxe de zoophile et qu’on en évite la diffusion ». d’accord. on va donc mailer un paquet de cinéastes et d’acteurs pour qu’ils ne s’étonnent pas d’être accusés de meurtres voire même censurés.

    Jo ; on attend la fameuse photo.

  6. Mu

    Valérie>tiens donc…alors comment peux-tu avoir le poil hérissé par des pubs machistes puisque c’est pour de faux?

  7. Valérie (Auteur)

    Je n’ai empéché personne d’être choqué. Certaines des oeuvres de Kulik me gênent profondément, me choquent, c’est même tout son but je suppose.

  8. Mu

    Pourtant tu sembles ne pas comprendre la réaction des autorités concernant cette affaire. En tout cas c’est ce que j’avais compris en lisant ton billet.
    Concernant l’art j’ai un peu de mal à compendre les artistes qui veulent choquer, j’avoue que j’atteint mes limites avec ce genre d’artistes. Cela marche aussi pour Dieudonné que tu apprécies (je trouve qu’il a la même « stratégie »= choquer à tout pris)
    J’ai parfois l’impression (à tort peut être?) qu’ils compensent leur manque de talent (le mot est fort mais j’arrive pas à exprimer ma pensée autrement, je veux dire qu’ils n’arrivent pas à faire parler d’eux grâce à leur simple talent) par cette provocation à tous crins.

  9. Valérie (Auteur)

    apprécier dieudonné ? ah. soit.

    les autorités ne sont pas là pour être choquées, elles sont là pour appliquer la loi. Il y a une différence entre être choqué et censurer une oeuvre parce qu’on ne la comprend pas, qu’elle heurte notre sensibilité ou répond à nos mécanismes.

    Pour le reste. L’oeuvre de Frémiet que tu vois au dessus a été interdite et il a scandalisé. le débat sur « faut il choquer » n’a pas 10 ou 15 ans, il est aussi vieux que l’art lui même. Michel -ange a été censuré par exemple.

    Si j’ai mis un truc de Frémiet et un truc de Rubens (qui montrent de la zoophilie), c’est qu’il me semble, quand une oeuvre a plus d’un siècle, qu’elle est jugée différemment.

    Peut être peut on ne pas s’arrêter à l’image mais à ce qu’elle nous évoque, à tenter de comprendre ce qu’il veut exprimer et pourquoi.

  10. max

    Selon toi,tout peut être « artistiquement » représenté????C’est assez drôle venant d’une personne dont le travail est justement…la censure!!!

  11. Valérie (Auteur)

    oh un ami :)

    1. ou ai je dit que tout peut être representé ?
    2. je peux parler de mon job mais que je sache vos posts (ou ceux que je modere) ne sont pas de l’art (quoiqu’un bon gif animé). désolée.

  12. max

    ni ami, ni ennemi,indifférent en fait. j’ai bien compris que le critère c’est la loi, je souhaitais simplement « susciter » une réflexion sur la « morale » et le légal et sur l’impact de la dimension artistique sur le message véhiculé, ce que d’une certaine manière tu valides dans ton 2.Bref le débat autour de Céline et d’autres

  13. Sans juger, ni dire que les autorités ont raison ou tord … mais je crois que « l’incitation active ou passive à commettre un acte délictueux ou criminel est répréhensible … » et si on y mets un peu de zèle…

    Aprés comme toujours il ya la sensibilité personnelle qui rentre en jeux qui qu’il arrive :/, l mais j’aime bcp le contraste de cette histoire avec la façon donc sont traité « certains animaux » par la loi française …

  14. jean brandon

    c’est choquant la zoophilie ?

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire