Traumas de trentenaire : Johnny Hallyday

Non, je n’aime pas, n’ai jamais aimé Johnny Hallyday (et tout ce qu’il représente, et par politesse, je me tairai, vu que je le rapproche beaucoup en terme de beauferie au foot). Mais le titre « Mirador » est l’exemple type de la puissance de la théorie de Tulving.

Je me rappelle des moindres détails. Dans le « café du milieu », à Rachecourt sur Marne, ce titre était en 1989 le titre le plus sélectionné dans le jukebox à vinyle 45 tours … et j’y passais ma vie (dans le bar, pas dans le jukebox). On claquait nos maigres 2 francs d’argent de poche dans un jeu fabuleux, « Wonderboy in Monster Land » (le meilleur de la saga), et chaque partie permettait de durer 45 minutes … et puis juste en face, il y avait Double Dragon, et au fond … le flipper top gun, où le patron pleurait comme une truie en état d’égorgement car on le soulevait, le secouait dans tous les sens sans qu’il ne tilte, permettant de rester des journées entières pour 10 francs … et oui, difficile d’avoir des activités culturelles dans un village de 750 habitants dont la première ville – la plus grosse du département, St Dizier, 28 000 habitants, wow ! – se situait à 22 km …

(aparté : a cette époque, les gitanes maïs pour mon père coûtaient 6 francs, et les gauloises sans filtre pour ma défunte mère 5,50 fr … et le verre de coca-menthe (que je buvais déjà à l’époque, époque où existait également une boisson fabuleuse disponible chez « Maximo », le livreur de course : le Drinky !) seulement 5 francs. Oui c’est les mêmes valeurs numériques aujourd’hui … x6,55 ! :))

Bref, Mirador en soi, on s’en fout, mais la musique est, avec les odeurs, le meilleur « capteur » de souvenirs, où l’on peut se remémorer toute un pan de sa vie rien qu’à l’écoute. Un peu comme quand j’ai emballé à 15 ans Estelle, dans une disco mobile entre Vecqueville sur Marne et Joinville (sur Marne, pas le Pont, hein), sur « Don’t Cry » des Guns, en 91 …

En gros, la théorie de Tulving, quoi :)

23 commentaires
  1. MDR ton article. Sinon, moi c’était le flipper Jurassic Park.

  2. Quand j’ai lu Rachecourt, je n’y croyais point, quand j’ai lu Saint-Dizier, cela m’a fait tout drole, toi qui écrit sur Pingoo tu es de chez nous :)

  3. Rod (Auteur)

    huhu :) et ouais … un haut-marnais. un vrai. Le seul qui s’est échappé du département pour tests douteux génétiques :)

  4. Là c’est du traumatisme ultra négatif le johnny…

  5. Rod (Auteur)

    bah oui et non : c’est grace à sa chanson de merde que je me rememore des instants absolument fabuleux de mon adolescence : rien n’est tout blanc / tout noir :)

  6. Nick

    « vu que je le rapproche beaucoup en terme de beauferie au foot »

    Alors là franchement, je ne comprends pas qu’on puisse faire l’amalgame entre amateur de foot et beauf. C’est plutôt ta remarque qui fait beauf. No offense ! ;-)

  7. kaz

    Tu vas pouvoir recommencer à emballer, les guns vont sortir un nouvel album !!!

  8. Rod (Auteur)

    le foot est au IIIe millenaire ce que les Arenes etaient du temps de cesar :) juste de quoi amuser le peuple avec une attraction simple à comprendre … bref :) mais moi chuis un beauf, un vrai. Mais ni de foot et ni de Johnny. Mais tout le reste, oui ! :)

  9. SaumonAgile

    Ptin, et moi qui croyais être le seul haut-marnais qui savait différencier un PC d’une boite aux lettres !
    Suis né à Wassy :)

  10. Rod (Auteur)

    Enorme !!! :) bah oui wassy … minimum syndical :) je repetais la bas avec un groupe : Morebeer ! :)

  11. « la musique est … le meilleur “capteur” de souvenirs »
    Normal quand on passe sa vie dans un jukebox (si si, tu peux même rentrer debout)
    5-2 dans la place !
    :)

  12. Haute Marne en force :)

  13. yahasse

    je reconnais notre ami rod à l’époque je le prenais en stop entre Rachecourt et Wassy.

  14. Rod (Auteur)

    Mon dieu, qui sont tous ces gens ! :) 60% du public de Pingoo vient de la Haute Marne, en fait :)

  15. C’est juste que d’habitude les gens ne se vantent pas d’être haut marnais, c’est pas hyper glamour comme département :)

  16. Haut Marnais et fier de l’être !
    et toujours à Saint-Dizier pour ma part !

  17. wouaf

    au moins, maintenant, on sait ce qui cloche chez Rod. Avec de pareilles origines, il est pardonnable.

  18. Rod (Auteur)

    huhu wouaf (salope, au passage :))

  19. vive jonnhy
    Jean Paternin

  20. Il n’est pas au mieux de sa forme il me semble !

Trackbacks.
  1. What's up ?

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire