Noir c’est noir, plus d’espoir

Donc ceci c’est très très bien. déjà pour la musique. Ella Fitzgerald et Oscar Peterson ; on dit « ya bon » (ceci s’appelle une liaison foireuse avec ce qui va suivre).

Mais la posteuse chez Youtube ne s’est pas contentée de ca. Derrière, elle a rajouté des cartes postales vintage illustrant les moments où les noirs étaient à leur place.

J’avais déjà eu le bonheur de voir des photos-souvenirs des activités du dimanche en Alabama ou entre le fried chicken et les bananes flambées (mon dieu), tu allais assiter à de chouettes pendaisons. Oui ca existe.

A mon sens, la pastèque qu’on voit sur plein de cartes symbolise le sourire des noirs, ces êtres toujours gais, un peu comme des enfants trisomiques. Si quelqu’un a une autre explication…

Au passage allez voir les videos proposées par la fille chez qui j’ai pris cette video ; excellente sélection.

Tiens ca c’est bon et personne aime (les gens ont aucun goût).

7 commentaires
  1. cricri

    tu devrais le lire. C’est bien bon.
    http://www.lmda.net/din/tit_lmda.php?Id=22177

  2. freetofi

    je prefere pas lire les commentaires de ce post au sujet foireux …sauf le 1er dont le lien est tres interessant.

  3. merci pour le lien cricri :)

    freetofi ; je ne vois pas en quoi le sujet est foireux en fait.

  4. freetofi

    moi non plus en fait :) mais ça fait serieux :)

  5. Flashou

    Je ne sais pas pourquoi mais ça m’a tout de suite fait penser aux gateaux au chocolat « Bamboula »

    http://fr.youtube.com/watch?v=jW2y2aI8gSA

    Dire que j’ai vécu à une époque ou personne ne trouvait ça choquant. Le même produit de nos jours ça ferait carrement pas le même effet. C’était vraiment freestyle à l’époque !

  6. AdminOfPlaygroup

    Vos commentaires me rappellent une excellente friandise de ma jeuneuse : les têtes de nègres !
    Qu’est-ce que c’était bon !!

  7. Kiloutou

    Pays de merde! putain ce que je regrette l’époque du Banania ou chacun
    savait fermer sa gueule et rester a son rang!

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire