Pingoo kiffe les cheminots

Préambule.
Pingoo : « Tu sais que je vais encore écrire de la merde sur la SNCF ».
Moi : « Tu fais chier ».
Pingoo : « J’ai un deal à te proposer ».
Avertissement aux enfants. Quand Pingoo prononce le mot deal, fuyez à toutes jambes. Ca se finit toujours de la façon suivante ; vous trimez 15 heures durant pendant qu’il glande.
Pingoo « Tu écris l’article sur le RER B comme ca j’écris pas des âneries ».

Et c’est là que tu vois que je suis vraiment communiste. Ce soir, j’avais des trucs importants à faire (jouer à Léa passion vétérinaire) mais je me sacrifie au profit de la communauté. Après la mode Obama, je propose qu’on sorte aussi des tee shirts à ma gloire (en plus je ne suis pas noire, ca sera plus joli).

Fin du préambule.

Bref. Donc il y a des grèves sur la ligne B ; la mienne donc.
La ligne B est gérée par deux entreprises : la SNCF (tronçon nord) et la RATP (tronçon sud). A l’heure actuelle, un agent SNCF prend la relève d’un agent RATP gare du nord et vice versa.

En 2009 aura donc lieu un un projet d’interopérabilité des agents de conduite ; un agent SNCF pourra conduire un train tout le long de la ligne et un agent RATP également.
Et on est tous super contente en se disant que ca va rentabiliser l’ensemble. et qu’on ne perdra plus du temps gare du nord Mais alors pourquoi ils font chier les cheminots ?

Imagine que tu fasses la même tâche qu’une autre personne au même endroit aux mêmes heures, mais pour ca tu n’as pas les mêmes conditions de travail, de salaire, qu’en penserais tu ?
Imagine que je vienne sur ton lieu de travail, faire ton boulot et que je gagne mieux ma vie que toi. Bah oui tu serais énervé.
On met ici en concurrence deux services, la RATP et la SNCF. On sait déjà que les cheminots sont très inquiets du démantèlement actuel. Dans l’article du monde on lit ceci « Chaque entreprise redoute, en fait, que ce soit l’autre, qui, in fine, assure la conduite de la ligne », ironise un cadre de la SNCF. S’il y a concurrence et qu’une des deux entreprises est au final choisie pour assurer le service de la totalité de la ligne, il y aura des suppressions de poste dans l’autre. Voilà une des craintes des cheminots.
Deuxième point. Il y a eu des concertations et les syndicats avaient obtenu zéro licenciement. Sauf qu’en fait ca n’est pas le cas ; il y a et il va encore avoir des licenciements.

On résumera donc le tout en disant ; ils font grève pour éviter des licenciements et suppressions de poste.

(pourquoi je sais d’avance que l’essentiel des coms vont être de type « on s’en fout » « bande des feignants » « être licencié c’est normal » etc etc.

Edit de 14 h : on prend son petit google, on fait sa petite recherche et on découvre que O surprise les agents SNCF ne sont pas fonctionnaires. (je sais on s’ en fous, tous vendus, feignants etc).

66 commentaires
  1. Mouais

    On s’en fout, c’est une bande de feignants, ils vont être licencié et c’est normal.

  2. Lou

    Tu as presque réussi à me convaincre.
    N’empêche que c’est assez stupide de faire moitié-moitié chacun…
    Après, pour les motifs, c’est compréhensible, mais ça n’en reste pas moins une aberration en terme d’organisation.

  3. Vivement qu’ils fassent ça aussi sur la ligne A, qu’on soit plus obligé de poireauté 10 min à Nanterre préfecture que ces *bip* aient fini de boire leur café.

  4. Emi

    C’est quand même incroyable de ne procéder à une telle amélioration qu’en 2009. Cela fait des années que cela aurait du être fait.
    Cependant les considérations sociales sont évidemment à prendre en compte et en l’occurrence les choses n’ont pas l’air limpides.
    D’après ce que j’ai compris les agents RATP sont payés au temps et les agents SNCF sont payés au km parcouru (d’où une paie différente pour le même boulot apparemment). Et aligner tout le monde vers le haut ne semble pas être la solution envisagée, heureusement pour nos abonnements (qui augmentent déjà énormément :o !).

  5. Euh la Ligne B n’étant pas la seul dans ce cas ? (changment entre cheminot/agent RATP) pourquoi ne pas parvenir a un accord qui céderais la totalité d’un ligne à la SNCF et dans l’autre cas la totalité d’une ligne a la RATP.

    Ensuite je vais être Honnête mais la Ligne B tout comme la D qu’il soit en grève ou pas on voit rarement la différence sur le trafic a certaines heures :/

  6. Lou : on est bien d’accord mais ca les cheminots n’y sont pour rien.

    Jedi ; tiens une diffamation

    SS : je ne sais pas. A voir si ca revient au même en termes de rentabilité. Et ca de toutes facons c’est aux directions de négocier.
    et oui la ligne fonctionne mal justement à cause de ce système pourri (et ca tous sont ok sur le sujet).
    Sauf qu’on ne peut reprocher aux cheminots de défendre leur boulot.

  7. Il est à noter que pour les retards, ce n’est pas tant du au fait qu’il y a un changement de conducteur (ça se fait assez vite en fait), mais plus au fait que lors de la construction de la ligne et de la connexion entre la ligne Nord et la ligne Sud, personne n’a vraiment réfléchi à quelques problèmes électriques. En effet, il y a une branche qui est sur courant continu et l’autre sur courant alternatif (ou quelque chose comme ça). Résultat, ça cause souvent des problèmes électriques (une fois tous les 3-4 jours) qui entrainent inévitablement des retards sur toute la ligne.

  8. Bon je vais essayer d’aller plus loin que le “on s’en fout” “bande des feignants” “être licencié c’est normal” même si mon commentaire risque de ne pas être apprécié pas certains.

    Je trouve donc que c’est dommage que les grèves à répétition et non justifiées (le genre « on veut moins d’heures, plus de vacances et une augmentation » – qui pour le coup méritent qu’on leure réponde on s’en fout” “bande des feignants”), fassent passer celle qui sont légitimes (comme ça à l’aire d’être le cas ici) pour « une de plus ».

    Le droit de grève c’est nécessaire, mais utilisé à outrance, ça produit l’inverse de l’effet recherché… alors que les cheminots devraient avoir le soutien des utilisateurs, il se les mettent à dos. Franchement quand j’entends aux infos « grève RATP et/ou SNCF » la première chose qui me passe par la tête c’est « encore ! » alors que ça devrait être « pour quel motif ? ». Et je ne pense pas être le seul.

  9. tana : c’est l’histoire des caténaires ?

    seth ; alors c’est peut être à toi d’aller chercher l’info et de savoir pourquoi ils font grève. Pas un journal – et je les ai tous faits – ne prend la peine d’expliquer vraiment le pourquoi de la grève.

  10. Lu avec une voix type « hotesse de l’air », ça passe bien…

    Moi j’ai pris la moto au lieu de la ligne B. Résultat, une partie du trajet bloqué par un transport pénitenciaire (les gars te doublent au rouge et roulent ensuite comme des larves en t’empêchant d’approcher à moins de 20m).

    J’aurai fini mon bouquin si j’avais pris le train :-)

    Je ne suis pas certain, comme Tana, que le changement de conducteur pose problème. Le relais se passe généralement directement sur le quai, le nouveau attendant l’arrivée du train. (et pour la différence de courant, voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Z_8100)

    La ligne B fonctionne aussi moins bien pour 2 raisons. L’une technique, depuis la mise en service de la ligne D entre gare du nord et gare de Lyon (déjà 10 ans pourtant !). Cette ligne bénéficie d’un tunnel en propre entre Châtelet et gare de Lyon, mais utilise le même tunnel que la B entre Châtelet et gare du nord, ce qui pose un gros problème d’encombrement. Un soucis sur la D a un impact immédiat sur la B.

    L’autre est syndical (autant dire sans solution) : SUD est majoritaire depuis quelques années sur la partie RATP. Pas d’autre commentaire :-(

  11. Oui suricat je n’ai pas évoqué la construction d’un tunnel qui arrangerait les choses mais coute trop cher.

  12. my god

    Effectivement les journaux ne se penchent jamais sur le « pourquoi » de la grève. Pourquoi ? Ils font mal leur boulot ou il n’y a pas de « pourquoi » à la grève? C’est l’un ou l’autre.
    Et ici le « pourquoi » n’est pas très clair.
    Valérie, de façon objective bien sûr, nous parle de licenciements : « il y a et il va encore avoir des licenciements ».
    Oh zut alors il faut faire qqc !
    C’est une blague ? Des licenciements à la SNCF ? :)
    le jour ou ça arrivera on sera vite au courant.

  13. euh… c’est une blague ? des licenciements il y en a en permanence justement.

    Quand je parle de l’inquiétude des cheminots suite au démantèlement du réseau, je ne pensais pas qu’il fallait s’appesantir sur le sujet ; apparemment si.

    faut que tu comprennes – quand même – que j’ai rien à gagner à parler de ca. Comme tout le monde, la grève m’emmerde. je pars pas de chez moi en disant « chouette j’en ai pour 3 heures ».

    donc là 6 personnes licenciées. (ok je sais c’est rien, on s’ en fout bla bla).
    plus de 100 à prévoir avec le projet.

  14. Azu

    Dis, tata Valérie, tu nous fais un « être communiste en 2008, définition pour les neuneus » ??
    Parce que moi j’aime bien les « Dis tantine Valérie ».

    A propos du sujet…ben euh j’suis une bête à sabot provinciale…alors le métro. Paix à votre âme.

  15. azu ; ok ca va être drole :).

  16. Alexandre

    le fonctionnement de cette ligne est juste une aberration organisationnel comme seul le service public sait les faire… c’est pour ça que notre beau pays ne tourne pas rond.

  17. studdywax

    heu c’est quoi un RER ? message d’un provincial…

  18. Je@nb

    Si au final ils virent les moins efficaces/rentables/productifs c’est pas un drame. C’est un service public, ça doit marcher. Si ils font mal leur boulot par rapport aux autres, byebye. C’est pas les teletubbies.
    J’espère au moins que ça les stimuleront à mieux bosser mais bon j’y crois pas trop, c’est plus simple de faire des grèves

  19. alexandre ; et en quoi est ce la faute des cheminots (seul sujet du post).

    studdywax : comme un métro :)

    jeanb : oh bah oui c’est sur que quand on licencie, on vire tjs les incompétents. c’est connu.
    J’ose aussi espérer que tu es homme/femme au foyer car sinon je crois que tu es en train de glander sur un site web.
    ca n’est pas productif ca si ?

  20. sont gentils les chemineaux..

    je connaissais pas ce soucis de la ligne B, c’est vrai que c’est pas simple..

  21. Valerie, si je peux me permettre, le RER ça ressemble plus à un train, qu’un métro ;)

    Sinon je suis d’accord avec toi et je comprend tout à fait leurs revendications et leurs problème.
    Je ne prend pas les transports en commun mais je subis tout autant les problèmes. Déjà que les routes c’est la merde alors quand y’a grève…

  22. piere ; oui j’ai manqué dire un mélange train/métro.:)

  23. my god

    Valérie, je crois que tu confonds licenciement et suppression de poste non ? Ce qui n’a rien à voir.
    Si je me trompe, je veux bien voir ta source selon laquelle il y a des licenciements à la SNCF.

  24. my god : vu que dans mon billet je dis licenciements ET suppressions de poste, je crois ne pas confondre.

    Jenne trouve evidemment plus ma source (elle était en google actu hier et plus aujourdhui) ; je vais te la chercher quand j’ai un moment. Je suppose qu’elle ne plaira pas vu que c’est un site de syndicat ; si tu la considères d’emblée comme biaisée, dis le moi de suite que ca m’évite une recherche.

  25. my god

    non c’est pas baisé vas-y

  26. Quand je disais ne pas savoir la raison des grèves en général, je ne disais pas que j’étais mal informé, mais que je ne *voulais* pas savoir.

    Le point sur lequel je voudrait insister est celui là : Quand les grèves sont peu fréquentes on s’intéresse réellement à leur cause. Quand c’est tous les mois ça devient lassant, et la grève ne devient qu’une grève de plus, peu importe la raison.

  27. Perico

    bah! vivement que Véolia et la Deutch Banh se ramène avec leurs trains, recrutent leurs propres cheminots et fassent une concurrence de la mort, et là on verra bien si ça existe encore les grèves

  28. perico oui vivement. et là on reparlera à nouveau de licenciements et supressions de poste.
    ca ne te génera pas, j’espère, de payer plus d’impots, vu qu’il faudra financer les chomeurs, qui seront en augmentation ?

    ca ne te genera pas non plus, que les lignes non rentables soient supprimées ?

    et enfin j’espere que tu seras content de l’augmentation des billets de transport ,déjà tellement peu chers.

    mais y’aura plus de grèves.

    seth ; ah ben si tu veux pas savoir, je me demande même ce que tu fous sur ce billet. va regarder Pernaut c’est l’heure.

    ce qui me fascinera toujours, c’est que vous avez un avis, sur un sujet sur lequel vous ne voulez rien savoir.

  29. « de payer plus d’impots, vu qu’il faudra financer les chomeurs », quand on travail on cotise pour une assurance chomage… c’est pas tous les français qui paye, mais seulement ceux qui travail..

  30. (oui j’ai été imprécise désolée :))

    MG : http://www.fgaac.org/principal.php

  31. my god

    Désolé Valérie pas de trace de licenciement sur sudrail.org…
    Donc on peut recentrer le débat :
    Pour ou contre la grève dont la cause est la mutation de quelques cheminots de la ligne B du RER vers d’autres lignes qui puent.
    C’est dommage que les médias ne présentent pas les choses comme ça, c’est vachement plus clair non ?

  32. np, étant intérimaire au chomage (en vacances) beaucoup de gens font l’amalgame « tu es au chomage et tu cherche pas de boulot, espèce de bouffeur d’impôts, les honnêtes gens patati patata », d’ou cette petite précision..

    pour avoir droit au chomage il faut avoir cotisé à ce dit chomage..

  33. Bokassa2

    Intolérable !!!
    Il manque la fin de la paranthèse de la dernière phrase. Cela fout en l’air la crédibilité du reste…
    Et surtout je décide d’ouvrir les yeux maintenant que je sais que je peux croiser Valérie (from pingoo.com) sur MA ligne B

  34. Flashou

    Vis à vis des gréves sur les transports, notre regard est souvent biaisé par notre status d’utilisateur. Si une entreprise qui vend un produit quelconque fait grève pour ce genre de raison, tout le monde sera unanime sur le soutien à donner aux salariés victimes d’une conjecture pas toujours drole.

    Vis à vis des transports, on pense d’abord à soi, au 3h que l’on met pour faire un trajet de 45min, on peste envers des gens qu’on ne connait pas dont on ne connait pas le métier et dont on se fiche royalement la plupart du temps.

    Soyons honnete. Nos reactions vis à vis des cheminots (« ils ont plein d’avantages, ils on un boulot peinard » etc etc) bah c’est un p’tit peu de jalousie. La plupart des boulots donnent leur petit avantage (plus ou moins conséquent) et vous aurez sans doute du mal a les abandonner pour des raisons d’équité envers les autres. C’est humain tout ça : on essaye déja d’etre bien pour soi, et apres on verra si on peut aider les autres. Pour ma part je prend les lignes B et D et RATP comme SNCF me pourrissent régulierement la vie, et si une restructuration est possible et bien dans la mesure ou ça ne neccessite pas de faire un rituel sacrificiel de 1000 vierges je ne m’en offusquerai pas (mais j’assume les conséquences de mon avis)

  35. my god

    Flashou : tu « assumes les conséquences de ton avis », moi je dis chapeau, c’est courageux de ta part.

  36. Mu

    Moi j’aimerais bien savoir quel est le nom du sûrement très intelligent gars qui est la cause de cette abérration…Sinon juste une simple question de math: s’il faut 50 personnes d’une société et 50 d’une autre pour faire un boulot, comment si tu donnes le boulot à faire qu’à une seule, 50 personnes y arriveront? Elle devra embaucher, non? Et si elle embauchait les 50 que l’autre sera obligée de virer? Enfin bon je dis ça je dis rien, le gars intelligent qui a pondu cette connerie, il doit avoir des raisons qui m’échappent…

  37. Mu

    Flashou> je plussoie at j’ajouterais même qu’il y a une certaine forme de jalousie des gens du privé envers les fonctionnaires car il y a un sentiment d’impunité envers la grève. Un gars du privé à légalement le droit de faire grève, en pratique s’il le fait il prend de gros risques. Et comme les fonctionnaires sont invirables cela donne une impression qu’ils font grève pour un oui ou pour un non sans risque (mais perte de salaire quand même ce qui n’est pas négligeable…)

  38. MG ; ah bah si tu le dis. oui on va croire que juste ils vont ailleurs. sont cons de se plaindre ceux là :)

    flashou : non je pige ton avis ; il est même tenable dans l’esprit « on circule mieux, donc on bosse mieux donc l’économie va mieux bla bla ».
    sauf que
    si des mecs ont le pouvoir de te pourir la vie comme ca (et comme le gvt est chaque fois assez niais, pour dire que ca paralyse la France) moi je dis quoi.
    « ben les gars pensez comme Flashou et pensez à votre gueule »
    tu leur demandes à eux de faire ce que toi tu n’es pas prêt à faire. why ?

    (courageux de dire que les cheminots font chier ? c’est une blague ?)

    borkmadjai ; oui tu as eu raison de souligner le truc merci :)

  39. HS: marrant je crois que c’est la première fois que je te suis valérie.. en principe je suis pas trop d’accord avec toi.. ;)

  40. Valérie (Auteur)

    ouais j’ai noté.

    je vous ai collé en edit en gras et rouge. Ca serait BIEN de se renseigner vu que les agents SNCf ne sont pas fonctionnaires (je sais on s’en fout).

  41. ouais, c’est comme dire: « vivement que vous soyez tous privatisé, vous allez bosser bande de feignasse, on moins au aura des trains à l’heure »

    sauf que si on regarde un peu l’histoire, quand la sncf était un service public, la France possédait le réseau ferré le plus à l’heure du monde, on pouvait réglé sa montre sur le train de 12h28 en gare de Lyon.. maintenant c’est un peu mort..

  42. my god

    N’empêche que, Valérie, tu ne m’as toujours pas trouvé un article qui parle de licenciement et qu’effectivement il n’y a pas de motif sérieux à cette grève.
    Ca me ferait plaisir de te l’entendre dire, mais je crois que je rêve là.

  43. Valérie (Auteur)

    MG ; ben écoute c’est simple, te t’ai fourni deux liens annoncant les suppressions de poste ET les licenciements (dont déjà 6 effectifs).

    deuxième argument : tu peux en effet supposer que quand deux entreprises se disputent un marche juteux, celle qui perd va faire la fete chez castel.
    en vrai non. elle a plutot tendance à licencier. et depuis leur nouvelle politique de recrutement, c’est bizarrement super plus facile
    (cf sur les mêmes liens).

  44. Azu

    Ouaip, çà me fait tout à coup penser que les trains anglais sont vachement plus à l’heure que les français…
    La privatisation sans doute…

    Dois-je rappeler que le privé reste dans une optique de bénéfices, donc de coupes de branches déficitaires. En conséquence, ne demandez pas qu’un train arrive dans le patelin de 2000 âmes. Démerdez-vous. Çà serait du service public sinon.

    Mais pourquoi j’interviens moi…8!

  45. « les trains anglais sont vachement plus à l’heure que les français »
    normal les horaire sont vendu au entreprise, et des contrôle sont effectuer, comme pour les bus, si pendant un contrôle le bus arrive pas à 12h13 il peuvent perdre le contrat..

    à savoir qu’avant les rails anglais n’était pratiquement pas entretenus (cf: train sous la manche coté français 150Km/h coté anglais obliger de ralentir à 50Km/h car les rails était pourris (depuis ils ont refais les rails..))

    c’est la transition public/privé qui est longue, mais avant d’avoir des trains à l’h en France, va falloir attendre pas mal de temps..

  46. cricri

    ça c’est un chouette billet sponso..
    mais c’est qui le client au final : la RATP ou la SNCF ?
    Sinonn, moi, depuis Montpellier, je m’en tape de la ligne B. Faut qu’on parle des TER de notre région qui sont jamais à l’heure pour quitter le boulot à 16h15…

  47. Valérie (Auteur)

    criri ; bah là ca serait plutot Sud mon sponsor. je doute que les directions apprécient mon soutien aux grévistes :)

  48. Perico

    j’ose même pas imaginer quand Valérie va s’attaquer à la privatisation de la Poste :-/

  49. zapator

    Rien a voir mais bon : un pote a moi appel les cheminots les « branles manettes »… il est rentré a la SNCF y a une dizaine d’année et profite comme un dératé du système. Un sacré fumiste très sympa au demeurant qui ne tari pas d’éloge sur son employeur et sur les syndicats qui lui assurent un revenu correct pour un ratio grève/congés imbattable…

  50. cricri

    moi, j’aime les cheminots comme Bernard Thibault et les postiers comme Olivier Besancenot.
    Des gens qui emmerdent autant Nicolas Sarkozy ne peuvent pas être totalement mauvais…

  51. « Sauf qu’on ne peut reprocher aux cheminots de défendre leur boulot »

    pour une fois que leur grève semble légitime ;), c’est bien ça le problème à force de crier au loup, dans l’imaginaire des gens
    Cheminot = Glandeur sur payer qui passe son temps a faire grève dès qu’on le contrarie ;) (c’est un peu la même chose dans l’éducation nationale :/ )

    Et Puis Moi en bon capitaliste pollueur je ne prends de toute façon pas ce moyen de transport que je réserve au bas peuple :D lol

  52. @Criri d’ailleurs c’est peu étonnant quand on sait qu’en régions parisienne les lignes gérées exclusivement par la RATP (Ligne A) fonctionne bien mieux avec un fréquence de train bien plus élevée que les ligne géré exclusivement par la SNCF (Ligne E)

  53. Valérie (Auteur)

    cricri ; des fois t’es sympathique. des fois.
    perico ; je serais pareille mais en pire.

  54. Allez :) je me jette a l’eau. En quoi ca change pour eux de travailler sur une meme ligne qu’elle soit partagé sur la longueur plutot que par le temps …

    Le probleme des cheminots c’est qu’ils sont dans l’affrontement vis a vis de la direction plutot que dans la négociation…

  55. Valérie (Auteur)

    tu veux une bouée ?

  56. cemoi

    Prendre les trains anglais en modèle, j’espère que c’est de l’humour. Ils sont peut-être à l’heure, mais y en a moins souvent, à moins d’endroit et ils ont plus d’accident qu’en France (je crois). D’ailleurs ils ont des réseaux de bus longue distance qui fonctionne très bien, c’est dire…

  57. Azu

    cemoi: pour ma part, de l’humour c’était, oui.
    Le réseau anglais était effectivement dans un état pitoyable. Mais ce que l’on dit moins, c’est que les moyens alloués par l’Etat n’était pas les mêmes. Pas de réinvestissements, d’améliorations du réseau.
    Bref, tu as un outil, mais tu ne l’aiguise pas, tu le laisse rouiller et se gripper.
    Ensuite tu dis que çà va couter moins cher grâce au privé, parce que le privé, il en a dans le pantalon.
    Tu te débarrasses d’un outil qui te coute plus rien, qui ne vaut plus rien, mais qui couterai un bras si tu devais le réparer.
    Comme disait mon père: « quand je ne veux plus de mon chien, je dis qu’il a la galle ».
    Surtout quand ce sont des glandeurs crypto-communistes de la pire espèce, buveurs de bière et grévistes.

  58. ElGaub

    Juste en passant, une remarque (un peu tardive vu la réactivité du lieu :o), en réponse à Seth :
    « Je trouve donc que c’est dommage que les grèves à répétition et non justifiées (le genre “on veut moins d’heures, plus de vacances et une augmentation” – qui pour le coup méritent qu’on leure réponde on s’en fout” “bande des feignants”) »

    « Non justifiée » :o)))))

    C’est marrant parce que sont justement celles-là qui sont le plus justifiées. Les seules qui vont véritablement dans le sens de l’Histoire : on travaille moins, on a plus de congés, on a plus de salaire.
    Sauf que la propagande libérale à bien fait son boulot, et par réflexe (incompréhensible quand on prend du recul), ben on trouve que les luttes qui vont dans le sens de l’Histoire sont injustifiées. Moralité ; depuis un vingtaine d’années on inverse ce sens. On travaille plus, on a moins de congés (si, si, on vient récemment de faire sauter légalement les RTT pour une certaine catégorie personnes.. c’est un bon début quoi), et les salaires n’évoluent plus (depuis quinze ans).
    Alors on râle. Deux fois plus quoi ; contre la perte des acquis, et contre ceux qui les défendent. Baleze. « diviser pour mieux régner » qu’il disait l’autre…

  59. Blueberry

    Je suis sans nul doute idiot, mais d’une part je ne vois pas trace dans les deux liens donnés de la moindre allusion à des licenciements. Le communiqué le plus récent sur Sud Rail date de juin…

    Et, d’autre part, oui, on en a un peu rien à foutre. Pourquoi ? Parce que le client du rail en Ile-de-France est un client captif. Il n’a pas le choix le plus souvent. Il est obligé de prendre le train (sinon il ferait autrement avec plaisir) et, en plus, il ne peut pas se décider entre plusieurs compagnies ferroviaires.

    Les cheminots peuvent faire grève cent fois dans l’année, il continuera à prendre le train l’année suivante.

    Il y a peu d’entreprises qui ne subissent qu’aussi légèrement le prix d’un service qui n’est brusquement pas rendu parfois et mal rendu la plupart du temps.

    Les cheminots en profitent. Ils regardent leurs intérêts. C’est bien naturel. Qu’on ne s’étonne pas que les clients, eux, râlent de leur côté.

  60. Valérie (Auteur)

    j’aime bien le tout début de ton com.

  61. my god

    Blueberry : « Je suis sans nul doute idiot, mais d’une part je ne vois pas trace dans les deux liens donnés de la moindre allusion à des licenciements. »
    Ahhh merci, c’est ce que je me tue à expliquer à Valérie, mais j’ai abandonné…

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire