De l’usage du poil et du sécateur

Vous savez que ca fait 6 mois que j’évite d’écrire cet article ; et bientôt vous allez d’ailleurs penser que j’aurais pu attendre 6 mois de plus. Sauf que le jour où je n’aimerais pas le conflit n’est pas arrivé.

Donc, tu l’as compris, on va parler de féminisme.

Donc le féminisme c’est quoi. C’est vouloir l’égalité entre les hommes et les femmes. Point barre. Ni plus, ni moins.

Après, il y a autant de définitions que de féministes. C’est un peu comme si tu demandais à des politiques de donner leur vision sur l’économie, on aurait quasi autant d’avis que de personnes.
Ceci pour dire qu’il est donc inutile de me parler pour la 500eme fois d’Alonso. C’est comme si vous demandiez à Madelin s’il aime bien Besancenot (ou vice versa).

Historiquement je résumerais le féminisme en trois périodes.
1. on lutte contre des inégalités évidentes. (ex droit de vote)
2. on compare la situation des femmes et des hommes et on tente que les femmes aient accès aux mêmes choses ; on s’interroge donc sur les inégalités
3. on étudie les rôles sociaux des hommes et des femmes.

On va prendre un exemple pour illustrer la troisième période.
Les femmes sont, ici et ailleurs, supposées mieux s’occuper des enfants.
Qu’est ce que ca entraîne ?
– qu’une femme sans enfant peut encore ne pas être considérée comme une « vraie femme »
– que le plus beau travail d’une femme sera celui de maman
– que les hommes aient galéré comme des perdus pour obtenir 15 maigres jours de congés parentaux.
– qu’un homme instit en maternelle est suspecté des pires trucs
– qu’on associe toujours les femmes et les enfants « A Bagdad, 300 morts donc 123 femmes et enfants »

etc etc.

Et c’est là que naît le truc passionnant (tellement passionnant que je ne comprendrais jamais pourquoi 100% des gens ne sont pas féministes ou antisexistes. Bref).

Réfléchir à ca, c’est repenser entièrement les rôles sociaux (les places traditionnellement données aux hommes et aux femmes). C’est donc, evidemment se donner plus de liberté (pas qu’aux femmes, cf exemple du dessus).

Et donc pour commencer à un peu comprendre un certain féminisme (le mien en l’occurence, ca tombe bien), on lit King Kong Theorie.

Et c’est là que tu vois qu’il y a du boulot.

61 commentaires
  1. EL BILOUTE

    Une femme chauve, c’est sexy ??

  2. Je pense que le commentaire d’El Biloute est le commentaire le plus essentiel qui soit publié ces dernières années.

    Et sinon Valérie, très bien ce petit rappel, j’adhère.

  3. En cas de naufrage de bateau, doit on sauver les femmes et les enfants d’abord, ou traiter tout le monde sur un même pied d’égalité ?

    Bref, je chipote, mais le débat est vaste. Homme et Femme sont différents, les cultures sont différentes, et l’universalisme et l’antisexisme que tu prones sont une utopie à l’heure actuelle. Mais il faut faire évoluer les choses, ca prendra le temps que ça prendra…

  4. Osmany>
    De toute façon, tant que ce sera la femme qui se tapera 9 mois de galère avant de mettre au monde, il n’y aura pas d’égalité.
    Et de toute façon, est-ce vraiment LA solution ?
    D’ailleurs, c’est évident que ce sont les femmes et les enfants qu’il faut sauver d’abord, question de sauvegarde de la race humaine.

  5. studdywax

    ouais mais on a forcement un parti pris puisqu’on est soit un homme ou une femme..donc toujours un avis objectif…faudrait demander aux poissons rouges, aux élephants ou aux bacteries, qu’elle est l’humain le plus baleze (parce l’egalité des sexes c’est juste une fausse question, la vraie c’est toujours qui est le plus baleze !!) : l’homme ou la femme ? (OU la femme ou l’homme..)

  6. edydog ; je te rappelle qu’au niveau procréatif, l’homme sert un peu aussi. enfin il parait.

    deuxièmement oserai je rappeler qu’il y a peu de chances qu’on se retrouve 5 milliards sur un bateau ? donc avant que l’humanité s’eteigne il y a de quoi voir venir.

    donc je reprends l’idée.
    – être associées aux gamins n’est pas anodin ; ca rappelle les idées de
    * la femme ce petit être fragile
    * la femme une éternelle mineure.

    osmany : les enfants. on a le devoir de prendre soin des gamins. une femme n’a pas 12 ans, elle peut s’occuper d’elle. et je ne vois pas bien pourquoi un homme n’aurait pas besoin d’aide non plus.
    Pour le reste de ta phrase. ouais… autant que les noirs et les blancs :p

  7. Valérie>
    Oui, l’homme sert, disons, pendant 1 demi-heure.
    Mais perso je pense qu’essayer de placer l’homme et la femme sur un pied d’égalité est de la connerie, même si je sais que c’est très hype et fashion d’en parler.
    La femme a des défauts et qualités que l’homme n’a pas et ne pourra jamais avoir et vice-versa.
    Pour rester dans le sujet des enfants, je reste persuadé que la femme est bien plus pré-disposée à mieux s’en occuper pour la bonne et simple raison que c’est elle qui les a mis au monde.

  8. la différence n’empêche pas l’égalité sociale.

  9. Le fait même de généraliser est un problème en soit, et contribue au conditionnement.
    Ton raisonnement edgygog sous entendrait que par défaut, en cas de divorce, un enfant doit par définition revenir à la mère.
    Pire, que si un des deux parents décèdent, il est souhaitable pour l’enfant que ce soit le père qui décède, et pas la mère.

    Enfin l’argument « c’est la femme qui accouche, donc les enfants c’est son truc », c’est naze.

    Me concernant, sur n’importe quel sujet, je ne vois en aucun cas en quoi la vie d’une femme, d’une enfant, ou d’un vieux (les trois étant souvent associés), et plus important que celle d’un homme adulte.

    Choix de Sophie : noyer 30 personnes dont 25 « femmes et enfants », ou noyer 40 personnes dont « 35 hommes », sans autre différentiation que l’age et le sexe, je noie les 30 avec les nanas et les gamins.

    Plouf.

  10. jipe

    Là, excuse moi, c’est n’importe quoi eddydog, l’homme est tout a fait prédisposé a élever un enfant, tu nous montres d’ailleurs là ton propre conditionnement.
    Les « tu vas voir ce que tu vas prendre quand ton père va rentrer » étouça, c’est du conditionnement, et c’est pas plus dur de changer une couche que de changer une roue de bagnole.

  11. hasil : Dans les faits, si. C’est tout le problème.

  12. – je conseillais donc Catherine Vidal au dessus qui devrait te permettre de réviser tes idées préconcues sur les qualités et défaits inhérents aux femmes et aux hommes.
    C’est une neurobiologiste.

    ca peut te surprendre mais je suis infiniment plus proche de toi qu’une chinoise avec laquelle je partage au final peu de choses.

    – 30 mn soit. sauf que ces 30 mn sont indispensables.
    enfin tu peux souhaiter l’extinction des hommes..; sauf que ca parait très bizarre que certains me disent après que ce sont les féminites qui haissent les hommes.

    – je ne vois pas le rapport entre la mise au monde et l’éduc d’un enfant.
    je suis a priori en état de faire un mome, et comme des millions de femmes, je suis incapable de m’en occuper (et je n’ne ai aucune envie en plus).

    – il n’y a rien de fashion à en parler, comme il n’y a rien de fashion à parler d’égalités noirs/blancs.

    Ce qui continue à m’étonner c’est combien vous avez des bornes… combien il ne vous gêne absolument pas de dire « ah oui faut sauver les femmes avant les hommes ».

    l’idée recue principale sur les féministes est qu’elles haissent les hommes. Quand je vous lis, je suis qq peu surprise.

  13. hasil adkins : rha faut que je détaille :)

    – une certaine catégorie de féministes croient encore à la diff hommes/femme et donc suit ton raisonnement.

    perso je n’y crois plus. je cite Vidal au dessus ; les dernières recherches montrent bien qu’il n’y a pas de diff majeure homme/femme. Que deux hommes sont aussi différents qu’une femme et un homme.

    Fausto-sterling (scientifique aussi) a montré que la division binaire homme/femme est socialement créée, qu’on aurait pu tout aussi bien diviser en 10 sexes différents.

  14. studdywax l : aucun interet de savoir qui est le plus baleze.
    l’egalité ne se fonde pas sur ca ; ou alors un handicapé physique « de base » ne mérite pas l’egalité car moins balese qu’un valide.

  15. Slamolo

    J’aimerais bien que Valérie me donne son avis là dessus, parce que bon, je me demande quoi.
    Donc en fait, mon idée de la chose, c’est que globalement, de toutes façons, physiquement, un homme est une femme sont différents, c’est un fait. Et bon, tant qu’on y est, les noirs et les blancs aussi. Et deux individus pris au hasard aussi. Donc bref, dire « égalité des sexes », c’est juste n’importe quoi, et entre nous, ça ne sert à rien. C’est l’égalité des droits (et des devoirs, cela va sans dire) qui est l’objectif du féminisme.
    Enfin euh, voilà quoi…

  16. Pingoo>
    Pour l’exemple du divorce, ça dépend des situations, mais on attribue souvent la cause du divorce à l’homme (à raison ou pas) et donc la garde est donnée à la mère et le père a le « droit » d’avoir ses gamins le weekend. Autre chose: t’as déjà entendu parler d’une mère qui doit verser une pension à son ex-mari pour les gamins ? Moi non, j’ai toujours vu le cas inverse, tout du moins autour de moi.
    Le gros problème c’est pas tellement les différences à la base, ce que savent ou ne savent pas faire les hommes et les femmes, mais ce que la société a instauré comme généralités et stéréotypes.
    Après, je suis sur et certain que si je devais sauver 1 catégorie de personnes sur les 4 que tu cites, ça serait un gamin plutot qu’une femme ou un homme, et encore moins un vieux…
    jipe>
    « tu vas voir ce que tu vas prendre quand ton père va rentrer »
    C’est marrant mais c’est exactement ce que ma mère me disait quand j’étais gamin et que je faisais des conneries. C’est pas pour autant que je respecte pas ou que j’ai peur de mon père maintenant.
    Et perso, même si j’avoue que changer une couche n’est pas difficile, l’ayant fait quand j’étais djeunz pendant du babysitting, changer une roue par contre, peu de femmes sauraient le faire, simplement car physiquement c’est très dur…

  17. Je vais pas répondre dans les détails, mais en gros, le fait que les femmes disposent plus souvent des droits de garde relève là aussi d’un conditionnement, à plusieurs niveaux. La pension en découle directement.

    Pourquoi sauver un gamin ? En quoi la vie d’un gamin est plus importante que la mienne ou que celle de Valérie ?
    En quoi celle de Valérie serait plus importante que la mienne aussi ? Et en quoi la mienne serait plus importante que celle de ta grand mère ?

    Quand à changer une roue, là aussi c’est du conditionnement, évidement. Il y’a des femmes qui changent des roues tous les jours, et des hommes « faibles » qui en changent aussi. Si une femme change par défaut « moins » une roue, c’est parce que le conditionnement fait qu’un homme va la lui changer. Pas qu’elle n’en est pas capable.

    Et c’est pareil pour élever un enfant. Un homme qui n’a « pas le choix » à qui le conditionnement « ton gamin sera élevé par une femme » n’est pas applicable parce que la mère est absente, se demmerdera aussi bien qu’une femme dans les mêmes circonstances. En tous cas tout à fait indépendamment de son sexe.

    On notera aussi à ce sujet qu’induire le fait que les femmes élèvent mieux parce qu’elles accouchent, sous entend qu’une femme stérile qui adopte est de fait une mère moins efficace qu’une mère naturelle, c’est foireux là aussi.

  18. Bah moi j’ai des amis qui ont fait l’inverse, madame a repris le boulot, et monsieur est en congé parental, ça parait possible…

  19. romu

    Juste en passant, Guitry disait quelque chose du genre: « Je veux bien admettre que les femmes nous soient supérieures,si ca peut les arrêter de se prétendre nos égales »
    Mais Guitry s’y connaissait quand-même un peu en misogynie….
    Et sur le fait que les femmes continuent à se battre pour leur considération, voir le bastion du porno macho qui commence à vaciller…
    « …Cinq actrices ou réalisatrice françaises ont réalisé pour la chaîne payante … des courts métrages à caractère pornographique, avec la volonté de révolutionner le genre par un regard féminin. Les films des actrices Arielle Dombasle, Héléna Noguerra, Lola Doillon et Mélanie Laurent, et de la réalisatrice Laetitia Masson, seront diffusés le 25 octobre à partir de minuit…Les principaux critères des « X-plicit Films » sont « une montée progressive du désir, un parti-pris esthétique, des acteurs et actrices naturels et des sensations justes où la libido féminine est au centre de la proposition »,

  20. romu :

    Ouais alors je me suis retenu de faire un billet sur le sujet (des 5 « réalisatrices » qui ont participé à ce projet de films pornos), parce que franchement, là aussi cloisonner les sexualités, j’adhère pas. Dire qu’il y’a un porno masculin et machiste qui sombre dans le gonzo-hardcore avec total détournement de la femme, ok je suis d’accord, mais dire qu’un porno pour femme doit forcément être « doux, naturel, esthétique, et jouer sur la montée progressive du désir », c’est au moins tout aussi con à mon sens, en terme de cloisonnement et de conditionnement.

    Qu’on se penche plutôt sur l’entre deux. La pornographie des années 70, était bien plus réaliste et intégrait plus le plaisir féminin et masculin, à mon sens. (enfin je dis ça, j’attends quand même de voir les trucs de Dombasle, Noguerra, et compagnie, sait on jamais).

  21. Slamolo. ouep je suis ok. Sauf qu’on est obligé de passer par l’expression égalité des sexes tant l’idée du dualisme homme/femme est prégnante.
    Pour ta différence de « fait » ==> va lire fausto sterling. y’a des articles en anglais sur le web.

    romu ; j’ai pas vu les dits films. Juste
    1. la libido féminine a pas à être au centre. les deux c’est bien aussi.
    2. je me méfie du coté esthétisant. j’avais vu les films d’Ovidie. Honnêtement les fleurs, bougies et autres machins c’est super connoté féminin.
    3. je sais pas ce qu’est un regard « féminin »

    après c’est peut être bien…

    cedland ; bien sur que c’est possible ; en suède c’est même courant. sauf que les reflexions peuvent être violentes.

    edgydog. oui. mais justement on peut les renverser ces stéréotypes.

    pingoo ; parce qu’un gamin n’est pas apte à s’occuper de lui même. C’est pour ca qu’on le sauve en premier. pas parce qu’il a une plus grande valeur, juste parce qu’un enfant juridiquement, socialement parlant est un « incapable » donc on le gère.

  22. romu

    Pingoo, je te rejoins sur la…chose. Mais cette initiative ne se ferait pas si le porno femme-objet n’était pas en augmentation.
    Du reste, on peut être curieux de savoir ce que ca va donner. Fais peut-être un billet après….?

  23. Rod

    La femme doit payer la totalité du resto
    la femme ne doit plus passer devant quand on lui tient la porte
    la femme doit rester debout dans le metro

    en gros, pour considerer la femme de l’homme, faudrait deja arreter la galanterie. bon la nouvelle generation, aucun souci, elle ne sait meme pas ce que c’est, mais nous les vieux, faut qu’on arrete nos refelexe de gentleman :)

    non mais je sais pas, pour moi y a jamais eu de pb : la femme est egale car humaine, point. apres on vit dans une societe de cons par ds cons pour des cons, mais ceci est une autre histoire.

  24. wouaf

    et si on rééquilibrait les prisons: 50% de femmes, 50% d’hommes au lieu et place du pâté d’alouettes actuel

  25. clichoo

    je pensais que l’égalité des sexes, c’était lorsqu’une teub’ de 20 cm valait un clito de 20 mm.
    le reste devrait être au musée, mais je pense que plus que la société, ce sont les religions qui entretiennent la « différence » homme-femme.

  26. Valérie (Auteur)

    wouaf ; je suis pas sure d’avoir compris ton com.

  27. Mu

    Les femmes et les enfants d’abord!! Qui a entendu cette phrase en vrai? Parce qu’à part dans les films je pense que chacun essaye de sauver son cul et si pour ça il faut marcher sur la gueule d’un bébé ben tant pis. Les bons sentiments c’est joli derrière son ecran…
    J’avoue que j’ai un peu de mal à comprendre le concept de féminisme et de poils qui dépassent. Si j’aime que ma femme ai le minou bien taillé et les jambes et aisselles épilées c’est que je suis un sale con de machiste? Et si c’était juste pas « préférence » comme certaines aiment les mecs glabres, d’autres musclés, d’autres bronzés etc?

  28. Jerey

    Le fait est aussi que les femmes s’occupe traditionnellement des enfant n’est pas tant le fait qu’elles les mettent au monde mais plutot qu’elle doivent les allaiter… Mais maintenant avec tout les laits maternelle vendu dans le commerce les pères peuvent aussi bien s’occuper de leurs enfants. En tout cas j’espère que qu’en j’en aurai se sera moi qui m’en occupera et non ma femme.

  29. un homme a donc le droit de taper une femme alors?

  30. Yohan : En fait personne a le droit de taper personne.
    C’est pas plus choquant une femme qui se fait battre, qu’un homme qui se fait battre, que ce soit par un homme, ou une femme.
    Le fait qu’une situation soit plus fréquente qu’une autre, ne devrait pas jouer sur son acceptation par la société, ni dans un sens, ni dans l’autre.

  31. Mu

    Pingoo>je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. Bien sûr personne n’a le droit de taper qui que ce soit mais il y a une notion de force physique qui différencie le fait de frapper une femme de frapper un homme et c’est pour ça qu’il est plus honteux qu’un homme frappe une femme plutôt qu’un autre homme (sans pour autant justifier ce dernier point)
    Par contre que 2 femmes se frappent ne me pose aucun problème à partir du moment où elles le font en bikini dans de la boue ^_^ (ou comment placer un commentaire machiste dans un billet féministe)

  32. Mu :
    Si une femme bat un homme moins fort qu’elle, c’est moins grave que si un homme bat une femme moins forte que lui ?

    C’est d’une part idiot de mettre ça au niveau du sexe, et c’est idiot tout court. La force physique de la personne qui bat n’est pas la seule donnée à prendre en compte dans le cadre d’une violence, et le sexe ne devrait pas l’être du tout en tant que tel.

  33. Mu

    Pingoo>tu cherches la petite bête là car jamais je n’ai dit qu’un était plus grave que l’autre!! En général les femmes sont moins fortes physiquement que les hommes. Il y a donc une différence d’état d’esprit entre un homme qui frappe une femme donc soit-disant plus faible et un homme qui en bat un autre soit-disant son égal. Bien sûr qu’il y a des cas particuliers mais les relever pour moi justifie ces actes (ex: les hommes sont plus forts que les femmes, c’est mal de battre une femme quand on est un homme donc quand une femme est plus forte elle a le droit de battre. Cette assertion est totalement fausse évidemment)
    L’un est plus lâche que l’autre mais les 2 sont tout aussi graves.

  34. Juste une petite remarque « Edgydog »,(pas le courage de réondre à toutes les interventions)J’ai élévé ma fille tout seul comme un grand(c’est elle qui m’avait choisi après la séparation d’avec sa mère)et ma femme a versé une pension alimentaire ,jusqu’a sa majorité..C’est en Belgique hein,en France je ne connais pas la législation..

  35. Crayon

    Dix-neuf personnes, dont onze touristes européens, ont été enlevés dans le sud-ouest de l’Egypte, près du Soudan, par des hommes armés qui réclament une rançon, a annoncé lundi le ministère égyptien du Tourisme. <<< ça c’est dans l’actualité, et c’est une variante du homme – femme ….

  36. De toute façon, cet article ainsi que tous les commentaires, les miens compris bien entendu, c’est de l’enculage de coléoptère.
    Ca changera rien à rien, ça sert juste à dire « moi je pense que oui » et « moi je pense que non ».
    Rod>
    C’est clair, moi aussi faudra que j’arrête la galanterie. J’ai qu’à faire comme le djeunz que j’ai entendu l’autre fois dire à une demoiselle au centre-ville de Strasbourg:
    « Wesh salope, tu m’files ton phone ? ».
    Le pire dans l’histoire, c’est qu’elle lui a donné…

  37. Mu : le poil c’est une private joke pour Lou. Comme le sécateur.
    Sur l’épilation. Non il n’y a pas de machisme là dedans.
    Juste un conditionnement (que j’ai evidemment aussi). Je ne demande pas à quiconque – et surtout pas à moi-même – de s’arrêter de s’épiler. Juste on peut réfléchir dessus. Pourquoi on n’aime pas les jambes poilues chez une femme ? A quoi ca renvoie ?
    « Les femmes et les enfants d’abord!! Qui a entendu cette phrase en vrai? »
    Tous les jours. Regarde quand il y a un attentat comme je l’ai dit au dessus. 300 civils de morts et on compte le nombre de femmes et d’enfants. Comme si des femmes mortes dans un attentat c’est plus grave que des hommes. Qu’on fasse une différence adultes/enfants, civils/militaires, oui.

    Crayon ; bien vu ?
    Edgydog. Peut être y a-t-il des nuances. Ou est la logique que l’homme paie le restau ? surtout que cela PEUT entrainer une idée de « faut rendre d’une manière ou d’une autre ? ». Ou est la logique alros que je suis en pleine forme, qu’un homme me laisse sa place ? la politesse, oui. La galanterie, non.

  38. Valérie>
    La galanterie c’est quoi donc d’après toi ?
    Et pour l’histoire du resto, c’est Rod qui l’a dit. Après moi quand je sors avec une fille assez longtemps pour qu’il y ait plusieurs repas, une fois c’est moi qui invite, et la fois d’après c’est elle.

  39. Bon j’ai pas tout lu hein mais pour détendre un peu l’ambiance je vais vous raconter une petite blague : pourquoi lors d’un naufrage on dit « les femmes et les enfants d’abord »?… Parce qu’après les requins ont plus faim ! :D Bon d’accord je sors —>

  40. Alyn>
    Même après une rude journée de boulot, tu gardes le sens de l’humour… ;)

  41. Valérie Au niveau « procréatif » l’homme sert c’est un fait mais y’a deux trois détail de la physiologie qui font que la femme de ce point de vu est plus « précieuse » :

    Bref rappel ultra simplifié de Physiologie :

    L’homme produit de façon constante des spermatozoïde (je rapele je simplifie) a partir de la puberté, tandis que la femme part avec un pool d’ovocyte déterminé.

    1 même Homme peut procréer avec plusieurs femme sur une même périodes il est donc normale de ces points de vue de considéré que la femme est plus utile a la survie de l’espèce que l’homme qui est néanmoins nécessaire.

    Bref, le féminisme devrait se choisir un autre « nom » s’il ne cherche que « l’égalité ».

    Et pour être tout à fait honnête mais si je suis d’accord sur le principe qu’a « qualité » égale le « traitement » devrait « etre » egale pour tous qu’elle que soit son age sa race ou son sexe. C’est non seulement utopique mais un non-sens de vouloir parler d’égalité entre entités qui on été naturellement créer pour se compléter …

    « Edgydog. Peut être y a-t-il des nuances. Ou est la logique que l’homme paie le restau »
    Ptete parce que ça lui fait plaisir tout simplement :D

    Pourquoi on n’aime pas les jambes poilues chez une femme ? A quoi ça renvoie ?
    Euh au pif hein, caractère sexuelle secondaire, au même titre que le développement de la glande mammaire, l’accumulation de graisse sur les hanches ect …

  42. SS ; l’epilation n’est pas un invariant culturel; je te rappelle Frida kahlo.

    si payer le restau fait plaisir, alors oui evidemment. si c’est « parce que c’est comme ca » ; c’est ridicule.

    Pour le reste. ok mais clairement là, de suite, l’espece n’est pas en péril.

    Ensuite ben.; je te renvoie comme au dessus à fausto sterling et Vidal.

  43. edgydog. la galanterie ce sont des coutumes variables dans le temps, consistant à placer la femme sur un piédestal et l’homme en chevalier servant.
    On pourrait expliquer pendant des pages et des pages comment la femme est considérée comme plus faible, plus fragile etc.
    pour le restau.. bah c’est logique. a une époque ou une femme ne gagnait pas sa vie, on voit mal comment elle aurait payer quoi que ce soit.
    pour tout ce qui est de « tenir la porte » « se lever et laisser la place », tout ceci va dans l’idée qu’une femme est un être fragile qui ne s’en sort pas seule.

    et Pourquoi renoncer à ca ? (parce que oui beaucoup de femmes sont contentes qu’n leur tienne la porte etc) ; parce qu’on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre.
    c’est pour ca que le féminisme n’est pas une affaire de femmes – malgré le mot – vu que chacun doit un minimum faire des efforts.

    alyn :)

  44. Valérie>
    Moi ça me fait plaisir d’être galant donc je ne vais pas m’arrêter.
    Et je reste persuadé que la femme EST le sexe fort, peut-être pas officiellement mais officieusement, qu’elle a beaucoup de pouvoir sur l’homme, même si elle ou lui ne s’en rend pas forcément compte…
    Sinon les poils sur les jambes ou les aisselles chez une femme c’est moche. Y’a pas d’argument, c’est comme ça. Comme un axiome quoi.

  45. Euh, je pense qu’on s’est mal compris en fait ;) le terme de feminisme me dérange, Car il renvoi a un conception « extrême ».

    Quand à l’épilation je ne te parle pas de culture mais de prédisposition naturelle, que se superpose à cela la culture les coutumes et les traditions qui sont le propre de l’homme est autre chose ;). c’est une façon de renforcer la « différence » qui est déjà présente ;) . une femme très poilue est bcp plus rare qu’un homme a la pilosité abondante c’est un fait ;)., et il peut donc apparaître comme naturelle de préféré une femme sans poil. De même il y’a de plus en plus d’homme qui s’épile car de plus en plus de femme préfère les hommes sans poil.
    ( Me fait penser qu’une amie m’a proposé un jour de m’épiler la barbe a la Cire, j’ai déjà la peau en feu quand je me rase plus de deux jour d’affilé … lol )

    Ensuite je jetterais un oeil au bouquin de Catherine Vidal, mais je pense que tu as mal interprété mon propos, considéré que Mâle et Femmelle sont deux entité qui se complète et non Deux entité rigoureusement égale ne veut pas dire que je considère que nous somme fondamentalement diffèrent, appartenant à la même espèce il est entendue que nous somme très proche.
    Ne serait-ce qu’un climat Hormonale différents fait que nos corps réagissent à des stimuli extérieur potentiellement différente en est un exemple ;), de même qu’il existe des maladie spécifique du sexe féminin et du sexe masculin.

    « la vraie c’est toujours qui est le plus baleze !! »

    Si la question s’arrêtait à ça le Macho de base serait bien déçu.

    Un exemple simple Il nait un peu plus de Mâle que de femelle afin de compenser la fragilité des premiers.

    Les spermatozoïde « mâle » (Y) dans de nombreuse espèce animal sont plus fragile que les spermatozoïde (X).

    et il y’a encore un tas d’autres exemples :D

  46. @Edgydog : c’est Plus esthétique chez un homme ces mêmes poils ?

  47. Sur la galanterie en général, j’ai tendance à penser qu’il est aussi tout à fait pensable de travailler à réduire les inégalités néfastes entre les hommes et les femmes, tout en conservant des faits culturels ou des traditions, tant qu’elles n’ont pas d’impact négatif sur les individus.

    La galanterie en fait partie pour moi, non pas en tant que composante du paternalisme ou de l’infantilisation de la femme, mais juste en tant que tradition légère, sociale, tout ça. Parce que oui, c’est quand même bien selon moi, qu’un homme et une femme ce soit pas la même chose en tout.

    Mais bon ça reste personnel comme approche, et je mets ça au même niveau que « les robes pour les filles » et les « pantalons pour les garçons ».

  48. Soul’Sun>
    Bien sur, et c’est plus naturel et moins choquant.
    Je me verrais absolument pas sans mes poils aux jambes !
    Pingoo>
    En rapport avec ta dernière phrase, ça devient n’importe quoi tout ça…

  49. Je n’ai pas lu les commentaires précédents, il y en a trop, mais je donnerais quand même mon avis !
    .
    Je suis contre l’égalité des hommes et des femmes, parce qu’ils sont différents ; déjà que les humains entre eux ne sont pas égaux…
    Je reprendrais une phrase connue : « les Hommes naissent libres et égaux, c’est après que ça se gâte… ».
    .
    Par contre, je suis pour l’égalité des droits et des devoirs !
    Là aussi, je reprendrais une grande phrase : « Aux hommes leurs droits, rien de plus et aux femmes leurs droits, rien de moins ».
    .
    Pour ton 3eme points, il y a encore énormément de boulot ! Et je vous souhaite du courage ! Déjà, qu’on arrête de sexuer les jouets…
    .
    Mais je pense que ça avance. Et c’est certainement en partie pour ça qu’il y a de plus en plus de célibataires, il y a des nouveaux codes à trouver.

  50. drouvre

    En fait, le féminisme est étroitement lié au pétrole et au charbon. Avant, il fallait des muscles pour cultiver la terre et donc c’était naturellement les homes qui faisaient le boulot (de par leur morphologie).

    Le féminisme est une réaction moderne, due au fait que les femmes et les hommes n »utilisent plus du tout leurs muscles.

    Du coup, quand y’aura plus de pétrole, les femmes seront vachement contentes d’être restées des femmes et de pas avoir à aller labourer :D

  51. AdminOfPlaygroup>
    Il y a donc de plus en plus de célibataires parce que la femme est devenue émancipée et indépendante ?
    Ben fuck l’égalité dans ce cas !

  52. Mu

    Concernant le restau, si un homme lors du premier RDV ne paie pas le restau, il passe pour le pingre de première et il peut se la mettre derrière l’oreille et la fumer plus tard. D’un autre j’ai connu quelques nanas qui ont accepté un restau par un gars (et soyons honnêtes, le gars il le faisait pas par grandeur d’âme et la fille en question le savait parfaitement) alors qu’elle savait pertinamment que ça n’irait pas plus lon avant même d’y aller. En gros le mec c’était une bonne poire qui permettait à la fille de bouffer à l’oeil. Je dis pas que toutes le faisaient mais j’en connaissais quelques unes dans le genre. De même je ne considère pas qu’une nana qui accepte un restau doit obligatoirement passer à la casserole.

  53. edgydog, je n’ai pas dis que c’était ça, mais je pense que c’est en partie ça.
    Un peu ce que viens de dire Mu. Ca faisait partie « des codes ».
    Mais certainement pas fuck à l’égalité !
    Il y aura des « sacrifiés » des deux cotés, le temps que chacun retrouve une place et des codes.
    drouvre, j’espère que c’était de l’humour ! :p

  54. Mop

    Pourquoi gardons nous enfoui en nous ce vieux réflexe animal de sauver « les femmes et les enfants d’abord »?
    L’être humaine foule cette Terre depuis (au moins) 8 millions d’années. Il a peu ou prou assuré sa subsistance depuis quelques milliers d’années, soit moins de un pour cent de sa finalement assez courte histoire. A votre avis qu’est ce qu’il pèse le plus dans l’inconscient collectif, 99,8 ou 0,2%?
    Un constat: dans le cadre de la procréation nécessaire à la survie de l’espèce, la phase biologique de la femme dure 9 mois, celle de l’homme quelques minutes (parfois plus, parfois moins, vous avez raison mesdames). A votre avis un clan préhistorique a t’il une chance de survie si ses membres féminins disparaissent à vitesse grand V? Les femmes d’alors savaient à l’instar des hommes chasser, se défendre, marcher, réfléchir, utiliser un outil mais aussi … mettre au monde un enfant. 2-3 hommes pouvaient suffire à assurer la survie d’un clan. Associés à 50 femmes la prochaine génération pourra qand même compter des dizaines d’individus. Vous croyez que ça marcherai avec une proportion inverse?
    Les premiers butins de guerre étaient les femmes, croyez vous que ce soit par hasard?
    Est ce un hasard si la plupart des sociétés se sont développées sur un modèle patriarcal? Hommes comme moi: imaginez vous un instant au milieu d’une nature hostile et incertaine, où la survie est un défi quotidien, vous regardez les femmes, elles disposent -en dehors d’une léger déficit de puissance musculaire- autant d’atouts que les hommes, mais elles, elles, elles donnent la vie. Et qui alors faisait le lien avec le coït et pouvait appréhender le rôle indispensable de l’homme? Personne. Figurez vous l’humiliation du mâle: « à quoi je sers? » par rapport à ses « déesses » (la déesse-mère, 1e représentation préhistorique…). Il fallait bien s’arroger toutes les responsabilités de ces sociétés en devenir pour compenser cet originel et jusqu’ici insurmonté complexe d’infériorité! Puisque la Nature leur a offert le pouvoir de donner la vie vengeons-nous en prenant le reste, tout le reste. Et masquons le tout en installant un vernis de supériorité masculine…
    Alors on peut exploser de colère devant ces raccourcis simplistes sexistes bien sûr, et pourtant tout ça n’est ni beau, ni laid, même pas une opinion, c’est la Nature où la survie fait loi.
    Aujourd’hui depuis quelques instants nous ne vivons plus de cette manière. Peut-on vraiment effacer des millions d’années en quelques milliers d’agriculture et d’écriture?

  55. je vais refaire des articles ; ca m’occupe et je répondrai ainsi aux questions :)

    (celui qui a dit « et merde » dans le coin là bas, je ‘lai entendu).

  56. oui juste plusieurs bémols donc.
    – la théorie de la déesse mère, certes développée aussi par des féministes, reste une théorie. Voir claudine cohen. réinterpréter à l’aune de nos representations symboliques actuelles, des statuettes préhistoriques est un non sens.
    en clair ; gros seins, gros vente grosses fesses ne veut pas forcément dire fertilité.
    on ne sait pas ce que ces statuettes signifient.

    pour la suite de ton propos. ouais soit. c’est la thèse d’Héritier expliquant le sexisme.
    sauf que je peux contourner le truc et dire par exemple « la femme n’est qu’une outre, seul l’homme influe la vie au foetus ». et ca c’est un quasi invariant chez toutes les sociétés.
    et on n’a aucune idée que les hommes préhistoriques (même si ca recouvre une période immense donc mon terme est impropre) n’ont pas inventé une mythologie autour de cela.

  57. Sa théorie se tient à peu près, sauf que nous sommes une espère hautement intelligente, avec aucun inné contrairement aux animaux, à part quelques rares instincts (dont celui de la survie individuelle) que nous sommes capables de rejeté.
    L’homo-sapiens-sapiens n’est plus guidé par des instincts, mais par des soifs de puissance, d’argent, de jeux (surtout les mâles) et/ou de sexe.

  58. Mop

    Tout d’abord merci à ceux qui ont fait l’effort de me lire, je ne pensais pas qu’un post aussi indigeste serait lu une fois, alors deux!

    A AdminofPlayGroup:
    « L’homo-sapiens-sapiens n’est plus guidé par des instincts »
    Tu penses sérieusement ça? Nos instincts nous titillent comme tout animal, ce qui ne veut pas dire qu’on y cède à chaque fois comme le premier lombric venu! Alors oui en compliquant les choses, en inventant des contraintes sociales, certains instincts se sont recroquevillés au fond de notre Psyché mais leur influence n’en est que plus forte (effet cocotte minute);
    A Valérie:
    c’est juste, pour la déesse mère rien n’est sûr. Mais représenter une femme (alors qu’on pourrait s’attendre à voir une société en survie glorifier le chasseur le plus efficace) en insistant en outre sur ses caractères sexuels secondaires est à mon avis (aucune valeur) et à ceux de nombre de paléo-anthropologues (là ça compte) lourd de sens;
    enfin pour la « femme-outre », il me semble que pour l’homme préhistorique le lien sperme-fertilité devait être assez peu évident.
    Pour terminer je précise que je suis un homme, que j’ai proposé dans ma boîte que nous harmonisions les salaires hommes/femmes (en faisant la moyenne, les hommes cédant donc une partie de leurs revenus pour rétablir l’égalité), mais que je suis un macho assumé au grand bonheur de ces dames, et que je déteste les féministes qui confondent égalité et équivalence (80% d’entre elles).
    Les autres: allez-y, mais laissez nous être des hommes, et surtout hiérarchisez vos combats au risque de les perdre tous!

  59. Valérie (Auteur)

    macho = qui considère que les hommes sont supérieurs aux femmes. y’a pas d’autres définitions à ca.
    T’as le droit de te décrire ainsi.. sauf que c’est strictement équivalent au fait d’etre raciste.

    enfin… détester les féministes et leur dire ce qu’elles ont à faire… tu permettras qu’on se demmerde ;)

  60. Valérie (Auteur)

    Ensuite la mythologie n’obéit pas à la logique…

  61. Fredo

    Comme tous les gros cons de mâles marqués par des siècles d’androcentrisme, les féministes me font un peu peur mais comme j’aime à croire que je ne suis pas si con, je sais qu’elles ont raison.
    Il n’y a pas si longtemps je pensais que les femmes valaient mieux que les hommes sur beaucoup de plans, quelques désillusions plus tard, j’ai révisé mon point de vue : 80% des gens sont des gros cons, femmes comprises.
    Et je trouve que c’est une conception de l’égalité homme-femme qui en vaut une autre.

    J’ai pas mal utilisé le mot con, c’est assez rigolo quand on sait ce que ce mot désigne à l’origine…

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire