On a pendu Arthur de Pins…

…ou pas en fait.

Dans la série « soirées avec des blogs dedans », ce soir, invité au dernier moment par la sublime, que dis-je, la délicieuse Maïa Mazaurette, à une petite soirée chez Arthur de Pins (« Péchés mignons », les petites nanas rondes et sexy là, chez Fluide, voilà c’est lui), qui était en fait une sorte de pré-pendaison de crémaillère… Et comme y’avait plein de gens du Web et de l’édition, j’ai fait quelques photos. Je peux m’en empécher.

Merci rapide aux gens donc, Fanny (de Diantre!, évidement), Maïa (Sexeactu), Arthur (de Pins), Anaïs (de Fluide Glacial), Camille (et son chien), et puis tous les autres que j’oublie de Fluctuat, de Libé, de Comboutique, et heu, voilà… En partant du principe que j’ai tout compris à qui est qui (ce qui est pas gagné).

Quelques photos donc, prises à moitié par moi et par Angélique, aussi de la partie. Les photos sont toutes floues, évidement. Surtout les miennes. Love, bonne nuit.

6 commentaires
  1. Salut Pingoo !
    C’est pas Pénéloppe, sur la photo en bas à droite ?

  2. Slamolo

    Bobah, à peine à voir avec le billet, c’est-à-dire plus avec Arthur de Pins qu’avec les photos. Donc euh, Arthur de Pins, j’aime vraiment beaucoup ce qu’il fait. Le premier truc que j’ai lu de lui, c’était dans Spirou, une petite histoire bien sympa, Beautiful Land, un pays où les gens sont tous beaux, surfeurs ou joueuses de beach volley. Les filles n’étaient pas encore aussi généreuses, mais c’était pas mal quand même. Depuis ces quelques planches et jusqu’à maintenant, Arthur de Pins, love à mort <3

  3. Pingoo (Auteur)

    J’ai toujours bien aimé aussi. C’est pas toujours très intelligent, mais je trouve ça assez frais et rigolo, et assez sexy :)

  4. Rod

    wi mais non. la je parle dans ma vraie vie à moi. enfin peut etre imaginaire. je sais pu chuis fou. a cause de toi. j’vais porter plainte.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire