Ma méthode Gil Grissom

A lecture du billet de notre cher Pingoo sur les salopards de leur maman qui nous harcellent de faux courrier avec de vrai fausses pubs dedans, j’ai fait le rapprochement avec un autre type de prise tête que la société de consomation a crée : le télémarketing.

Ayant travaillé pour un support technique, je reconnais d’office quelqu’un qui parle avec un joli discours scripté. Mon habilité en la matière va jusqu’a me permettre de reconnaitre qui est le prestataire en fonction du discours et de l’accent de mon interlocuteur : toutes les sociétés ont leurs petites manies, comme par exemple faire du recrutement « off shore » (c’est leur droit, on vit dans un monde mondiale après tout) en sélectionnant systématiquement les gens ayant le moins de compétence a parler la langue requise.

Je n’ai rien contre les opérateurs (ou « téléconseillers » dans le jargon) car ils font leur job, et n’ont pas intraséquement l’envie de nous faire suer en nous appelant pour nous fourguer du double vitrage. Mais qu’en pour la 3eme fois de la semaine ils se font passer pour un institut de sondage pour finalement me proposer une mutuelle ou bien d’acceder a un formidable crédit… j’ai quelques pulsions homicides.

C’est alors qu’au détour d’une page web (me rappel plus où) je suis tomber sur une idée tout a fait admirable pour rendre cet outrage des temps moderne beaucoup plus supportable, et que j’ai nommé « la méthode Gil Grissom »

Situation classique : il est 19h30, vous avez eut une éprouvante journée au bureau où, entre deux café, vous avez du subir les remarques d’un chef pesant, d’un directeur iconoclaste et de collegue envieux de votre dernier smartphone (ça marche aussi si vous exercé une profession libérale ou un métier artisanale). Votre foyer vous accueil, refuge chaud et douillet, et vous vous dites que finalement vous allez pouvoir souffler.

C’est là que le téléphone sonne.

« Bonjour, je suis Sophie Branboure de l’institut d’étude pour la consomation des ménages, je suis bien chez monsieur Flashou ? (les noms ont été remplacer pour des raisons de confidentialité)

(c’est la que la méthode démarre)

– Vous voulez parler a monsieur Flashou ?

– Oui s’il vous plait

– Attendez un instant (façon combiné sur l’épaule mais de façon a ce que l’interlocuteur entende quant même) Hey les gars, retracez moi cet appel ! (reprise de la conversation sur un ton normal) Qui le demande s’il vous plait ?

– Je suis Sophie Branboure de l’institut d’étude pour la consomation des ménages…

– Madame ici Gil Grissom de la police criminel, comment connaissez vous monsieur Flashou ?

– Pardon ? (forcement, cette question là n’est pas le script)

– Madame, monsieur Flashou a été agressé a son domicile et nous menons une enquete et… (en off) on a localisé l’appel ? quoi ? un serveur téléphonique ? (en on) madame il semble que vous tentiez de dissimuler la provenance de votre appel !

– Euh non non pas du tout… ecoutez je ne vais pas vous déranger je…

– Attendez ! c’est vous qui aller m’écouter : si vous raccrochez ça sera un refus d’obtempéré dans le cadre d’une enquete criminel ce qui est un délit fédéral ! (la notion de délit fédéral n’existe qu’au USA mais grace au cinéma ça impressione beaucoup). Quel sont vos liens avec la victime ? (en off) Prenez bien les empreintes surtout !

A partir ce moment là, vous avez toute les chances pour que la conversation s’arrete (ou alors libre a vous de continuer a votre sauce, j’ai déja tenu 12min quelqu’un avec ce truc là). Certe si votre interlocuteur est crédule (ou que vous etes un excellent acteur – ça peut arriver) il aura eut droit a un choc plutôt violent, mais aussi a une sacrée anecdote a raconter. Avec un peu de chance aussi, vous serez déclarer mort dans le fichier client.

En tout cas quoi qu’il arrive, vous vous serez bien marré : Merci Gil Grissom !

25 commentaires
  1. Broz

    Oué. Pis surtout t’as un peu pompé le script sur un enregistrement audio en anglais qui traîne sur Internet depuis pas mal de temps déjà (http://www.youtube.com/watch?v=34S2eYdVJY4 par exemple)… J’ai pas de problème avec le réchauffé, au contraire, mais Pingoo a l’habitude de sourcer et je trouve ça plutôt sympa.

  2. Pilographe

    Après le spam par écrit, le spam par téléphone, on nous propose le spam de grosses blagues à la con traduites en français sur Pingoo ? Ca mérite une bonne fessée ca, nom d’une pipe !

  3. Broz

    Bah en même temps c’est pas mal écrit (Edit : ah si, en plus. « Habilité », « Vous serez déclarer »…), et 90% des blogs c’est du réchauffé, faut juste pas le présenter sous la forme « vous avez vu ce que j’ai inventé les gars ? »… péché de jeunesse j’imagine, c’est son premier post sur Pingoo si je ne me trompe.

  4. Zoltan67

    « C’est alors qu’au détour d’une page web (me rappel plus où) je suis tomber sur une idée tout a fait admirable pour rendre cet outrage des temps moderne beaucoup plus supportable, et que j’ai nommé “la méthode Gil Grissom” »
    C’est précisé que l’idée ne vient pas de l’auteur, donc il n’y a rien de dérangeant je trouve… à part peut-être les gens qui critiquent sans lire l’intégralité de l’article…

  5. Autre technique qui marche aussi très bien c’est : « Ecoutez, vous êtes dans une entreprise ici et il n’y a personne de ce nom ici »

    La ça raccroche direct sans dire au revoir ! Testé et approuvé

  6. Loooo

    Ou faire le vieux gateux qui comprend un mot sur deux à la professeur tournesol:)

  7. Ben moi je connaissais pas cette méthode, même si j’avais testé une variante plus courte et soft. Qui a aussi marché.

  8. Tout simplement sublime idée je vais essayé ça la prochaine fois.

    Autre méthode déjà essayée: leur passer mon petit frère qui à l’époque avait 3 ans. Un grand moment de fou rire. :D

  9. Loooo

    sinon le raccrochage au nez marche aussi pas mal …

  10. Sinon, dans un épisode de Seinfeld, il utilise la bonne veille technique du « laissez moi votre numéro, je vous rappelle ».
    Le vendeur: « euh non »
    Seinfeld: « vous n’avez pas envie d’être dérangé chez vous hein ? »
    le vendeur: « non évidemment ».
    seinfeld: « moi non plus » et il raccroche.

    Et ça date cette série, mais j’ai toujours trouvé cette technique la plus drôle :D

  11. j’adore ce genre de conneries :D

  12. ninefeet

    Bien sûr on n’a pas le droit de baratiner la jolie (enfin bon, avec l’accent « off shore », on peut rêver) la jolie télé conseillère ?

  13. ggtraditions

    dans ma famille c’est un concours permanent. Entre mon père qui se fait passer pour l’alcoolique qui croit que c’est les aa qui l’appellent, ma mère qui se fait passer pour une gamine de 4 ans, ma soeur qui fait style je vous passe ma mère, prend une autre voix, je vous passe mon mari, encore une autre voix, et moi qui tente par tout les moyens d’obtenir un rdv galant lorsque la voix m’est agréable, je peut vous assurer qu’on se marre bien à la maison…

  14. Draghos

    Ou sinon il y a la méthode -jd- (plus efficace et beaucoup plus jouissive) :

    http://www.dailymotion.com/vid.....onique_fun

  15. betetmechant

    Une fois, j’étais chez mon fils. On veut me fourguer au téléphone du double vitrage. Le vendeur : « vous êtes propriétaire ?
    – Non.
    – Locataire ? (il voulait que je tanne le propriétaire, le mauvais bougre !)
    – Non.
    Le gars est arrivé au bout de son vocabulaire : il me demande ce que je suis. Et, sans réfléchir, comme ça, je lui réponds :
    – Je suis occupant sans titre. »
    J’ai eu droit à un silence (peut-être qu’il ne comprenait pas ma réponse, ou qu’il s’est imaginé je ne sais quelle situation effrayante), et il m’a salué avant de disparaître. Victoire magistrale sur le marketing téléphonique !

  16. Broz

    Zoltan67> Ok, Otan pour moi. J’avais effectivement lu en diagonale – le « Ma méthode », combiné à du contenu que je connaissais… Reste que le post a généré une foule de commentaires qui m’ont beaucoup fait rire, donc il valait la peine rien que pour ça.

  17. Flashou (Auteur)

    Zoltan67 >> Mon heros et sauveur :)

    ninefeet >> pour avoir put travailler en Off shore sur les hotlines, je peut te dire que les « jolies téléconseilleres » il y’en a !

    Broz >> l’orthographe est mon talon d’Achille : pour moi du moment que le style va bien… c’est le principal ! en tout cas je ne sais pas pourquoi mais il n’y a que sur Pingoo ou je tombe sur des gens fair play qui reconnaisse s’etre trompé ou avoir mal compris. Si mon post vous a fait plaisir les gens c’est déja ça ^^ rendez vous au prochain numéro !
    ps : merci a celle ou celui qui à mis une image pour illustré, promis la prochaine fois c’est moi qui le fait !

  18. Jean-François

    Mec, faut absolument que tu travailles un peu ta syntaxe, l’orthographe, la construction de tes phrases, les accords…

    Je lis Pingoo tous les jours j’ai pas envie de lire un Skyblog !

  19. Coooooool, de nouvelles idées. Ma copine avait déjà fait le:
    « – Bonjour, vous êtes madame D ?
    – Oui.
    – Est-ce que monsieur D est là ?
    – Non.
    – blabla, qu’avez-vous comme salon ?
    – (voix progressivement sanglotante) Un salon en tissus, en fait on en avait acheté un en cuir chez vous mais quand mon mari est allé le chercher, il a eu un accident avec le salon… et… il est mooooooooooort !
    – (blanc) euh. Désolé madame, au revoir. »

    Ou encore la pub pour des magazines où c’est con, ni elle ni moi ne savons lire.

    Ou encore:
    – Mais comment avez-vous eu mon numéro ?
    – Vous êtes un de nos fidèles clients.
    – Non mais c’est pas possible, j’ai pas le téléphone.
    – Euh…. Ben, nous sommes au téléphone là ?!?
    – Ah non, je n’ai jamais eu le téléphone et j’aimerais que vous arrêtiez de me parler directement dans ma tête…

  20. Dams

    Effectivement, une petite relecture n’aurait pas été inutile parce-que là, ça m’a vraiment piqué les yeux…

  21. kermama

    Tout simplement ENORME !
    Je prend note pour la prochaine fois.

  22. Flashou (Auteur)

    Paul >> je prétend effectivement que les sociétés en question ont des critères de recrutement très bas coté capacités d’expression en langue francaise. C’est une réalité que j’ai vécu dans mon boulot donc je pense avoir un minimum d’objectivité. Je ne fustige pas les téléconseillers, ils n’y sont pour rien, mais les recruteurs qui engagent des gens qui ne pourront pas assurer correctement le job et qui serviront d’excuse. Après en ce qui concerne ma syntaxe, oui elle n’est pas très bonne, et je n’ai aucune excuse à ce propos (pourquoi nier l’evidence ? j’écris mal j’ecris mal) par contre je trouve que tu ferais quant même bien de LIRE et de COMPRENDRE ce que veulent dire les gens avant de les prendres de haut. Et puis avant de me parler de ma porte, demande toi ce qui a devant la tienne, toi qui parle avec beaucoup de mépris des – de 25 ans… (oui tiens, moi aussi je vais mettre 3 petits points à la fin de ma phrase pour faire sardonique).

  23. Flashou (Auteur)

    paul >> Oula déjà tu vas te calmer sur « ta mère ta soeur »…

    Je te disais que ta critique sur ma syntaxe (je sais ce que s’est justement et mes fautes concernent la syntaxe, la grammaire, mais pas l’orthographe – je n’écris pas photo « foto ») ne me dérangeais pas car elle était tout a fait fondée. Ce que je contestais c’était ton agurment « Tu critique les hotliner qui ne parlent pas bien francais alors que toi tu ne sais pas l’écrire » (j’interprete, donc corrige moi si je me trompe vu que tu sais si bien le faire). Or ce n’était pas ça du tout.

    Quant tu me traite de « gros malin » ou quant tu dis que les -de 25ans sont des neuneus, bah excuse moi mais ça me donne vraiment l’impression d’être pris de haut. J’avais aucune prétention en faisant cet article que de partager un truc avec la communauté, communauté que je respecte beaucoup, et qui m’a permis de découvrir beaucoup de choses. J’ai aussi appris que quant il y’avait des divergences d’opinion, et bien d’abord on parlait avec les gens avant de les allumer (c’est bete, y’a pas de fonction message privé sur Pingoo). Toi qui a plus de 25 ans, tu devrais savoir que parfois on se trompe, sans mauvaise attention. Sur internet malheureusement, on ne prend pas toujours de recul et tout va tres (trop ?) vite. Je voudrais donc partir du principe que c’est juste un malentendu car il n’y a pas de raison que je t’envoi des noms d’oiseaux. Je prétend respecter les gens, et je vais commencer par toi.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire