Cinéma : La fille de Monaco.

Le pitch :

Bertrand, avocat d’assises. Brillant. Médiatique. Volubile. Cultivé. Cérébral. Compliqué. Pas très très courageux. Aime les femmes, surtout pour leur parler. Fraîchement arrivé à Monaco pour y assurer la défense d’une meurtrière septuagénaire.
Christophe, agent de sécurité chargé de la protection de Bertrand. Franc. Direct. Taciturne. Sportif. Etudes interrompues en cinquième. Aime les femmes sauf pour leur parler. Admire chez les autres la culture et la maîtrise du langage qui lui font défaut.
Audrey, présentatrice météo sur une chaîne câblée à Monaco. Ambitieuse. Culottée. Sexy. Incontrôlable. N’a pas du tout l’intention de réciter le bulletin météo pendant longtemps.
Comprend assez mal le sens de certains mots, notamment « limites », « tabous », et « scrupules ».
Il aurait mieux valu que ces trois-là ne se rencontrent pas…

Oui je sais, il fallait que ça arrive un jour et c’est ce film qui va prendre.

Il y en a marre des films vendus très largement à l’avance, Louise Bourgoin la nouvelle BB du cinéma français, Fabrice Luchini le roi de la diction en acteur mastodonte quoi qu’il fasse, bientôt la lecture du bottin ouzbek à la Gaîté Montparnasse et puis quoi encore.

Faut stopper le camion du n’importe quoi et vider les gravats.

Luchini dans ce film et dans d’autres est loin d’être à la hauteur de cheville, d’un De Niro, d’un Pacino et sans aller si loin, la salle d’à côté même, il vous suffit de vous rendre où est projeté Batman pour voir des acteurs plus solides. Et si j’étais méchant je dirais des acteurs tout courts.

Et Louise Bourgoin, à qui on n’a rien demandé la pauvre, elle serait une actrice de très grand talent en devenir, ben, et sans lui faire offense , sur ce film cela ne se voit pas du tout, mais alors pas du tout, même pas une étincelle de fulgurance. Même, le vrai acteur du film, Roschdy Zem, est largement en dessous de ses autres prestations.

Quand au film en lui-même, ben c’est nul, aucune atmosphère, c’est écrit avec des pieds au lien des mains, l’intrigue, le décor… tout est à chier.

Et que dire de la fin, dont on devine assez vite l’issue, avec une morale à trois sous pour saupoudrer le tout.

La pauvre écervelée manipulatrice, va se faire tuer par son ancien amant et le troisième larron pour le remercier de l’avoir libéré du diable va encaisser ce meurtre à sa place. N’importe quoi de chez n’importe quoi. Et je vous raconte pas les deux scènes pathétique de fin, avec l’arrivée d’une carte postale venant des îles signée par le dévoué chauffeur et celle où la prisonnière libérée regarde d’un air amusé son brillant avocat faire sa gym en prison.

Si le film dit qu’après ça on va savoir pourquoi on couche, moi je pense plutôt que ça va rendre les gens curé.

N’importe quoi, n’importe quoi, n’importe quoi.

Si en plus de ça vous rajoutez que c’était une avant première avec la population qui va avec vous devez aisément la bonne soirée que j’ai passée.

Si on ajoute à ça, 20 minutes de recherche infructueuse dans les rayons de Virgin pour pouvoir récupérer des bouquins de Debord, le feu d’artifice était total et je ne vous raconte pas la suite.

La journée va être longue, très longue et surtout si vous me croisez… FUYEEEEEEEEEEEEEZ.

Je vous embrasse quand même.

Mais par pitié évitez ce film du moins il paraît que ça en est un.

20 commentaires
  1. T’aime pas pour résumé…C’est vrai que lorsque je vois le nom de Fabrice Luchini ,j’ai souvent des envies de meurtre,malgré mon option bouddhiste…

  2. Flashou

    Pas d’avis spéciale sur le film (dont j’avais pseudo deviner la fin dans la bande annonce… bref) par contre tu devrais peut etre mettre des mentions « spoiler » parce que là tu saborde la fin a tout le monde. Je compte pas voir le film donc je m’en cogne a très haute dose, mais là c’est avant tout une histoire de « netiquette ». euh sinon bisous aussi :)

  3. utopi

    c’est clair que la mention « spoiler » serait un minimum…

  4. edgydog

    Ah ben ça t’apprendra à aller voir des films français.
    Et de toute façon je supporte pas Luchini, comme tous les mecs pédants. Ca donne des envies de baffes.

  5. Il existe une règle universelle et intemporelle. Non, pas les droits de l’homme.

    Le respect du spectateur et du lecteur.
    C’est simple, et ça permet à la terre de tourner rond.

    De même que machin au dessus de moi, le film en question, je m’en tartine les roubignoles.
    Merci pour les autres qui avaient peut être l’envie, l’audace, de se faire une idée par eux-mêmes, de ne point leur imposer ton verbiage sans avertissement.

    Pour finir, à défaut de maîtriser ta syntaxe, essaye le correcteur de ton traitement de texte /firefox la prochaine fois que tu sentiras le besoin de nous faire part de ton talent de critique.

  6. Le Radiateur

    J’avais pas l’intention de faire de ce film ma priorité absolue dans les jours à venir, loin de là, mais « merde » ca m’a vraiment gavé de lire la fin. C’est un manque de respect cruel pour ceux qui, et oui c’est possible, pourraient avoir une opinion différente de la tienne.

    Carton rouge, Carlita. Tu sors.

  7. edgydog

    zlurg>
    D’habitude je n’aime pas ce genre de commentaire, mais là, je sais pas pourquoi, il est bien passé… ;)

  8. Groar

    Oui mais elle est bonne alors tu comprends…

  9. patrice

    Merci pour le spoiler, c’est super délicat.

  10. david (Auteur)

    Oui honte à moi j’ai super fauté, je n’ai pris personne pour crétin car franchement même ma niéce de 14 ans avait deviné la fin dés la bande et puis je pensais vous évitez une perte de temps mais bon libre à vous…

    quand aux critiques sur mon style j’ai des fans, j’ai des détracteurs la vie quoi
    bonne journée et bon film puisque c’est le jour de la sortie

  11. Bjorn Borg

    Bon, après tout on est sur pingoo alors… est-ce qu’au moins on peut se rincer l’oeil ? (avec plus que des nichons, vu qu’ils sont déjà dans la bande annonce)

  12. Flashou

    euh… Fabrice Luccini nu ? franchement j’ai rien contre lui mais j’essayerai pas, même pour la déconne.

  13. Seb

    Perso j’ai vu le film, jai vu les acteurs dans la salle, et je dois dire que le film, sans etre le film de l’année, mérite le coup d’oeil…
    1)Pour ceux qui kiffent Luchini et prennent son humour au 2nd degré, meme sil est rarement modéré, je pense quil a du talent, apres c clair on aime ou on naime pas…
    2)Pour Roschdy Zem qui arrive a faire vivre intensement un personnage qui n’a que tres peu de repliques verbales
    3)Pour la plastique et l’attitude de Louise qui retranscris parfaitement une certaine population de nanas et pas qu’à Monaco
    4)Parce qu’on compare pas La fille de Monaco et Batman
    5) C’est vraiment relou de lire de tels articles sur Pingoo

  14. Alexandre

    elle est célibataire ta nièce de 14 ans?

  15. ponsk

    Fabrice Luchini a une villa à coté de chez moi alors j’préfère pas le critiquer…

  16. Rod

    bah ouais ponks: avec un avatar au lieu de ta photo, avec un pseudo au lieu de ton prenom, c’est sur, il va tout de suite capter que c’est toi, t’es tellement une star …

  17. « Luchini dans ce film et dans d’autres est loin d’être à la hauteur de cheville, d’un De Niro, d’un Pacino »
    ca fait bien cinq minutes que je cherche je comprends pas cette phrase.

    Y zont quoi en rapport ?

    ps ; z + rod ; j’ai ri.

  18. david (Auteur)

    valerie pas grave ça c’était du sixième degré

    et oui ma niéce est célib et c’est une bombe si tu veux page 56 de mon blog y a sa photo, par contre elle est super difficile

  19. Seb

    ah la la pret a tout pour faire de l’audience ;)

  20. david (Auteur)

    avec plus de 2550 visiteurs par jour je n’en suis plus là seb :)

    ce n est que pour l argent car ma soeur je la vend :)

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire