Pénélope n’est pas morte

On pourrait croire. Mais en fait non. Je ne suis pas (encore) morte. Oui, parce qu’évidemment, ça viendra. Tôt ou tard. Les asticots, les gens qui font semblant de vous pleurer, tout ça… J’espère qu’il y aura quelqu’un pour rappeler mes contributions nudistes à Pingoo.com durant mon éloge funèbre.

Bref, dans l’interview des blogueurs nus, Valérie m’a demandé pourquoi je ne postais plus ici. D’abord parce que je poste là. Et ensuite parce que je suis devenue PDGère, oh yeah, et du coup, je bosse comme une damnée, j’ai le cerveau qui turbine sur 800 trucs à la fois, pas assez de temps pour nourrir des idées salaces ou assez débiles pour poster sur Pingoo :)

Mais il suffit ! Le temps est venu (ouais, je me crois un peu dans Tolkien là). Tout le monde se casse en vacances et j’ai décidé de m’énerver à nouveau. J’aime bien m’énerver. Ça m’amuse. Et oui, Pingoo, je fais des C cédilles en CAP avec la cédille. Je suis une killeuse du clavier Mac.

En cette période estivale, quand on n’a pas de thune et qu’on ne part pas rien foutre avec les autres, on se balade. Perso, j’habite à Bécon les Bruyères, en face de l’île de la Chatte, heu, de la Jatte, dans la banlieue « bourge » de Paris. Il y a des vieux. Beaucoup de vieux. Qui font du bruit. Beaucoup de bruit pour rien. Mais j’en avais déjà parlé là.

Nouveauté sociologique : mon quartier est devenu une couveuse en puissance !

Après les vioques hyperactifs, les femmes aux gros ventres se multiplient. À croire qu’un serial engrosseur s’est installé dans une cabine du Monop’. Ouais, parce que les femmes de bourges en pleine période de fertilité adoooorent le Monoprix. Elles achètent TOUT là-bas. Le maquillage (beige), les fringues (beiges), les sacs (beiges), les fournitures scolaires de leurs 4 mioches (si elles trouvent en beige c’est mieux), leur bouffe (beige, heu, non, ça marche pas…). Ainsi, alors que je flânais dans une rue, nonchalamment, en direction du parc pour écouter de la musique de gays et de blacks dans ce monde d’hétéros javélisés (oui, ils sont TOUS hétéros et anormalement blancs par ici !!!), je me suis retrouvée coincée dans un embouteillage de poussettes !

Impensable ! Dément ! Des mamelles m’encerclaient. Des femelles prêtes à mettre bas et à perdre les eaux sur mes ballerines H&M se bousculaient. Des mioches trop blonds pour être honnêtes beuglaient. Des roues se chevauchaient. Des serres-têtes valdinguaient. Du beige à tout va agressait mes pupilles. Elles avaient perdu la raison. J’étais terrifiée et subjuguée à la fois. Pourquoi tant d’oeufs et de poupons concentrés au même endroit ??? LES SOLDES mes amis ! Les soldes au Monoprix ! Le délire. L’orgasme absolu de la bourge enceinte de Courbevoie ! Et on ne sait pourquoi, cette femme se déplace constamment avec ses marmots. Jusqu’à faire les soldes avec donc.

Que pouvais-je faire ? J’ai hurlé « Donnez-leur du Témestat ! » et j’ai fui.

Parce que ce n’est pas tout ça, mais il va falloir profiter du parc encore calme un maximum… Les nains, là. Les poupons en devenir. Sans une épidémie de mort subite du nourrisson, ils vont se développer, grandir. Et ils vont envahir le parc. Et courir partout. Crier. Baver sur mon roman de McCarthy posé dans l’herbe. Jeter des ballons sur ma tête. Patauger dans la fontaine et éclabousser mon Ipod. Et surtout, surtout, brailler à 4h du mat, sans raison apparente, alors que les vieux de l’appart d’à-côté se lèveront 3 heures plus tard seulement.

Putain. Sans déconner. La banlieue, c’est la jungle.

17 commentaires
  1. Rod

    Ca se reproduit à tout va sans se soucier de la fin du monde qui est proche : si ca c’est pas de l’égoisme :)

    sinon péné, chuis désolé de le dire, mais désormais, si tu veux catch tes lecteurs, va falloir mettre des photos de toi à poil. Oui c’est comme ca.

    :)

  2. Pénélope (Auteur)

    Bah, y’en aura bientôt des photos de moi à poil ! Vive les interviews de blogueurs nus :)

  3. Putain je pars juste me chercher à manger, je reviens, et paf un billet de Pénélope. Je suis tombé dans une sorte de faille ?

  4. Je te rassure, il n’y a pas que chez toi Pénélope. Dans la banlieue bourge du 78 c’est exactement la même chose. A ceci prêt qu’on a la chance de ne pas avoir de Monoprix ;)

    nota : Si on a un beau t-shirt rouge, un pantalon beige ça passe ? :p

  5. Hypothraxer

    Beuh beuh beuh… pour les cédilles, pas besoin d’un Mac, un dico intégré à Firefox suffit hein !
    Ouhlala, le quart de ma phrase est soulignée en rouge…

  6. Hypothraxer

    A noter qu’il n’y a pas un correcteur de conjugaison, et c’est bien dommage.

  7. « Dans la banlieue bourge du 78 » -> On frise le pléonasme là :)

  8. McTri

    Magique ce billet…
    Je kiffe grave le style.
    Allez je vais me mettre à Diantre.

    Mais quand même, faudra revenir poster hein ? Ça manque un peu sur pingoo là (attention ce Ç a été fait sous Windows, une autre paire de manches…).

  9. @pierre : pas faux ;)

  10. jul

    Je reviens d’un week end prolongé à La Baule (j’étais invité hein) et y sont pareils que dans ta banlieue à cela près qu’ils tentent une imitation en shorts et bikinis du radeau de la méduse échoués qu’ils sont sur des transats griffés ; un autre ghetto pour riches, pas de « minorités visibles » comme au gouvernement (pas besoin de faire semblant à la Baule…), ça m’a fouttu la trouille mais heureusement j’ai trouvé des ploucs comme moi (enfin beaucoup plus agés) accrochés aux machines à sous (5 centimes la partie) au Casino, j’en ai meme trouvé une qui faisait mon lit tous les jours à heure fixe ha ha ha ha

  11. 9278

    Bandes de jaloux frustrés !

  12. (jaloux frustrés de quoi ?).

    1. penelope, au lieu de faire ta jalouse frustrée, tu veux pas faire un billet sur des romans à lire ? je manque d’idées.
    au passage j’ai acheté Delicieuses pourritures de Oates qui l’a lu ?

    2. critique pas monoprix, c’est mal.

  13. T1T1

    L’intérêt des bourges enceintes de Courbevoie c’est qu’elles te font poster sur pingoo.com. Je n’ai pas ta patience, j’ai hâte que les nains naissent et bavent sur tes livres pour que tu écrives encore un post de jalouse frustrée. À dans 4 ans pour ton prochain post.

    Valérie, le roman à lire apparemmnent c’est de McCarthy. Méfie toi, ça doit être anti-communiste.

  14. Spooky

    Les bourges c’est mal.

  15. t1t1 ; le titre ?

  16. Pénélope (Auteur)

    Valérie : fais pas ton effarouchée, je suis certaine que tu penses comme moi ! Et je ne suis aucunement jalouse à l’idée de ne pas avoir un amas graisseux bavant sur ma jolie robe… rouge !

    Et puis dis-toi que si je me retrouve à Monoprix, c’est que j’y vais aussi !!! Donc, je kiffe Monoprix. Ils font des mugs à pois… rouges !

    Enfin, le roman de McCarthy que j’ai préféré, c’est le dernier, le fameux La Route paru aux éditions de L’Olivier. Je vais faire des billets sur mes lectures si tu veux, mais celui-ci, c’est tellement un chef d’oeuvre que je n’oserai même pas en dire un mot de peur de l’abîmer. Il faut juste le lire. Et tomber à la renverse tellement c’est bien écrit, beau, et truffé de sens, de plein de sens, de multiples interprétations.

    Enfin, je me suis mise à Oates depuis peu, pas encore à celui-ci. Pour l’instant, je suis en phase Anita Nair :)

    t1t1 : heu, 4 ans ? Tu es tombé dans une faille temporelle comme Pingoo ? Non, le prochain sera pour cette semaine, désolée :)

  17. pen : t’inquiète, je me foutais de la gueule de l’autre qui parlait de jaloux frustrés (com de 9278 le 2 août 2008 à 3:07). En effet clairement je fuis aussi la compagnie des mômes.

    J’ai vu les mugs de Monop… magnifiques !

    Je note pour le Mccarthy que tu conseilles merci. Et oui des notes de lecture ca serait bien :)

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire