Vous êtes des idiots !

Pingoo, ce sont les pingouines, les délires de Valérie et la musique de Rod. Mais pingoo, c’est aussi des jolies coups de gueule.

Sous ce titre provocateur, une véritable colère :

N’avez-vous jamais été confronté à l’inexplicable pulsion de vouloir tuer la personne qui a fait la traduction d’un film, d’une série ou d’un livre ? Suis-je le seul à penser que les traducteurs se disent – au 3eme étage de leur sombre bureau – « Il faut que je trouve une référence bien franchouillarde à cette référence américaine/anglaise/japonaise (rayez la mention souhaitée), sinon, ces idiots ne vont pas comprendre » (vous comprenez maintenant le titre).

A l’époque, je me disais que plus les années allaient passer, plus les erreurs s’estomperaient. C’est vrai, à une époque, traduire pour madame Michu la moindre référence étrangère, c’était pour ne pas la perdre au fil de l’histoire. Mais maintenant, avec l’explosion des références étrangères et d’Internet… le simple quidam comprend une référence lambda américaine. Si je vous dis « Oprah », vous voyez qui c’est. Si je vous dis Emmy Awards, vous comprenez ce dont on parle. Pourtant, certains traducteurs s’obstinent à traduire cela par « Jean-Luc Delarue » et les « 7 D’or » (et encore, je vous en passe, vous en connaissez sûrement des meilleurs).

Cela a quelque chose d’irritable, de profondément blessant: cela laisse supposer que le traducteur nous prend assez pour des idiots pour ne pas comprendre mieux que lui des références culturelles étrangères.

Le meilleur étant le changement de scénario car ne respectant pas certain processus de la post-production: la synchronisation des lèvres ou du langage par exemple.

Le cas qui me vient à l’esprit est celui de la série LOST, il est assez édifiant, l’une des survivantes de l’île est une française, alias Danielle Rousseau. La version VF, elle devient allemande. Et toutes les références françaises sont plus ou moins camouflées par des subterfuges dignes de David Copperfield. Bon, au bout d’un certain moment, ils se sont quand même dit que cela se verrait trop (surtout lorsqu’elle chante des chansons en français). Et puis apprendre des tours de magie, ca devenait pénible à la longue.

Ce cas n’est pas isolé, il en existe plusieurs et pratiquement tout le temps, surtout lorsque le personnage est français. Dans la version francisé, il devient soit portugais, espagnol ou italien (allemand, on nous l’avait jamais fait)

Parfois, c’est plus subtile. Les traductions de livre spécialisé traduit en français en sont un merveilleux exemple. A ce moment-là, je suis sûr que dans les rédactions, il y a un grand concours. Oui, un immense concours à celui qui trouvera la traduction la plus à côté de la plaque et la phrase la plus « Finalement je n’ai rien compris à ce que je traduisais ». Il ne vous est jamais arrivé de lire un bouquin de référence dans votre domaine de prédilection et … de ne rien comprendre à la traduction ? Finalement, vous faites la traduction inverse et vous comprenez enfin la référence ?

Le pire dans tout cela, c’est que même les fansub ont ce genre de travers … finalement, on pense toujours que son voisin est plus idiot que nous: on est tous foutus.

14 commentaires
  1. ponsk

    tout à fait d’accord, rien à redire… (puis je suis trop con pour critiquer oh!) par contre (parfois) il est normal de ne pas connaitre certaines références étrangères…

  2. le_butch

    tout a fait d’accord, ce genre de traduction denature/perverti l’oeuvre ! (si on peut appeller ca une oeuvre !! :-p )

  3. RMK

    Pas plus tard qu’hier, je suis suis tombé sur un très joli « limonade au gingembre » qui m’a laissé perplexe quelques instants le temps de comprendre qu’il s’agissait de ginger ale…

    Des fois ca peut etre pire:

  4. EmpereurZorg

    Hmmm, de prime abord j’aurai tendance à dire « complètement d’accord », mais d’un autre côté dans la mesure où l’on écoute la VF d’un film étranger, un Français ne peut pas rester français, au risque d’avoir un dialogue aberrant du style :
    – « bonjour monsieur, vous prendrez l’appéritif ? »
    – Pardon, vous pouvez répéter ?
    – Prendrez vous l’apéritif ?
    – Heu, désolé, je ne comprends pas…
    – Ah ok, vous ne parlez pas Français ?
    – Effectivement, je suis Français.

    Voilà voilà, si vous écoutez la VF, on ne vous prends par pour des cons en changeant les nationalités, « bien au contraire ». Et si la traduction ne vous plait pas, deux solution : apprenez – a minima – l’anglais, ou regardez Julie Lescaut !

  5. Partiellement d’accord.
    Malgré tout, on a pas toutes les références Américaines, et encore celles des autres pays…
    Je ne connais Oprah que de nom, je ne sais pas qui c’est.
    Mais il est vrai que certaines traductions sont beaucoup moins bonne que d’autre…
    .
    La VO ou les sous-titres, je n’en veux pas…
    Merci à France 4 de passer ses séries en VF et en VO ST. Je regarde les deux (quand je peux).

  6. Zougi

    Comme le dit EmpereurZorg, difficile de traduire vo vers vf quand y’a un personnage français ou des références fr, les traducteurs essayent de faire un truc cohérent au risque de dénaturer la série. Vive la VOST :p

    coté sub difficile de trouver une bonne team, j’ai déjà vu un passage en>fr ou « paranoïd » était traduit « paranoïde » et « I’m trying to get some rest » par « j’essaie de me débarrasser ».

  7. Il y a des cas délicats. Parmis ceux qui ont vu Pulp Fiction en VF, combien ont compris que la femme du boxeur était française ? La première fois où j’ai vu le film en VO, ça m’a frappé d’entendre du Français dans la VO…

    Ce qui m’horripile aussi c’est que parfois le doubleur est dénué de talent ou a une voix qui ne correspond pas au personnage. Vous imaginez Rocky avec une voix de petit garçon ? Rambo avec une voix de tapette ? Dans Heroes par exemple, je déteste certaines voix françaises.

    Bref, regardons le VO sous-titrées et basta.

  8. Comme on dit « Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu’ils le sont »…

  9. Benjamin (Auteur)

    Salut à tous,
    Une petite précision concernant mon article, je suis plus pointilleux concernant les VOST (quoique, le cas LOST me fait drôlement rire).
    Un exemple concret de ce dont je parle :
    http://www.dailymotion.com/rel.....-secur_fun

    La traduction remplace pas mal de référence pour en placer d’autres.
    (sur les autres video de « George Carlin », c’est pareil, même les VOST de « The Daily Show » sur Canal+ )

    Y’a quelques jours, j’ai été voir « Diary of the Death », en VOST.
    C’est un peu ce qui m’a donné envie (enfin) de faire un post sur ce problème.
    Dans ce film, on a eu le droit à des « translations » bizarre.
    Une qui me vient en tête – et qui n’avait pas lieu d’être – c’est:

    « What’s her name ? »
    « Michael ! »

    En sous-titre:
    « C’est quoi son prénom ? »
    « Michel »

    … Heu, on lui a dit au traducteur que Michael c’est pas trop dur a comprendre et que ce prénom est utilisé en France ?

    C’était tellement énorme que les gens ont rigolés dans la salle;
    Un comble quand même.

  10. Hum, j’ai pas trop apprécié le « Le pire dans tout cela, c’est que même les fansub ont ce genre de travers … » qui me fait devenir désagréable en te disant : Si tu es pas content d’un truc entièrement gratuit, bénévole et aux limites du légal tu es quand même un bel ingrat d’assisté !

    Voilà, c’était ma minute flame !

  11. Benjamin (Auteur)

    En fait, j’allais te répondre longuement sur ton post qui sent la bave de jeune padawan, mais « l’ingrat d’assisté » te répondra finalement juste:
    « Merci pour votre commentaire et bonne journée »

  12. Mais tout le plaisir fut pour moi, bonne journée également.

  13. Mince, je peux pas éditer mon commentaire :'(

    C’etait juste pour dire que tu aurais quand même pu me traiter de sale nazi, ça manque de Godwin quand même dans le secteur.

  14. J’ai en tête les tout premiers Garfield dont la traductrice avait vraisemblablement volé son diplôme, et qui traduisait mot à mot les jeux de mots anglais, en français. Au final, on était obligés de retraduire le texte pour comprendre la subtilité. Un peu dommage.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire