Marx à poil sur Pingoo

En fait tu sais plein de choses sur moi.

Tu sais que je porte des colliers de couilles de machos. Je lance une mode d’ailleurs ; chope moi un sponsor, je te prie.
Je cultive un gout immodéré pour la couleur rouge, les goulags et autres plans quinquennaux.
Je claque trois smic en crème à base de bouse de vache censée te faire perdre 50 kilos tout en te virant les rides.

ET.

je lis Closer. Et Voici. Et Public. Chaque semaine.

Crois pas que c’est un outing, j’en tire aucune honte. Tu me verrais sortir de chez le buraliste avec ma pile de presse people et l’Huma, c’est juste vision d’horreur pour toi. Pire des fois je vais sur Perez Hilton. Tu connais ? Le gars a sa morale perso. Déballer la vie privée des gens, pas de souci, c’est normal. mais fumer c’est MAL. Super mal. La dernière fois je vois chez lui Patrick Swayze (le mec tout naze qui a fait fantasmer des milliers de jeunes filles en fleur). Swayze est en train de crever d’un cancer de je sais pas quoi. Et là Le Perez est tout choqué parce qu’il fume une clope. (« you’re gonna die » qu’il lui dit ; oui il parle aux stars sur son blog. Comme moi je te parle sauf que t’es pas une star). M’est avis que le Swayze doit s’en battre le poumon gauche mais bon.

En vrai j’avais jamais lu de presse people. Puis l’an dernier j’ai fait un truc de fou ; je suis allée à la plage. Pendant qu’on entretenait nos mélanomes, ben on lisait Closer.

Bon on va pas se faire de l’explication socio pourrie tendant à justifier mon comportement.

Y’en a pas c’est juste du voyeurisme.

Et toi tu lis ? Si tu me dis que non, je serais étonnée vu le temps que tu passes à commenter les news people de Pingoo.

13 commentaires
  1. Mk

    J’avoue que cette manie d’écrire des billets contenant que de la private joke et du tutoiement m’énerve un peu :(

  2. Valérie (Auteur)

    tutoiement : ok mais le but est justement de t’enerver en fait.

    private joke c’est plus génant vu que y’en a pas. c’est quoi que t’as pas compris ?

  3. Slamolo

    Chacun son truc alors… mais moi j’avoue que j’adore, totalement, le style de Valérie. Avec ses titres trop longs pour Pingoo (oh oui encore !), son tutoiement, son féminisme… enfin, Valérie quoi (on pourrait avoir une longue liste, mais trois éléments c’est bien)

    Donc je suis pro Valérie.

  4. Valérie (Auteur)

    merci slamolo :) (tu sais que je hais les compliments hein, super mal à l’aise et tout).

  5. johnsmith

    Mk, ici, c’est comme voici ou closer, t’es pas « vraiment » obligé de lire =).
    .
    Sinon, c’est vrai que le tutoiement, c’est étonnant; intéressant au début, ça deviendrait peut-être presque agacant, lassant.
    .
    Sinon, la question « Et toi tu lis ? » :
    quoi ? Closer, voici, … ?
    Non. mais dnas les choses que j’peux avouer, c’est qu’il m’arrive 3 fois l’an d’ouvrir une page ou 2 de détective ou France dimanche chez ma grand-mère :o).
    Et aussi, l’homme à femelles que je suis ne rate jamais une occasion de parcourir les Marie-Claire, prima ou femme actuelle qu’il peut glaner, dans les chiottes, par exemple.
    .
    Note pour plus tard : ne pas oublier de faire floquer un tee shirt « la presse féminine ment ».

  6. Valérie (Auteur)

    « Note pour plus tard : ne pas oublier de faire floquer un tee shirt “la presse féminine ment”. »
    hinhin t’as appliqué leurs méthodes pourries ?

    (pour le tutoiement. En fait c’est plus facile de tutoyer, tu peux te permettre plus de choses. et je te cache pas que la facilité je déteste pas).

  7. johnsmith

    =))
    non,
    c’est plutôt les articles qui disent « comment ça marche un mec », « comment le faire craquer », « comment le rendre attentionné »…
    :D.
    March’ra pas.
    .
    Les méthodes pour faire fondre les baleines en 6,6667 jours et qui marchent, j’suis sûr que même les vraies blondes belges enfermées dans des caves en Autriche savent que c’est pas vrai.
    .
    Pour le tutoiement, je ne te suis pas. Je voyais ça comme plus comme un effet de style « provoc’ (à 2 boules) », tu donnes pas vraiment l’impression d’avoir besoin d’artifices dialectiques pour te permettre des choses ou en faire passer d’autres.
    De toutes façons, même si ça horripile gentiment à la longue (et je ne saurais dire pourquoi, ou alors ça va prendre tout plein de lignes :p), c’est plutôt sympa.
    (Je parle même pas de l’irrésistible effet Dubosc , « toi public » – j’ai le feeling que celle là va te plaire).
    Puis, tout un chacun (moi), peut se dire, héhé ça c’est pour moi, c’est moi qu’elle vise par son tutoiement la chaudasse.
    8)

  8. Valérie (Auteur)

    « Puis, tout un chacun (moi), peut se dire, héhé ça c’est pour moi, c’est moi qu’elle vise par son tutoiement la chaudasse. »
    HAHAHA. Non mais clairement c’est horripilant. Plein de blogs de fille appliquent ce truc qui m’énerve. A la base c’etait un chouia pour me foutre de leur gueule.
    Et d’un autre coté, un billet sur pingoo je l’écris plus vite que pour CG ou je vouvoie. (et non je bâcle pas sur pingoo ; je bâcle partout ;) ). Je galère plus quand je vouvoie, va comprendre.

    « les vraies blondes belges enfermées dans des caves en Autriche savent que c’est pas vrai. »
    du tout. jte jure. C’est comme les crèmes et autres, on sait que c’est pipeau mais on reve tellement que ca marche qu’on y croit.

  9. johnsmith

    Valérie, à partir de maintenant, je vais vous vouvoyer.
    (Enfin si tu le permets.)

  10. Perico

    ah ben je redescends sur Terre.

    En effet, quand elle disait « tu », je croyais qu’elle ne parlais qu’à moi, qu’elle n’écrivait des billets que pour moi. Je la croyais accro !

    Sniff! elle dit « tu » à tout le monde :(

  11. Valérie (Auteur)

    haha perico :)

    JS : faites très cher :).

  12. Slamolo

    ‘savez quoi ? J’ai jamais cru à ce truc « tutoiement = impliquer le lecteur dans le texte », même si on peut trouver ça dans mes commentaires en lettres, je le foutais que parce qu’on m’y obligeait, j’y croyais pas des masses.
    Après bon, ce que « ça veut dire » au fond, j’en sais rien, ptêt que ça veut juste rien dire et basta. Enfin, ptêt.

  13. happytobehere

    tu ou pas, ça envoie. Moi ça me détend.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire