Moriarty un jour, Moriarty toujours

Oh oh oh (géant vert), voici ma première participation sur Pingoo, je suis tout émoustillé ! :) Et j’en profite pour (re)faire la promotion d’un groupe franco-américain qui désormais cartonne pas mal – euphémisme – sur les ondes : Moriarty. Ces dernières ont diffusé à outrance leur premier single « Jimmy », mais voici quelques lives réalisés en octobre dernier à la Flèche d’Or lors des Fargo All Stars (bien que Moriarty soit signé chez Naïve, Fargo ayant plutôt des groupes folk us de qualité à l’instar d’Andrew Bird, J. Tillmann, Alela Diane … mais aussi une certaine Emily Loizeau ou encore un bizarroïde Alexandre Varlet). Difficile de vous préconiser une écoute plutôt qu’une autre, mais je vous invite à déguster en priorité Oshkosh Bend et Lovelinesse (la première vidéo étant Private Lily).

Oshkosh Bend

Lovelinesse

Jimmy

Moriarty ne se contente pas d’offrir un univers sonore particulier, sentant bon le vieux folk qui aurait sa place dans un film des frères Coen, mais également une présence scénique, un univers graphique qui incite à voir et revoir ce groupe en live.

Infos complémentaires

5 commentaires
  1. Looo

    Belle entrée en matière mon cher Rod et super promo!
    Il faut avouer que le support est de qualité.
    J’ai bien aimé leur prestation a Tarata.
    Dans le style folk j’aime bien Molasses meme si ils ont un coté expérimental pas forcément évident a appréhender mais comme ils sont canadiens ca s’explique ;)

  2. Funkyss

    J’avais réussi à me rpocurer l’album il y a quelques semaines de cela, et pas déçu du tout. Ma préféré reste Jaywalker.

  3. Looo

    Perso j’ai voulu acheter le CD mais le prix de la fnac m’a repoussé :D Donc pas écouté sauf sur Tarata ou la classe du groupe m’a bien plue

  4. Fargo c’est aussi les excellentissimes Lords of Altamont. Ca c’est du vrai show

  5. Rod (Auteur)

    Fargo c’est tellement de choses bonnes. Lords of Altamont que j’ai loupé dimanche au Nouveau Casino, merci de remuer le couteau dans la plaie :)

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire