Je ne m’en lasse pas

Pour la défense de la K7 et du Viny, sans cul cette fois :).

Ca c’est pour la culture générale (ancienne droguée du reggae qui se fait un revival).

Oh Yeah, star de l’élocution rasta, yeah (putain, je suis malade).

Lee Scratch Perry est tout de même le plus cintré des rastas, cette vidéo est proprement hallucinante et kitsch. Il se fait la fête tout seul.

4 commentaires
  1. cool une video de vacances de lee scratch perry :p

  2. My Boy Lollpop by millie Small ! Waouw!! C’est une des premières artistes jamaïcaines à avoir cartonné à l’export. Son producteur : Chris Blackwell, le fondateur d’Island et le futur prod de Marley. La lesson est terminée. Interro demain ! Nuff respect!

  3. Leone

    merci mue pour ves goods vibrations.
    ca fait au moins 10 piges que j’écoute
    du reggae et je ne connaissais pas Eek a mouse…bless up! lee scracht est lui tout simplement hallucinant.
    connais tu garnet silk? meme puissance

  4. mue (Auteur)

    @Leone (joli prénom) : j’ai mis du temps à répondre. Je suis contente de t’avoir fait découvrir Eek-A-Mouse :) Pour ce qui est de Garnett Silk, pressenti à l’époque comme le possible successeur de Bob Marley (que j’écoute peu, voire pas en fait), et de la vague « new-roots », elle me touche moins. À mon goût, trop de références aux Saintes Écritures y sont faites. J’entends leur démarche mais, parfois, je trouve que ça manque un peu d’humour cette rectitude morale… qui a également eu ses excès ! Il n’y pas pas que le reggae macho et vulgaire qui a remué le public et le monde de la musique !? En réalité, dans le domaine, je suis assez « old school » ;-) ou scraaaaaaaaaatch !

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire