Le livre du mois: King kong théorie

61oemltdm0l_ss500_.jpgBon dieu, c’est probablement mon livre le plus difficile a commenter.
Bon, premièrement, je vais vous faire un coming-out, je suis féministe. Et pourquoi ? ben pour un tas de choses, mais avec ce bouquin, je dirais presque par égoïsme, j’ai jamais aimé jouer a celui qui pisse le plus loin, celui qui est le batman du sport, je ne veux pas jouer a celui qui sera le meilleur de l’entreprise, j’ai juste pas envie d’écraser des gens pour moi-même pouvoir réussir, quel rapport avec le féminisme me direz vous ? juste que moi, on me pousse a le faire, et les filles, on les poussent a jamais le faire.


C’est difficile de commenter un bouquin sur le féminisme en étant « du bon coté du système ».

En fait je pourrais commenter ce bouquin par « le féminisme pour les nuls ». Virginie Despentes commente son viol et sa vie de manière si sommaire et condensée, on peut voir tout un pan de prostitution qui est consenti, mais pourquoi pas? et rien n’empêche de combattre la prostitution « boucherie »

J’ai pas voulu voir « Baise Moi » de Despentes parce que tous les mâles que j’ai connu l’ayant vu on pris ça pour un porno qui est légalement regardable (Bon dieu des hardeuses se faisant violer, qui se vengent, le coup du flingue dans le cul), j’ai pas encore envie de le voir, mais je vais le lire (aller demander Baises moi en librairie est a peu prés aussi difficile que de demander un préservatif en pharmacie).

Enfin, ce bouquin est un véritable plébiscite non pas du genre, mais bien du poids de la politique et de la conditiion sociale qu’on nous oblige a mener.

34 commentaires
  1. unkle16

    Comment JP, tu es pd ? (haha que je suis drôle).
    Sinon, je pourrais écrire des pages entières sur KKT mais tu as du lire mon avis ailleurs.
    Pour Baise moi. Il y a à mon sens deux réflexions intéressantes dedans :
    – ce qu’elle dit du viol
    – les réactions à la sortie du bouquin/film : « c’est excitant »/ « c’est à interdire aux moins de 18 ans ».
    Sinon je n‘avais pas aimé le bouquin, le film encore moins. Faudrait que je relise. Il me semble que Despentes maitrisait encore peu son écriture. Elle arrive à présent à passer sans que cela soit lourd d’une écriture familière dont elle est coutumière à un style plus soutenu. Le passage de l’un à l’autre est agréable et sert l’analyse.
    Et merde je suis nulle en critique de bouquin. En gros offrez KKT à Noël.

  2. jipe (Auteur)

    J’ai d’ailleurs oublié de parler de la King Kong théorie.
    Ayant eu la chance de lire King Kong juste avant, l’auteur parle de la belle et la bête, que si la belle s’en va, la bête ne sera plus jamais la même et ne sera plus jamais ce roi de la jungle, le livre fini sur ces mots, c’est la belle qui a tué la bête.
    Virginie Despente identifie fille la belle et la bête comme une seule et même partie de la femme, et la bête et tuée par les avions (la société) parce qu’on veut justement que la femme soit qu’une « belle », et enlever tout le coté vainqueur et rebelle.
    Bref je suis nul aussi pour commenter les bouquins.
    Comme dit Unkle, achetez le, en plus il fait que 5 euros :)

  3. azumi

    ha d’accord…je n’ai pas laissé tombé mon coté rebelle et je dois dire que pour une femme c’est assez difficile de conjuguer les deux cotés.
    jipe c pas mal du tout
    Non seulement la société mais aussi les femmes entre elles c du délire…
    Si on était aussi soudées que les mecs…

  4. unkle16

    « Si on était aussi soudées que les mecs… »
    oui tu viens d’en faire la preuve.

  5. Emilie

    Ce livre est formidable, lisez-le.

    (la critique c’est pas mon truc, ni la com d’ailleurs)

  6. azumi

    je comprends pas…
    tu veux dire que je prouve par ma seule opinion et expérience que les femmes sont… débiles…!??!?
    -what’s your nem’s? c koi ton problème avec les femmes?-
    Si tu veux je t’en donne tous les jours des preuves…Arrètes avec tes phrases toutes faites sans savoir de quoi tu parles petit, faut que tu grandisses un peu pour pouvoir parler de ce sujet qui concerne les femmes et non les petites filles qui veulent bien se preter leurs barbies…

  7. Kidi

    unkle a un petit zizi

  8. unkle16

    Non en effet tu n’as pas compris.

    Tu dis « Si on était aussi soudées que les mecs… ». or cette phrase, en elle même montre que tu n’es pas solidaire des autres femmes puisque tu viens de faire une grosse généralité infondée.

    unkle
    Bratz power.

    (charles tiens toi correctement je te prie).

  9. azumi

    toi non plus apparemment

  10. azumi

    je vais te faire une petite démonstration scientifique:
    la population française comptait en 2005 31 385 000 femmes pour 29 659 000 hommes. Plus de femme donc rien que pour trouver un reproducteur vacant, les femmes sont « obligées » de se faire la ptite gueguerre…

  11. Emilie

    Waouh, impressionnante la démonstration. Me voilà convaincue.

  12. azumi

    sinon tu peux toujours regarder nrj12…là en ce moment ça vaut le coup

  13. funkyss

    Elle est drôle, Azumi.

  14. jipe (Auteur)

    A mon humble Avis, le raisonnement scientifique me semble un peu faussé par l’espérance de vie entre homme et femme.
    De plus, l’argument « reporductrice » est un argument repris par quelques féministes qui argumentent que les hommes sont bien contents de cantonner leurs femmes a la maison et dans les langes.
    Je vous conseille « Violences, féminin pluriel » de Elsa Fayner (edition Librio, 2 euros), bourré de chiffres, soit, un peu dûr a lire, on y parle d’excision, d’infanticide féminin pour cause de dote, de crimes d’honneurs..
    quand a ta remarque sur les femmes qui ne pensent pas pareil, clair, certaines plus ou moins conditionnées, mais c’est pareil pour les mecs, mais on en parle pas, étant dans le camp du vainqueur, ça dérange pas, faut pas croire que je me présente féministe dans n’importe quel dîner mondain :-/

  15. funkyss

    Jipe : je veux pas dire, mais polémiquer sur les chiffres (pauvres) que balance Azumi me semble inconvenant. Surtout pour un féministe.

  16. unkle16

    Ah. Ok.
    Et donc j’ai une question.
    Les femmes connaissent une étape, dans leur vie qu’on appelle la ménopause. Ca réduit donc passablement le nombre de femmes cherchant un reproducteur. Et si ca se trouve, il y a donc plus de reproducteurs que de reproductrices. Donc là azumi, question qui me brule les lèvres : si les hommes font la guerre, c’est-y-pas pour conquérir des reproductrices ?
    Unkle
    Qui se demande où le lesbiennes ont foutu ce bon vieux appel à la nature.

  17. jipe (Auteur)

    Funkyss: je voulais dire qu’il n’y a pas de raison (a part les magazines et les nutritionnistes) qu’il y aie plus de naissances de femmes que d’hommes et qu’importe.
    lisez ce bouquin, c’est vraiment un trésor.

  18. corran

    où sont passées les wishlist ?

  19. kiwi

    demander un preservatif en pharmacie n’est pas si difficile ! (tu dois dire ca parce que t’es vieux – oui c’est un coup bas mais je suis aussi vieux et aigri egalement depuis qu’on m’a supprimé la carte 12/25 )
    je voudrais souligner aussi que il n’y a pas que les femmes qui peuvent se faire violer – pour baise moi je trouve que c’etait que se faire du blé en parlant de cul/violence et un peu de masturbation « intellectuel »
    et un mec se dire feministe c’est un peu une attitude de « castré » non ?! on peut etre « un homme » ( masculin de feministe macho ?) sans pour autant traiter les autres y compris les femmes comme des sous merdes (a nuancer car le francais est ma 3me langue dc il y apeute tre une difference culturelle)

  20. jipe (Auteur)

    certes, t’as pas tort, égaliste on pourrait dire, marrant que féministe soit une attitude de castré huhu, mes couilles je m’en balance un peu dans la vie de tous les jours ;-)

  21. jipe (Auteur)

    et si tu peux lire le bouquin, on y parle des hommes violés

  22. unkle16

    Kiwi.
    1. Sur baise moi.
    En fait Despentes explore (elle le fait de manière beaucoup plus approfondie dans KKT) les rapports des femmes et de la violence.
    2. Sur le viol des hommes.
    Personne ne nie que des hommes soient aussi violés. Un homme violé ne subira pas ce que subit une femme. On se moquera de lui, voire on le prendra pour un « pd », un sous-homme car il ne s’est pas défendu (ce que subira la femme est d’un autre registre). Ceci ne signifie pas qu’un viol d’homme est mois grave qu’un viol de femme évidemment (ou vice versa). C’est entre autres ce que peut étudier le féminisme (comment deux actes semblables aboutissent à un traitement différencié).
    3. Sur les hommes et le féminisme.
    Ce que tu dis revient très souvent dans les idées sur le féminisme. C’est aussi pour cela que j’ai plaisanté jp en lui demandant s’il était « pd » car c’est une des deux accusations (avec la castration) que subissent les hommes féministes.
    Le féminisme est juste la volonté que les femmes ne soient plus discriminées par rapport à leur sexe. Avec l’évolution de la réflexion féministe, on en arrive à une pensée sur les rapports sociaux de sexe ; et donc, forcément on s’interroge sur la condition des hommes dans le patriarcat.
    Donc oui évidemment qu’on peut être un homme et bien traiter les femmes. Et être une femme et discriminer les femmes (un exemple se cache dans ce sujet saurez vous le trouver ?)

    unkle
    * KKT cdla bombe BB *

  23. unkle16

    (corran ; bordel envoie moi sur facebook l’url de la tienne. tu m’énerves).

  24. azumi

    je vous aime tous

  25. azumi

    et toutes…meme si les points de vu diffèrent c l’essence meme du débat…

  26. unkle16

    Je vais quand même répondre à ton assertion du dessus azumi.
    1. En quoi – en supposant que ton idée est juste – la compétition pour trouver un reproducteur entrainerait d’être mauvais avec ton concurrent ? tu dois juste être meilleur que ton concurrent, pas forcément lui taper dessus .
    2. Tu pars ensuite du principe que le duo hétérosexuel est la norme de toute société. Historiquement, c’est évidemment faux. L’homosexualité, la polygamie, etc sont là pour le montrer.
    De plus une femme ou un homme ne sont pas mus et uniquement mus par l’envie de reproduction. Une femme n’a pas besoin d’un reproducteur, d’un homme pour exister – et l’inverse est évidemment vrai.

  27. kiwi

    @unkle et jipé merci pour les remarques

    @jipé : avec une imagination imagée c’est assez drole de dire  » mes couilles je m’en balance » – et effectivement je n’ai pas lu le livre donc oui tu peux en parler mieux que moi.

    @unkle : effectivement oui, ce n’est pas parce qu’on parle d’un sujet precisement qu’on en « oublie » un autre , c’est peut etre ce que je n’avais pas compris a travers l’article.

    pour le viol des hommes, tous les hommes ne sont pas hulk, se defenndre sous la menace d’une arme ou d’un groupe ne sera peut etre pas evident (cf la prison..) dc je ne pense pas que le traitement soit si differencié (en meme temps je ne connais pas de victimes personnellement) de plus a la limite pour certains dramatiseraient plus le viole de l’homme car ca paraitrait « contre-nature » – alors je pense que le statut age ; physique et condition de la victime importerait plus que juste le genre/sexe en premier lieu.

    hommes et feminisme
    youhou je suis plus normal que je pensais alors, c’est marrant dans mon imaginaire les « pd » auraient plus tendence a ne pas etre feministes.

    j’aime bien ta definition de feminisme, je la trouve juste et ce que on pourrait s’attendre mais peut etre que j’arrive d’un endroit ou c’est parti un peu plus loin et ou le politiquement correct et le souci de modernité pousse vers l’absurdité.

  28. dricos

    « je vais te faire une petite démonstration scientifique:
    la population française comptait en 2005 31 385 000 femmes pour 29 659 000 hommes. Plus de femme donc rien que pour trouver un reproducteur vacant, les femmes sont “obligées” de se faire la ptite gueguerre… »

    Ca c’est que l’on appelle une démonstration ascientifique, soit une observation primaire menant directement à une conclusion qui est de l’ordre du préjugé. Par essence la science a pour but d’éviter ce genre de système de corrélation ridicule. Dans ton système simplifié à outrance les français et françaises ont donc tous pour but de se reproduire, de le faire avec une personne de même nationalité et de plus de le faire d’une façon prédéterminée, le rapport sexuel avec un partenaire unique. Même ce bon vieux Darwin, avec sa « théorie de la sélection sexuelle », ou les « socio-biologistes » actuels n’arrivent pas à faire aussi peu scientifique, pourtant on ne peut pas dire que la méthodologie et la déontologie scientifiques soient leur sacerdoce.

  29. unkle16

    Oui kiwi, je suis d’accord avec toi hein ;o). Je disais juste qu’on ne verra pas un homme violé de la même manière qu’une femme (en effet, entre autres, avec le côté « contre-nature » que tu évoques). Ce n’est pas le viol qui est différencié mais la perception qu’une société en a.
    ps ; quand je dis « pd », c’est par pur provocation. C’est une insulte qu’entendent beaucoup d’hommes féministes.
    Et non un homosexuel n’est pas plus misogyne ou antiféministe qu’un hétérosexuel. Là tu tends à rentrer dans le cliché « les homosexuels n’aiment pas les femmes »/ »les lesbiennes n’aiment pas les hommes » ;o).
    Ps2 ; si tu parles des USA, mon féminisme vient de théories et idées américaines. Le féminisme est multiple tu sais.

  30. kiwi

    haha non pas des Usa mais un petit pays contre qui vous avez gagné au rugby…on a bien l’influence de la californie mais on y met du notre pour etre innovants :D
    j’avais aussi saisi le cliché mais c’etait pour dire que j’en avais un d’une couleur differente.
    pour les theories, ca part surement d’un bon sentiment mais la mise en pratique/detournement peuvent etre bordeliques (mais on va pas rentrer dans les delires de perception)

  31. azumi

    c évidemment le plus primaire des caractères humains et animal: la reproduction.
    c’est juste une théorie parmit tant d’autres et bien sur sous le signe de l’humour…

  32. unkle16

    Bien sûr

    unkle
    * collecte de bouchons *

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire