Apple verrouille sa communication

Quand on vous dit qu’Apple est certainement la société informatique qui contrôle le plus sa communication, il faut nous croire. En témoigne cet extrait de l’interview qu’a donné Phil Schiller (l’un des vice-présidents de la firme) à la chaîne anglaise Channel 4.

Devant normalement porter sur l’iPhone, l’interview dérape finalement sur iTunes. Ce bon Phil ne sachant pas quoi répondre, les RP se jettent donc sur le journaliste pour le recadrer. On devrait inventer un truc qu’on appellerait la liberté de la presse… Ah, on me dit dans mon oreillette que ça existe déjà. Tiens j’aurais pas cru.

7 commentaires
  1. Yeager

    La liberte de la presse ?? Si le monsieur de chez Apple a donne une interview sur un sujet precis et cela en accord avec le journaliste et que ce dernier change le sujet, cela s’appele un traquenard. D’ou la reaction des RP (??).

  2. Rod

    Yeager : une interview interessante est toujours une interview qui sort du cadre. Sinon ca s’appelle publireportage déguisé … mais y a pas que Apple qui fait : le gouvernement Sarko aussi :)

  3. Apple sucks, one more time :).

  4. nico

    Apple say le mal Absolu !!!!

  5. Arnold

    Il bafouille le monsieur, il panique devant la caméra? Il est bouleversé? Il sait plus où se foutre? Et bin mon cochon fallait viser plus bas. Maintenant si tu bosses chez Apple et que tu laisses des gens connaître ton produit mieux que toi, c’est bien fait pour ta gueule, amerloque de merde!!

  6. Ithilsul

    @ Yeager : ne répondre qu’à un sujet particulier, sous prétexte que seul celui-ci était prévu, c’est clairement un manque de transparence, et donc que l’on a quelque chose à se reprocher… Et c’est aussi pour ça que les (bons) journalistes savent « titiller » ce genre de sujet (sans sombrer dans la provocation ouverte).
    D’autant qu’ici, on ne peut pas dire qu’iTunes ne soit pas en lien avec l’iPod.

    RP = Relations Publiques (si je ne m’abuse)

    La liberté de la presse, on l’a certes inventé, mais pas partout de la même manière.

    Cf. le rapport 2007 de Reporters sans Frontières (à noter que la France n’est qu’au 31ème rang, principalement je crois à cause du manque d’indépendance des journaux par rapport aux instances dirigeantes…).

  7. « liberté de la presse », j’adore voir ces grands concepts balancés ici et là.

    Aucun rapport en l’occurence. Apple est libre de répondre, ou pas, aux questions de la presse. A chacun ensuite de tirer ses conclusions et de ne pas acheter leurs produits si on trouve leur communication trop opaque.

    LA stratégie de communication d’une entreprise privée, et la liberté de la presse sont deux choses qui n’ont rien à voir.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire