Pingouine du 15/11/2007 : Sainte Victoire

pingouine_20071115_01.jpgA une époque j’aimais bien mettre des pingouines avec un peu de bordel derrière. Celle ci, elle en a beaucoup du bordel :).

44 commentaires
  1. je vois une poupée au milieux d’un tas d’autres objets… mais où est la pingouine !?? :-))
    Question corolaire : les pingouines sont-elles des femmes ou des objets ?!!
    Bref, voici une photo bien plus ‘provoc’ qu’il n’y parait !

  2. pascal

    Si tu as envie de vomir pingoo,laisse au moins le droit aux interesses de s’essuyer….

  3. spalex

    Je sais que ce n’est pas le bon message mais vu que t’as fermé la comm sur l’autre… Ce que je ne comprend pas c’est à quoi bon te vener comme ça ? Surtout que dans ton cas ça ne va que dans un sens, absence de dialogue.

    Mais seule remarque sur ton post, bien qu’en desaccord avec toi sur le fond et surtout la forme (« enculés », y’a pire quand même) mais chacun son avis et puis moi j’ai la chance de pouvoir aller au taff en velib donc niveau prise d’otage ça va, bref ma seule remarque porte sur le billet preum’s à 120€ mais c’est plus du preum’s à ce prix là ! Si par contre c’est pour un aller-retour même si 60€ c’est déjà super elevé et je suis très etonné. Pense à troc de preum’s. ;-)

  4. Bon puisque on peu commenter sur le billet sur les enculés de grèvistes, je le fait ici…

    Oh rien de grave, juste pour dire que moi qui suis un peu plus a droite depuis que Sarko est président, je suis 428% d’accord avec Pingoo, même si la frustration fait place à quelques simplifications, mais c’est tellement compréhensible…
    Je suis bien content de vivre à Kaboul, où personne ne conçoit le concept de grève…

  5. johnsmith

    Je commente ici le post du dessus, tiens.
    (Moi aussi j’fais des « et hop, tiens »).
    Et donc, euh…
    On s’en fout de ta vie. Achètes-toi un cheval ?.
    Moi ce qui me dresse les cheveux sur la tête ce sont les réactions stériles d’énervé , les « moi moi moi comment je fais moi », « on nous prend en otage »… On se demande dans les discours de qui les gens vont puiser ce vocabulaire très à la mode :
    Les medias s’en donnent à coeur-joie sur les cheminots, les braves têtes de turc du moment. Hier c’étaient les profs, à qui le tour demain, quand le gouvernement (qui ne donne pas vraiment l’exemple depuis 10 ans sur comment économiser l’argent ou comment serrer la ceinture) aura à nouveau besoin de trouver un peu de fric pour combler certains déficits ?
    Je suis personnellement plus choqué par le fait que les 40 plus grands patrons ne paient pas un cent d’impôts sur le revenu (et personne n’en parle ! C’est quand même la loi merde), beaucoup plus que par le fait qu’une corporation se défende pour conserver ses acquis.
    Je ne parle même pas de la corruption qui règne officieusement dans tous les domaines d’affaire, ni de toutes les magouilles à l’imposition, travail au noir etc etc, qu’on trouve à tous les étages, et le taux purement incroyable des abus sur les arrêts de travail et prescriptions médicales de complaisance.
    Bref, le fric, puisque c’est bien de ça qu’il s’agit, il y’en vraiment beaucoup à trouver a si on cumule tous ces travers liées à la mentalité qui règne en France : aujourd’hui tout le monde cheat. Et on demande aux pauvres cons de raquer. Ca me fait halluciner.
    Alors je te dis clairement, pingoo, arrête un peu de chialer. Et va donc toi aussi te faire enculer.

  6. johnsmith

    « Je commente ici le post du dessus, tiens. »
    >>
    comprendre la note du dessus, celle de pingoo : « Les grévistes ? Une belle bande d’enculés ».

  7. bibiche

    J’écris moi aussi pour le billet sur la grève, je suis totalement d’accord avec Pingoo, à 100% même ! Les cheminots ? Tous des enculés et des feignasses de surcroît! Un coup de gueule qu’il faudrait publier dans la presse tiens, et paf !

  8. bruno

    on nous fait croire ce que l’on veut merci les médias corrompus sous la talonnette du « nain » .Je te comprends les grèves sont rien par rapport à toutes ces magouilles dont nous sommes les victimes .Il faut réagir et les grêves même si cela fait chier nous les contribuables est une manière aussi de dire arrêter de nous enc…Il y a 2 sociétés et cela ne fera qu’empirer.Arrêtons d’être les moutons autruches.Le pire enemmie est cette fabrique de politogloutonpouvoir ENA.Pas besoin de tous ces féliciteurs égocentriques.Les choses doivent bouger.Alors que représentent ces moments pénibles d’attentes….

  9. moi aussi je suis contre les trains :D

  10. couillu l'caribou

    Et voilà ! Johnsmith et Bruno viennent de nous faire la belle démonstration du gréviste stéréotypé de base qui répond complètement à coté de la plaque quand il sent qu’on en veut à ses avantages. Je suis 589 % d’accord avec toi Pingoo (soit 161% de plus que Shawali), une belle bande d’enculés ! Bravo ! enfin un bloggeur qui se mouille jusqu’au cou (ce n’est pas une contrepèterie) !
    Eh ! Johnsmith et Bruno ! J’ai d’autres arguments pour vous pour la prochaine fois qu’on vous attaque sur vos avantages : « ouais mais le gouvernement pendant ce temps il laisse crever les bébés phoques ». Et puis Bruno : tu me fait bien marrer à dire que « les choses doivent bouger » … ouais je sens que ça va bien bouger si les enculés de grévistes gagnent encore ! On est reparti pour 5 ans de gouvernement par la rue et par les minorités d’enculés !
    Allé, bravo Pingoo !

  11. Katov

    la retraite de la plupart fonctionnaires est passées de 37.5 a 40 en 2003 puis ce sera 41. Alors les conducteurs sui sont surement plus tranquilles dans leur fauteuil que les profs devent leur classe qu’ils aillent faire 45 ans pour que la justice soit rétablie.

  12. vincenzo

    et ben moi je propose la greve pour contrer ces cons d’encules. Y a qu’a …euh …ah oui bloquer le versement de leur salaire a ces cons de cons … j’suis sur que des hackeurs peuvent faire ca, non?? sur? bon alors Pingoo president!

  13. kiwi

    pour la breve au dessus, tu ne peux pas demander un remboursement sur le fait que tu as acheté un voyage et que ce service ne t’as pas été rendu ?
    cet été ils n’ont pas voulu me rembourser un billet pour lequel ils se sont trompés dans la saisie (j’y suis pourtant retourné 10mn apres seulement). J’attends toujours une reponse du service client garanti 48h…
    pour la pingouine de loin ca faisait cool et coloré le bordel, de pres ca fait crade et pas confortable ( comme quand tu vas chez des amis hyperbordeliques qui s’en foutent)

  14. t’es pas beau quand tu t’enerves Pingoo.
    c’est bizarre tu dis assumer ton  » coté réac de gauche » mais tu fermes les commentaires.

    c’est un peu la même logique que les gevistes ou bloqueurs de fac : mon interet avant celui des autres.
    « laissez moi ouvrir ma gueule et fermez la »

    je crois que tu es ce que tu dénonces mec.

    B.

  15. 100% d’accord avc l’auteur de ce billet (les grèvistes)…comment suis-je arrivé içi ? google : mots clefs : « enculés de grevistes » Raz le cul que ces cons nous bloquent pdt des jours et des jours alors que la personne visée à la base est sarko mais sarko…a part encore un ptit déficit budgétaire il va avoir quoi ? soucis de circulation ? non il à son cortege de poulets autour de lui qui lui libere la route mais nous ? on fait quoi ? on peut pas aller travailler donc on nique notre reserve de RTT ? On ne peut pas aller voir sa femme le weekend juste car des boulets de grèvistes ne veulent pas perdre 2 ans de retraite? Attendez c’est bon quoi je comprend les aiguilleurs, ceux qui sont dans de la poussière tous les jours, eux oui, ils devraient faire la greve, mais les conducteurs ? assis sur leur chaise et payés a rien foutre … j’hallucine !
    Mon ptit coup de gueule est fini, bonne chance à tous pour ce weekend en enfer

  16. basiju

    d’accord avec toi pingoo même si tes propos sont un peu trop colère…Combien de gens ont des tafs super durs avec des horaires de merde, sans aucun avantage! Et ce ne sont pas ceux là qui se plaignent le plus! Qu’on arrête de prendre en otages des gens qui ont envie de bosser et faire ce qu’ils ont à faire, tout ça pour ne pas perdre quelques privilèges…

  17. nonmai

    qu’as-tu contre les enculés. C’est bon de se faire enculer, tu devrais essayer. Les cheminots sont de chouettes enculés, qui aiment baiser, zigouigoui. Pourquoi pas se faire enculer par un cheminot d’ailleurs. Ca peut ê^t^rê sympa. Et, toi tu aimes te faire enculé? Plutôt par Sarkozy, ptét.

  18. Domingo

    ben moi, j’adore la Dodge Charger de « shérif, fais moi peur » J’en veux une comme ça et enfumer tout le monde surtout rue du Faubourg St Honoré !
    Yeah !

  19. johnsmith

    couillu machin
    Je pense que c’est toi qui est à côté de la plaque mon chou.
    Je ne suis pas gréviste. Je ne suis pas cheminot. Je n’ai pas leurs avantages (ni leurs inconvénients ?). C’est pas pour autant que je souhaite qu’on les leur supprime.
    En gros, je n’ai pas en moi la bêtise chronique du beauf qui ne pense qu’a faire régresser son voisin plutôt que chercher à progresser.
    Sens toi visé par ce que je dis si tu veux.

  20. eh oui basiju, c’est comme dans une cour de récré, si t’en as deux trois qui tabassent les autres tout le temps et que un jour y’en a quelques uns qui vont se plaindre à la maitresse, je pense qu’il faut les traiter de couilles molles, comme les grévistes sont des feignants (et des enculés).

    On parle beaucoup du point gadwin, je crois que je vais créer ma thèse qui veut que dès que le sujet grêve est aborder, on se retrouve avec des termes demesurés genre « otage », « privilégiés », « fascistes », etc (cf. http://www.nordenstar.com/arch.....greve.html).
    Premierement : Pourquoi en vouloir a ces « privilégiés » de se rebeller quand on sait que les autres régimes spéciaux (militaires, députés, président, etc) ne sont pas remis en question? (Sachant que les grêves de cheminot sont impopulaires et faciles a dénigrer dans les médias, n’y aurait il pas une manipulation derrière tout ça?)?
    Deuxiemement : Pourquoi ne pas en vouloir au gouvernement aussi qui maintient cette grêve en refusant la négociation depuis longtemps?
    Troisièmement : Pourquoi ne pas profiter de ces vacances forcées pour se reposer, s’amuser, que sais-je? Autre chose que raler en tout cas !

    Un petit bonus, comment empêche-t-on les grêves de cheminots de devenir populaires?
    http://a1692.g.akamai.net/f/16.....993105.pdf

  21. Muscadet S&M

    Me sentir concerné par ce que tu/vous dis(tes)?
    Hmmm…oui…MAIS : le problème est peut-etre (oui peut-être) dans le fait qu’on ne peut pas juger des avantages que l’on a pas et nos déavantages qui nous appartiennent…Bref tout ça pour dire qu’il est bien difficile de trancher un POUR ou un CONTRE la grève sans tout de suite devenir égoïste et/ou ‘jmen foutiste’ après moi ce que j’en di hein…
    Du reste il est (pour moi) impossible d’avancer sans faire bouger les choses dans ce (beau) pays qu’est la France….progressiste en son temps…
    Juste un comentaire de plus d’un lecteur de Pingoo© quotidien.

  22. Muscadet S&M

    Allé un peut de légèreté dans ce monde de brutes (pour un peut que la discution ci-dessus aie de la substance): Vous apprécirez le Muscadet Sèvre et Maine sur vos fruits de mer; et ce sans égal (pour un peu que vous connaissiez la modération)quoi de la pub?! moi ? non! J’aime juste les bonnes choses de la vie comme Pingoo…!!!

  23. bruno

    Le ton monte…Je n’ai pas à justifier vos propos mais c facile de gueuller sur ceux qui ont surement des avantages (faites vous fonctionnaires et autres c un choix),mais ils réagissent.Je ne les envie pas car leur taff est surement aussi lourd que le nôtre mais qui veut être cheminot!.La situation actuelle est dû à qui à votre avis les moralisateurs!Bref dans ce pays tout le monde veut des avantages gagner du fric car malheureusement on ne pense qu’à cela dans cette société en oubliant l’essentiel vivre bien et juste à l’écoute des problème qui nous entoure…Regardez autour de vous et vous verrez qu’il y a beaucoup à faire et on est mal barré.C’est tout pour ma gueulle mais que l’on ne me fasse pas chier cela s’appelle l’égoïsme et c vrai que l’image de nos politiques est loin de nous donner une image reluisante de notre pays;Changeons nos comportement de franco franchouillard et soyons humains et terriens…

  24. samuel

    Dans « c’est qu’une bande de faignace et d’enculé ces grevistes » je voie une pointe de jalousie de la part de pauvres petits salariés qui se cassent le cul dans des boulots de merdes pour des patrons de merde et pour des salaires de merde.
    Avoue le, toi homme de tout les jours, que finalement, tu aimerai travailler jusque 50 ans, tu aimerai pouvoir profiter un temps soit peu de ta bonne condition physique pour voyager, bouffer, baiser, en profiter vivre !!!

    Mais non tu as une vie de merde et tu te plein car des enculés t’ont empeché de te rendre à ton boulot de merde, pour un patron de merde et une paie de merde…

    Je pense que, vu ta condition miserable de petit pion, ca serait plutot à toi de bloquer la france pour sortir de ta vie de merde.

    « J’ai une vie de merde, l’autre à une vie « un peu » moins merdeuse et se bat pour la garder, ben non, moi je veux qu’il ai aussi une vie de merde au meme niveau que moi… »

    continue donc à vivre ta vie de merde

    en plus tu te plaint parce que tu n’a pas pu aller travailler…

    eheh, ca me fait bien sourire.

  25. bendede

    @samuel
    Oui, c’est clair que la solution, c’est tout le monde dans la rue, pour demander plus d’avantages pour ses salaires et ses retraites et comme ça on est sur que le PROBLEMES DES RETRAITES SERA REGLE! N’importe quoi..

    Pour envisager un avenir d’une France moins endettée, on doit niveleler vers le bas et non vers le haut! Alors les personnes avantagées doivent prendre sur elles pour se mettre à la meme enseigne que les autres.
    Sinon bien sur coulons toute l’economie du pays, c’est facile..

  26. luis

    Ah le pauvre pingoo, sa maman elle peut pas venir le voir cet week-end. Buaaaaaaaaa.

  27. couillu again

    ah oui, j’avais oublié de dire : j’habite au Maroc, je bosse au Maroc pour une boite française … et comme à chaque fois que c’est le bordel en France, j’ai beaucoup de mal à expliquer à mes collegues marocains pourquoi les cons font grève alors que lui il en chie toute sa vie et rêverait d’avoir ne serait-ce que 1% du quart du boulot des cheminots …
    Au fait, la petite Sainte Victoire, elle aura jamais eu autant de commentaires sur elle (alors qu’elle en valait pas trop le coup …)

  28. Rroahhh

    Bon, une réaction de plus à ta sortie anti-gréviste, pas pour les défendre (je suis emm… comme toi par les grèves sur Paris en ce moment) mais juste parce qu’on nous tend un piège et que ca m’énerve de voir autant de gens tomber dedans. Je gère une entreprise, je connais les inconvénients de la situation actuelle mais je tiens quand même à étudier un sujet avant de me faire un avis.

    Il y a plusieurs questions soulevées par ton article.

    Premièrement, le remboursement du billet Prems. Ca c’est une question de politique commerciale (de merde OK !). Rien à voir donc avec la politique, ni avec les grèves.

    Deuxièmement, le blocage des transports et l’attitude des grévistes. Je te rejoins sur le côté « prise en otage ». Ca me choque d’autant plus que la vocation d’un salarié de la fonction publique (inconvénient et avantages acquis inclus), c’est de garantir la continuité du service, en semaine et le week end, la nuit et le jour, jours ouvrés ou jours fériés. Le blocage des transports est donc contre productif…

    Reste le fond du sujet, la réforme proposée et la méthode adoptée. Oui, il y a un problème de financement des retraites. Oui, on devrait travailler plus. Ce qui me choque ce n’est pas cela, mais plutôt la stratégie de communication qui est menée : elle vise à monter les français les uns contre les autres. En cela, ton post est représentatif du succès de la démarche.
    Juste pour info. On nous dit que le régime de retraite des cheminots est déficitaire et qu’il est compensé par l’Etat. Cette situation serait donc anormale et justifierait une réforme. OK, sauf qu’à ce jour, c’est le cas de tous les régimes de retraite. Oui, mais les régimes spéciaux sont plus en déficit. OK, mais pour quoi ne nous dit-on pas pourquoi à ce sujet. Pourquoi nos politiques actuels sortent ils cela de son contexte ? Il faut en effet savoir que dans la période d’après guerre, les trente glorieuses, l4etat a dû reconstruire la France. Un recrutement massif a été fait à cet égard dans la majorité des services publics et en particulier à la SNCF. Cette période passée, l’effectif est redevenu normal mais la génération de l’époque est aujourd’hui à la retraite. Plus qu’ailleurs donc, la pyramide des âges est déséquilibrée dans ces sociétés. Pour le reste, une partie des salariés part tôt à la retraite (50 ans pour les roulants). Je ne suis pas sûr que ce soit encore justifié mais dans cette question, il ne faut pas oublier qu’un cheminot cotise également plus qu’un salarié traditionnel. La différence de financement des retraites, si elle existe réellement, ne se fait donc qu’à la marge par rapport au régime général. Rien qui ne justifie donc de stigmatiser ces professions.
    La question des avantages/inconvénients d’un métier (quel qu’il soit) est difficile à évaluer. En effet, plus qu’un problème comptable, il s’agit d’un choix de vie. Certes les avantages existent mais les inconvénients aussi. Quand on parle avec un gréviste, il ne parle que des inconvénients (rythme de vie non régulier, horaires de travail, disponibilité immédiate que ce soit le jour ou la nuit, la semaine ou le weekend…). La communication gouvernementale et les hoax sur le web ne font état que des avantages (nombreux également). Je parlais d’un choix de vie parce que malgré ces avantages, je ne voudrais pour rien au monde être cheminot. La vérité, ce n’est donc pas de faire un bilan des plus et des moins mais plutôt de regarder la réalité. Si il n’y avait réellement que des inconvénients, personne ne candidaterait pour bosser à la SNCF. Si il n’y avait réellement que des avantages, tout le monde voudrait y bosser. Est ce qu’une des deux hypothèse est vérifiée. Non, parce qu’il existe un équilibre entre ces avantages et ces inconvénients. Et parce que ces catégories sociales ne sont pas si avantagées qu’on le dit.

    Tout cela pour dire qu’il est nécessaire de prendre du recul sur les idées qui sont véhiculées en ce moment, que l’idée de montrer du doigt certaines catégories est un méthode dangereuse. Sans comparaison possible, je rappelle tout de même que la stigmatisation des juifs en Allemagne (soit disant parce qu’ils détenaient la richesse) par les nazis leur ont permis d’être élus et de motiver le peuple dans une entreprise qui fût criminelle. On en est pas là aujourd’hui mais les méthodes en disent long sur les intentions et j’ai toujours beaucoup de méfiance vis à vis des élites qui exacerbent les passions au lieu de parler à la raison des gens.
    Les problèmes ne sont jamais si simples, les solutions ne sont jamais caricaturales. Ayez cela à l’esprit quand vous croiserait un cheminot. Demandez vous s’il réagit à la réforme proposée ou à la méthode de communication qui fait d’eux les responsables d’une défaillance générale du système.

    Pour finir, je disais : oui, il y a un problème de financement des retraites et oui, il faut travailler plus. En l’occurrence, le problème n’est-il pas plus général que la simple question des régimes spéciaux. L’âge du départ à la retraite moyen est de 57,5 ans en France. Pourquoi l’Etat continu-t-il à subventions les préretraites (départ à 50 ans) dans le public et dans le privé s’il estime que le problème est qu’on ne travaille pas assez longtemps ? Ne serait-il pas plus productif d’économiser ces aides financières (prélevées sur les caisses de retraite) pour avoir de salariés qui cotisent plus longtemps ?
    Egalement, je suis pour ma part gêné par la notion de « régimes spéciaux ». Pourquoi des régimes spéciaux ? Je préfèrerais que l’on considère que tout le monde est sur un système commun, sur un pied d’égalité. Rien n’empêche ensuite de prendre en compte certains aspects pénibles liées aux conditions de travail pour majorer en fonction la cotisation et ainsi permettre à ceux qui ont un travail jugé pénible de partir un peu plus tôt. Dans ces conditions, il n’y aurait plus de cas particulier pour certaines entreprises mais des cas particuliers liés aux conditions exactes de travail d’un salarié au cours de sa carrière.

    Voilà Pingoo, à ton coup de gueule que je comprends, je voulais opposer une analyse partielle de ces questions. Je n’ai pas plus la vérité que d’autres mais avant de s’en prendre à d’autres citoyens, je voulais soulever quelques questions qu’il me semble utile d’avoir à l’esprit.

    Continues Pingoo, la lecture de ton blog fait partie des petits plaisirs de mes journées ;-)

  29. Pingoo (Auteur)

    (Vous voulez pas laisser cette pauvre Victoire tranquille ? :))

  30. fanturi

    @bendede
    Ca s’appelle le communisme ce que tu décris, et je suis pas sur que ca soit la solution miracle, bien au contraire…

  31. unkle16

    hasil adkins ; ton pseudo a grave la classe.

    unkle
    musicologue marxiste.

  32. basiju

    juste pour répondre au fait qu’on dise que le terme otage est « démesuré », il ne faut évidemment pas le prendre à la lettre, c’était juste une métaphore. D’autre part, je n’en veux absolument pas à ces « privilégiés ».De plus, je ne suis personnellement pas touchée par ces grèves mais je regarde autour de moi et j’ai bien le droit de compatir pour ceux qui subissent sans pour autant y mêler quelque idée politique que ce soit. Quoi qu’on en dise, tout cela est bien triste…

  33. Rod

    Les militaires ne travaillent toujours « que » 15 ans … c’est vrai, l’équité pour tous :)

  34. Domingo

    hey, Muscadet, moule-nous avec ta prose insipide. Et passe au beaujolais, ça te donnera des couleurs !

  35. SuPaLoVaZ

    FELICITATION !!!

    C’est la pingouine qui a le plus de commentaires …

    Et le gagnant est (roulement de tambourins …. rlrlrlrlrlrl)

    Antoine Gestappeau, 32 ans, marié et deux enfants, technicien à la … euh …

    dans une entreprise de transport …

    MERDE !!! ils vont nous avoir jusqu’a la moelle ces putains de grevistes !!!

  36. Rod, les militaires acceptent de se faire trouer la peau sur demande.

    C’est un peu hors catégorie ds le style « pénibilité ».

  37. funkyss

    @zlurg : Faudra me sortir les chiffres du nombre de militaires français, catégorie par catégorie, qui se font « trouer » la peau chaque année. proportion, et tout. Comparés aux accidents du travail dans les BTP, les travailleurs à la chaine, et tiens, pourquoi pas, aux cheminots.

  38. @funkyss, je ne connais pas les stats, j’imagine qu’il ya probablement plus de mort dans certains professions que dans l’armée.

    Les stats me paraissent cpdt peu pertinente en l’occurence, la france n’étant pas engagé massivement sur un conflit en ce moment.

    Mais le militaire qu’on envoie en Afghanistan ou ailleurs, c’est pas à des accidents du travail qu’il fait face, mais à des gens qui veulent sa mort.

    On pourrait comparer ça aux pompiers (ont ils un régime « spécial » ?), qui acceptent aussi de mettre leur vie dans la balance pour d’autres.

    La différence est pour moi de taille. Personnellement, j’ai pas tellement envie de risquer de marcher sur une mine ou de tomber dans une embuscade, même si statistiquement, je peux aussi me prendre une armoire sur la gueule au bureau…

  39. funkyss

    Zlurg : oui, on est d’accord, et ça fait partie du « choix » du métier, aussi. Des règles du jeu dans lequel tu vas évolué. Ce qui me choque, avec la réforme des régimes « spéciaux » (enfin, certains), c’est de changer les règles du « jeu » en cours de route. Après, je la trouve légitime, cette réforme. Mais, on dit pas à un mec qu’il a signé pour un truc mais qu’en fait, ça va être autre chose.

  40. funkyss,

    je me posais la question, et il ne me semble pas avoir lu dans mon contrat de travail que ma durée de cotisation était garantie. D’ailleurs, la dernière modif a été appliquée a tt le monde.

    Cela est il différent pour les cheminots ?

    J’ai l’impression que cette confrontation arrange bien les deux camps, et qu’elle aurait eu lieu quelle que soit la réforme et/ou le gouvernement.

    La gouvernement veut montrer qu’il peux passer outre la rue, les syndicats en perte de puissance montrer qu’ils peuvent encore rassembler.

    Pour revenir sur le sujet, je n’arrive pas à plaindre les cheminots. Je ne dis pas qu’ils sont trop payés ni qu’ils sont feignants, je vois juste mal en quoi ils sont si maltraités que ça.

    ET qu’on n’arrête avec la réthorique du nivellement par le bas, les retraites du privé ne redescendront jamais à 37.5.

    Ceci dit, je trouve le pb fort mal posé (et les syndicats n’essayent franchement pas de l’éclaircir non plus), puisque l’on devrait parler d’annuités et non d’années.

    Ce qui me semblerait équitable c’est d’avoir un mode de calcul des annuités commun à tous, avec des compensations qui dépendent de la nature du boulot (pénibilité tout ça) et non de la corporation.

    Bref, et si la grève est un droit, bloquer les voix ^pour empécher les conducteurs qui ne la font pas de faire passer leurs trains ne l’est pas. Et les méchants CRS qui tapent sur les jeunes innocents sont loin de faire respecter la loi avec tant de zele que ça …

  41. funkyss

    Zlurg : je suis d’accord avec toi ^^

  42. Rroahhh

    @ Zlurg
    > Ce qui me semblerait équitable
    > c’est d’avoir un mode de calcul des
    > annuités commun à tous, avec des
    > compensations qui dépendent de la
    > nature du boulot (pénibilité tout
    > ça) et non de la corporation.
    Mon post précédent était un peu long mais il développait notamment cette idée.
    Je crois d’ailleurs que c’est le sujet central de la situation aujourd’hui. Les cheminots semblent majoritairement disposés à envisager une réforme de leur système mais je crois que leur motivation actuelle à emporter le rapport de force vient du fait qu’ils n’acceptent pas d’être présentés comme LES responsables du dysfonctionnement général des régimes de retraite. De ce point de vue, je ne leur donne pas tort.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire