Pourquoi traîner sur Facebook ?

facebook.jpgFacebook, Facebook… J’y suis, ça me gonfle un peu, mais bon, comme dirait l’autre, « il faut y être ».

Cela dit, ça a beau me gonfler un peu, j’ai quand même conscience de l’importance du phénomène Facebook, et c’est avec interet que je me suis jeté sur ce petit lien posté par GuiM, qui peut donner quelques pistes aux indécis qui ne savent pas encore « pourquoi » ils s’inscriraient sur Facebook.
A lire en cliquant ici.

17 commentaires
  1. Si ça gonfle, je ne vois pas pourquoi il faudrait y être ! Parce qu’il y a le fils de Fillon ? (ah ah !)
    Et le lien de GuiM (qui donne vers un autre lien) permet aussi de confirmer à ceux qui en sont sûr, le pourquoi ne pas s’y inscrire…

  2. Perso j’y suis, j’ai ajouté mes amis qui y sont, mais j’y fait rien, je sais pas trop pourquoi j’y suis non plus. Je lirait tes liens, pour l’instant j’ai une 404, j’ai un problème de connection oubien free a un problème de routage

  3. mamou

    je ne céderais pas !!!!!!!!

  4. drouvre

    j’y suis pas.

  5. @ legnoch : peut-être qu’en approfondissant un peu plus http://adscriptum.blogspot.com.....ebook.html
    Comme le dit justement Pingoo, « ça a beau me gonfler un peu, j’ai quand même conscience de l’importance du phénomène »…
    Jean-Marie

    P.S. Pingoo, merci pour le lien :-)

  6. Rod

    aucun interet, meme avec ton lien. facebook c le buzz du siecle qui NE SERT A RIEN. Des potes ? copainsdavant. Des photos ? Flickr. De la zik : MySpace. Le reste, poubelle.

  7. Oui… J’ai lu ton lien Jean-Marie. Mais ça n’éveille pas plus mon intérêt, désol’. Alors oué c’est le truc à la mode d’accord, mais on dirait qu’il n’y a grand monde qui sache ce qu’il fait là-bas finalement…
    S’inscrire sur un sîte uniquement parce que c’est le phénomène du moment m’apparait comme une démarche vraiment très curieuse, surtout si ça gonfle et pire encore si on y trouve même pas « son » intérêt !! Là il y a un truc qui m’échappe. Voudrait-on, de nos jours, démontrer notre personnalité en prouvant qu’on en a aucune ? Un phénomène qui n’apporte rien à ceux qui y participent a-t-il un avenir digne de ce nom ?
    Le nouveau type de « réseau social » qu’il est censé représenter ne peut avoir de sens que pour ceux qui tirent un intérêt (quelconque) à montrer aux autres quels types « d’amis » ils fréquentent. « Voyez comment chui cool, je connais le fils de machin… ».
    Beuark !
    Maintenant je ne suis pas un spécialiste, j’ai un regard sévère mais assez lointain. Chacun trouve son plaisir là où il le souhaite tant que ça ne fait de mal à personne.
    On peut, sur tout sujet, en faire des tonnes pour essayer de démontrer quelque chose, mais il y aura toujours des gens (comme moi) qui ne seront pas duppes et qui, pour avoir tenté, en leur temps, d’autres expériences de type communautaires, pensent que tout ça ne mènent de toute façon pas bien loin.
    Que les amateurs et les sociologues de tous poils se fassent plaisir. Perso je pense que ça leur passera avant que ça me reviennent… jusqu’au prochain buzz ! ^_^

  8. @ legnoch : merci pour ta réponse.

    Mon lien n’avait pas pour but de te convaincre mais juste pour approfondir l’analyse.
    Quant au fait d’être sur un site même si on n’y trouve pas “son” intérêt, ça n’a rien à voir avec une quelconque affirmation ou absence de personnalité, mais simplement avec le souhait de voir les choses de l’intérieur pour mieux les saisir.

    Tout le monde parle de Facebook et ça gonfle. OK. Ça a été ma première réaction. Puis après je suis parti de la démarche inverse, en me disant que si les chiffres qui entourent Facebook étaient aussi impressionnants, c’était peut-être qu’il n’y avait pas de fumée sans feu. D’où mon intérêt à y regarder de plus près.

    Et je dois dire qu’en poussant l’analyse, on découvre pas mal de choses. Après chacun fait sa cuisine comme il l’entend, mais quand on me dit « la zik sur MySpace » et le reste « poubelle », je ne peux m’empêcher de penser que tout ça est très subjectif :-)

    Jean-Marie

  9. ouais, Rod est un peu radical ! lol !
    @+

  10. rv

    rien compris au truc..c est çà le web 2.0 ??
    sérieusement ça sert à quoi ??

  11. Rod

    Rien du tout de radical. Loin de la. Moi MySpace, je suis en contact direct avec les labels, les tourneurs et surtout les musiciens directs … et un truc grandiose : pas obligé d’avoir un compte pour consulter. Ce qui n’est pas le cas de Facebook. Perso les trucs ou t’es obligé de t’inscrire pour consulter … c’est anti web 2.0 … maintenant qu’on se foute de moi pour la decouverte musicale avec myspace … c’est un peu moi qui rigole. Enfin je comprends les geeks qui ne sortent pas de chez eux, ca leur fait une 2e vie.

  12. ça sert à poker, le poke, c’est la communication de demain

  13. Rod

    Enorme jeviens d’aller voir l’analyse … donc en gros (huhu), faut ecrire 30 pages Word pour comprendre l’interet de Facebook et savoir l’utiliser : à quand la sortie de « Facebook pour les nuls ? » … le web 2.0 = simplicité les enfants, pas des dissertations pour comprendre l’utilité d’un projet. 31 ans que je vis sans Facebook, et je vivrai sans sans souci. Pour certains c’est une question de vie ou de mort : nickel. Chacun doit trouver son but dans la vie. Mais de la à écrire des pamphlets explicatifs, faut vraiment avoir rien à foutre :)

  14. Rod

    Tu peux me traduire zlurg ? :) si en + des dissertations, il faut un dictionnaire … :) kesako le poke donc :)

  15. rod, regarde « to poke » dans ton dico d’anglais, j’arrive pas bien à traduire ça en français sinon par « donner un coup de doigt/baton/machin qui poke ».

    Un peu le principe du whizz (enfin le truc qui fait du bruit et qui fait trembler l’écran) sous msn.

    Cf mon dernier post pour une explication plus complète :p

  16. rod, je pense que le « pemphlet » était plut$ot écrit dans une optique « je suis un autodidacte du marketing et je décrypte le buzz » plutôt que dans une optique d’utilisateur du produit.

  17. salut,

    Pour répondre aux autre commentaires j’ai écrit un petit article sur les 15 usages professionnels pour Facebook et les 30 appli incontournables…

    http://conseilsenmarketing.blo.....ebook.html

    Bonne lecture ;D

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire