Stu Ungar : la tragedie du poker dans un tout petit être…

stu.jpgSi le poker est un cirque, Stu Ungar est la larme qui coule sur la joue du clown triste…

Dans le monde du poker, il y a des légendes comme Doyle Brunson, des acrobates comme Gus Hansen ou Daniel Negreanu, des comètes comme Chris MoneyMaker, et il y a Stu.. Stu Ungar. En réalité, il a demarré au Gin Rummy, allant jusqu’à se faire interdire de tous les casinos & tripots new yorkais. Il avait un don proprement incroyable pour deviner les mains de ses adversaires.stu02.jpgPuis il rencontra le poker. Son premier tournois fut le WSOP de 1980: il le remporta. Back to back l’année suivante. Il sombra par la suite dans les chevaux et la cocaïne. En 1996, il tenta un retour et gagna pour la troisième fois de sa carrière le Main Event. Personne n’a realisé pareille performance.Les anecdotes sont nombreuses au sujet de Stu Ungar, mais sachez que le jour de sa Bar Mitzva, il eut le culot d’encaisser l’oseille des invités et de s’eclipser pour aller le jouer et le perdre aux courses. Par ailleurs, c’est le seul joueur à utiliser des lunettes non pas pour masquer ses yeux mais ses narines, totalement et visiblement atomisées. Enfin, bien que ruiné et seul en 1998, il mourru en ayant gagné pluys de 30 millions de dollars aux tables.Je vous conseille de visionner High Roller, téléchargeable, qui retrace sa vie (avec le neveu énervé des Soprano dans le role titre). C’est en dessous.

Mowgli loves you

5 commentaires
  1. Lo

    Merci Mowgli pour ces posts sur une légende oubliée, quelle vie!!

  2. Une vie où le NO LIMIT prend tout son sens … :(

  3. lordy

    WE DONT NEED ANOTHER HERO

  4. j’aime ces billets instructifs, clairs, concis et franchement décalés.
    Merci Ô Mowgli

  5. mowgli (Auteur)

    Avec plaisir les copains. C’est vrai que c’est une vie complètement folle. Je ne la souhaite à personne.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire