Moi, le réactionnaire

Il ya peu, un aimable visiteur centriste ( ?) a profondément heurté mon amour propre en m?affublant du sobriquet de « gauchiste ». Vous comprendrez bien qu?il m?aura fallu un temps de retrait pour panser mes blessures et revenir parmi vous essuyer cet affront et montrer donc ma vraie nature.
Certains se plaignent d?autre part que tous les chroniqueurs de ce blog sont gauchistes, il était temps de redresser le cap. J?ai décidé, suite au post de Secco de donner un bon coup de pied dans le tas de merde, en suivant un mouvement latéral de gauche à droite. Merci Secottine.

distribué dans le métro

Oui, je sais, Sarkozy a déjà gagné, le temps est venu de retourner aux pingouines. Qu?importe, je suis un réac qui ne respecte pas les règles. Ce n?est de toute manière pas de programmes que je voulais parler. Mais plutôt de cette fabuleuse campagne auxquelles nous venons tous d?assister, et qui, manifestement, n?est pas tout à fait terminée.

Avant qu?on me lance des pavés, je tiens à préciser que je n?attaque pas forcément les « gauchistes » de ce blog, c?est plutôt ce que j?ai pu entendre et lire ici et ailleurs pendant toute cette campagne qui me fait réagir.

Je précise pour ceux qui ne me détestent pas encore, que j?ai voté Sarkozy aux deux tours. Oui, de la pire espèce je suis, j?ai même pas l?alibi Bayrou.

La campagne donc. Oui, des deux côtés, on a vu des coups bas et du dénigrement. Ce n?est pas le fait exclusif de la gauche et de ses militants. Cependant, combien de prospectus « anti-sarko » ont été distribués dans le métro ? Combien de sites internet voués corps et âmes à la démolition du personnage, combien de chain letters qui nous expliquent sans qu?on est rien demandés qu?il faut avoir très peur de Sarkozy ?

Ce n?est pas le débat d?idée qui me gène, ni même que 47 % de perdants expriment leur mécontentements, j?invite d?ailleurs les p?tits malins de droite qui insultent les « feignants qui vont devoir bosser » à revoir leur façon d?envisager la politique.

Non, ce qui me turlupine, c?est cette habitude maintenant récurrente qu?on certains militants de gauche à mener campagne en s?efforçant de rendre infréquentable l?adversaire politique. Démontrer à tout prix que l?autre est dangereux, fasciste pour les plus enthousiastes. Cette technique est d?autant plus paradoxale qu?on reproche à Sarkozy de vouloir gouverner en manipulant la peur du français naïf. Qui a le plus joué de la peur dans cette campagne ? Comment certains peuvent oser prôner l?apaisement et le rassemblement et dans le même temps insulter à flot continu l?ordure qui vote autrement. « Voter Sarkozy, c?est tuer la démocratie » ai-je pu voir tagué dans les couloirs du métro. N?est il pas malheureux en effet, que les gens aient la liberté de choisir leur vote ?

J?ai utilisé le mot ordure, c?est bien de ça qu?il s?agit, personne ne se plaint que la gauche ne partage pas les vues de la droite. Qu?on me traite d?imbécile, allons y pourquoi pas. Un imbécile c?est gentil, on peut parler avec un imbécile. Pas avec une ordure

Il faut à tout prix convaincre que Sarko n?est pas juste quelqu?un qui a de mauvaises idées, mais quelqu?un de dangereux. Voter Sarkozy et c?est bienvenue à Gattaca, Big Brother, Le Pen, l?ultra libéralisme sauvage, Vichy et Georges Bush dans un super combo.

Ségolène a très bien illustré mon propos lors du débat présidentiel sur la question des handicapés scolarisés. « Le summum de l?immoralité politique » ce Sarkozy, on ne peut décemment pas voter pour quelqu?un comme ça. Dommage qu?elle est basé sa sainte colère sur sa propre malhonnêteté. (voir à ce propos l?interview d?allègre sur le sujet)

On pourrait dire qu?il va mal gouverner pendant cinq ans, non ça ne fait pas assez peur ça. Il faut rendre le personnage assez démoniaque pour qu?on puisse dire sans rougir que VOTER selon ses préférences est dangereux pour la démocratie. J?ai déjà commencé à lire ici et là (enfin pas ici merci amis pingouins) que vraiment, on ne pouvait pas vivre avec 53 % de connards, il faut émigrer.

J?aimerai savoir ou ? Quel pays est à gauche, travaille sur une base de 35h et ne pratique pas l?immigration choisie ?

J?en entends certains parler de descendre dans la rue. Pour protester contre le résultat d?une élection démocratique ? C?est ça les chantres de l?apaisement social ?

Question bonus : combien y a-t-il sur Youtube de vidéos anti Sarkozy ? Combiens de vidéos anti Royal ?

Bref, la merde a en effet penché à droite, peut être justement en partie parce que plus on diabolise l?adversaire, plus on l?aide finalement. Les électeurs n?ont peut être pas/plus envie qu?on leur explique de quoi avoir honte. Ou peut être encore que quand on dépense plus d?énergie à démolir l?adversaire qu?à étayer son programme, les électeurs ont tendance à oublier de quoi il parle ce fameux programme, fut il au demeurant celui de toutes les solutions.

Ps. Je suis bien conscient que ce que je ne décris ne concerne pas tous les militants /sympathisants de gauche. Certains sur ce forum ont sur débattre posément sans recourir à l?argument du vote honteux et du candidat qui fait peur. Je suis aussi conscient que de nombreux « droitistes » ne peuvent s?empêcher de comparer tout électeur de gauche à un trotskyste. Seulement, force est de constater, que c?est bien de gauche que sont venus les attaques les plus violentes et les plus récurentes de cette campagne.

Pss, merci de ne pas me renvoyer sur la vidéo youtube d?un éminent socioliogue qui « prouve » que Sarkozy est un homme « dangereux », j?aimerai éviter d?avoir à rentrer dans le même jeu en ramenant un témoignange qui prouve incontestablement que Ségolène est en fait une alien qui vient de Gliese 581C.

73 commentaires
  1. francois1

    sarko ne vaut pa mieux ke george bush ou poutine

  2. darky

    moi ce qui me fait peur ou pitié je sais pas (dépends de mon nombre d’heure dormies) c’est que les 47% perdants râlent en disant qu’il faut descendre dans la rue, qu’il faut partir, qu’il faut militer, qu’il faut blablabla. L’election est terminée, le peuple a voté, voila c’est sarko pendant 5 ans maintenant mettez la en veilleuse et regardez ce qu’il va faire. Vous etes en train de perpetuer cette salle habitude de merde (oui oui mes mots débordent) que vous n’allez pas arreter de râler pendant 5 ans. J’ai voté sarko. Mais quand la gauche a repris le pouvoir en 97 j’ai fermé ma gueule. Je me suis dit "bon ben juppé a fait des conneries, chirac a fait une connerie en disolvant l’assemblée nationnale, la gauche a repris le pouvoir, tant pis maintenant on la ferme et on regarde ce qu’ils font. je suis d’accord ou non mais je respecte. Là depuis le 6 mai, tous les socialistes ralent et peste, quelle manque de respect et d’intolérance. Sego a perdu ? bon ben voila. J’en ai discuté avec des militants avant …et après. Bcp s’accordaient à dire que ça aurait été DSK ça aurait été bien autrement…

  3. darky

    (je remet un ptit mot j’ai fait qq fautes d’orthographes, j’écris en tailleur dans mon lit, avec peu de lumière et tout courbé. sorry donc. Allez les gars, soyez forts :)

  4. Seb

    Bravo Zlurg, tu touches dans le mille ce que beaucoup de gens ont ressenti pendant cette campagne. L’hypocrisie était vraiment à gauche, que ce soit au niveau des politiques comme des militants. Et c’était tellement voyant que je pense en effet que 53% des français votant en ont eu marre qu’on leur dise quoi voter, comme à des ânes…
    La gauche est bien bien bas.

    Bravo francois1, ton analyse est remarquable, tu iras loin!

  5. La sagesse...

    C’est drôle de vous lire…
    Perso, je trouve dommage qu’une poignée de personnes mécontentes descendent dans la rue pour enflammer encore un peu plus la situation… et je trouve dommage qu’il faille répondre avec un tel brutalité (cf les CRS).
    Il y a deux personnalités, deux camps et deux programmes qui se sont opposés. Il y a du bon et du moins bon dans les deux; aucun ne me convient vraiment. Alors j’attends.
    J’attends de voir ce que fera le nouveau président, que je n’ai pas trouvé si antipathique à la fin de cette campagne. Même si je ne l’aime pas, j’attends de voir.
    Et croyez moi, avec le passé que nous avons en France, quel que soit le candidat auquel(le) nous avons donné notre voix, vous comme moi seront les premiers à descendre dans la rue si les choses tournent mal. C’est pas demain la veille qu’un état autoritaire, un "big brother" va s’installer en France… et soit dit en passant (c’est juste de la provoc, hein ?), connaissez vous beaucoup d’états totalitaires qui se soient installés par la droite ?
    Courage, nous verrons bien.

  6. EmpereurZorg

    Hmmm, c’est SarkozY, avec un Y !
    L’élection de SarkosY a au moins un bon point au niveau international : Poutine a pris son temps et mis 48h pour le féliciter… S’il pouvait rendre sa légion d’honneur tout le monde serait ravi !
    Sans revenir sur ce qui est dit dans l’article, l’élection est démocratique et tout le monde n’a plus qu’à fermer sa bouche… En tout cas jusqu’au premières décisions politiques ! Je doute que le bouclier fiscal fasse beaucoup de vagues, mais la réforme des retraites ou la réduction des fonctionnaires seront une autre histoire…
    Quand on voit que même des cheminots ont voté pour lui, pour citer la chanson : "tu l’as voulu tu l’as eu, un grand coup dans…" (c)MC Warriors http://www.youtube.com/watc

  7. funkyss

    Zlurrg, je suis d’accord pour ton militantisme de la démocratie, qui tombe à pic

    Cependant, à la première mesure tandencieuse de Sarkozy (ou de son gouvernement fantoche, peu importe), je descends dans la rue, cash, sans me poser de question. Pas parce que je suis profondément contestataire, pas parce que je suis profondément e gauche, mais parce que, simplement, je considère que l’égalité doit primer sur la liberté. Que sans égalité, la lberté n’existe pas. M. Sarkozy nous dit l’inverse, ME dit l’inverse, et il va falloir des heures de débat en tête à tête avec wam pour que j’arrive à assimiler le concept. Donc, non, je vais défiler, je pense en septembre, vu les mesures annoncées cet été.

    J’ai pas défilé ou saccagé ces derniers jours parce que j’ai un certain respect pour la démocratie.Un grand respect. Mais va bien falloir, avant la fin du quinqennat, montrer à quel point je suis en désaccord avec cette façon de gérer LA VIE DE LA CITE.

  8. Emilie

    Voter Sarkozy deux fois quand on sait même pas écrire son nom correctement, c’est fort :)

    Mais après tout un type qui rien qu’en qualité de ministre tient des propos racistes et discriminatoires, falsifie des chiffres, attise les haines volontairement et fait pression sur les médias doit quand même pas être si dangereux que ça…

  9. Pour rajouter a ce propos auquel j’adhere totalement sur les problemes de la gauche. Un sondage peu connu démontre que 50% des gens qui ont voté ségolene ont fait un votre contre sarkozy.
    17% d’anti sego dans le camps de droite:

    Cela denote 2 points :
    – celui que mets en avant Zlurg, le matraquage massive de nicolas sarkozy qui aura fonctionné.
    – le manque de préparation et le relatif isolement de ségolene vis a vis du parti. Cela prouve bien qu’elle n’a pas su montrer son programme et quand on sait qu’elle pensait gagner "grace a son aura" …

  10. J’ai beau avoir soutenu Ségo, je suis pas certain qu’on puisse dire que Sarko ai tenu des propos "racistes". Enfin je dis ça je dis rien :)

  11. RoboTux

    "C’est pas demain la veille qu’un état autoritaire, un "big brother" va s’installer en France…"

    Nan c’est vrai, toutes les lois sécuritaires qui retirent toutes un peu de droits le prouvent. Ah oui nan mais c’est vrai, c’est pour nous protéger de la délinquance et du terrorisme. Ah c’est con, la délinquance a continué de la même façon que dans tous les pays Européen, ni plus ni moins.

  12. Djoul

    Cher zlurg,
    Bon je sais pas les autres hein… mais qu’est ce qu’on en a à faire de ce que tu penses de tout ça ??????!!
    C’est fou ça…. tout ce pavé que tu nous a pondu là.
    Wow.

  13. philosophie de comptoir

    Bonjour à vous citoyens d’une nouvelle nation, plus forte, plus juste, erigeant bien haut les valeurs de cette république : liberté, égalité, fraternité. Il est clair que les gens ne seront jamais d’accord entre eux, ni aujourd’hui, ni demain. N’oublions pas que nous élisions un chef d’état et pas un premier ministre, ni des députés qui vont voter les lois qui vous toucheront dans votre quotidien. Pas entendu parler de la grande muette et des relations internationales, pourtant qui d’autres que le chef d’état représente la france dans le monde en matière de diplomatie internationale, et qui détient les clés du code d’envoi des armes nucléaires. Il donne bien entendu des directives majeures mais ne peut pas scruter les lois une par une, c’est pas son job. L’égalité n’existera jamais, la fraternité sans plus, et la liberté est conditionnée par votre imagination et votre aisance financière. Nous avons la chance de pouvoir voter, gardons ce droit.

  14. lordys

    ah si toutes les philosophies de comptoir détenaient autant de sagesse…

  15. zlurg (Auteur)

    cher Djoul, j’aime bien étaler ce que je pense, je suis comme ça, après faut voir aevc Pingoo, c’est sa faute, il avait qu à pas me donner l’accès.

    funkyss, descends dans la rue en septembre si tu veux, mais pas maintenant pour protester contre le résultat d’une élection.

    C’était pas forcément évident, mais je ne prétends pas que 100 % des 47 % d’électeurs de Ségolène sont concernés par mon propos.

  16. unkle

    Merci z pour ton texte.

    Plusieurs commentaires.
    Non je ne pense pas que l’un ait plus joué sur la peur que l’autre. Ils n’ont pas joué sur la même. Royal a joué sur la peur de Sarkozy, Sarkozy sur la peur de l’insécurité et de la dette publique.
    Je tiens à rappeler aussi que même des souviens réels ou qui sont supposés l’être de Sarkozy ont tenu des propos qui nous ont effrayé ; Chirac et l’Esterel, Begag et "je vais te casser la tête", etc etc.
    Même Catherine Nay qui a quand même fait une hagiographie parle de lui comme un "bonapartiste".
    Ensuite je tiens à te rappeler également que si on a bcq glosé sur la peur qu’inspire Sarkozy, on n’a cessé de mettre en avant l’incompétence de Royal et ses gaffes. Lors de son discours Sarkozy a parlé des infirmières libyennes. Si Royal avait fait cette bourde, on n’aurait cessé de remettre en cause sa personne toute entière.

    Je tiens à te signaler aussi que citer Allègre pour souligner une erreur de Royal… il a tourné sarkosyte le cher homme (ce qui pourrait nous amener à discuter des convictions profondes de nos politiques).

    Enfin je voudrais rappeler que lorsque Le Pen dit que c?est le triomphe de ses idées, la victoire de sarkozy… ca pose question. Non Le Pen n’a pas tout le temps tenu ce discours.
    Sur le racisme de Sarkozy. Le racisme est différent maintenant, vous savez. On ne va plus dire qu?un noir est incapable de ci ou ça à cause de sa nature (couleur, gènes etc). On va parler de culture. C?est la polygamie qui est responsable des émeutes. Les moutons égorgés dans les baignoires. Ce racisme là est parfaitement admis, comme le sexisme est admis sauf si on dit qu?une femme est incapable de gouverner de par sa nature (on dirait qu?elle est juste incompétente :o) ). A ce titre, oui Sarkozy est raciste mais ce n?est pas un racisme à la le pen.

  17. romdebrett

    Le commentaire plus haut signé d’Emilie correspond à l’archétype du militant lobotomisé de LCR ou au mieux socialiste qui recrache vicéralement ce que ses leaders politique lui ont fait entrer dans le crâne pour contrôler son esprit.

    J’encourage tout le monde à lire les quotidiens français de tous bords afin de se forger son propre avis et connaître tous les sons de cloches. Arrêtez de cracher du venin à tout bout de chant. Cessez de désigner des coupables avant d’en avoir les preuves.
    Regardez donc Hollande qui au sujet du séjour de Sarkozy sur un yacht "se demande si c’est la République qui assure le défraiement de ce déplacement". A quoi bon…

    A agir ainsi depuis 12 ans, le PS s’enraçine tous les jours un peu plus dans la posture d’un éternel parti d’opposition.
    Vivement un PS parti de propositions pour qui participe à faire avancer ce foutu pays !

  18. Jay

    Je vous regarde depuis la Suisse et je me dis que la meilleur série télé après Prison break vient de commencer et qu’elle a déjà été signée pour 5 saisons!
    Quel pied!
    Merci la France, merci les français, vous êtes formidables!

    P.S. Pour les militants de gauches convaincu: A force de vouloir toujours casser les arguments de l’adversaire vous vous retrouvez avec un coup de retard que vous ne pouvez pas rattraper. CQFD
    Mais réjouissez-vous! Vous avez 5 ans pour pousser et ainsi vaincre la constipation mentale qui vous assaille depuis quelques années déjà! Courage!

  19. kiwi

    mouais on s’en fout de ce debat on ne changera pas les facons de penser de chacun et vous ressortez toujours les memes idées en campant sur vos positions. Pour l’encouragement à lire les quotidiens francais heuuu ils sont tous +/- et plutot plus un bord choisi… le "pouvoir" de la presse aurait une definition differente en france mais en tout cas pas celui de montrer les politiques sous un "autre jour" ou de reveler des "secrets" en les attaquant d’un bord ou de l’autre.

  20. zlurg (Auteur)

    kiwi,
    c’est grand ce que tu dis …
    Moi, comprendre les opinions des autres, que j’y adhère ou que j’y sois farouchement opposé, ça m’intéresse …

    le commentaire sur la presse encourageait si j’ai bien compris à lire des journaux de bords différents justement ..

    Enfin t’as raison, l’information étant tjrs imparfaite autant rester ds sa tour d’ivoir ..

    unkle, j’ai bien noté tes commentaires, j’essaierai d’y revenir plus tard :)

  21. heggemon

    Oui sarkosy a des tendances bonapartistes, version moderne cela va de soi. De Gaulle à sa façon l’était également. N.S. est un homme qui a su séduire une grande partie du peuple : énergique, ambitieux, populiste, faisant siennes des idées à la fois de droite et de gauche. Une telle personnalité peut engendrer le meilleur comme le pire pour la nation française. C’est là que le rôle de l’opposition sera important afin d’équilibrer la balance des pouvoirs. Alors oublions Sarko et Royal. Si vous ne tenez pas l’homme en estime, considérez au moins sa fonction. Sarko et M. le président cuvée 2007 ne seront pas, je pense, les mêmes hommes. Arrêtons (arrêtez ?) de faire des procés d’intention à un pré-président et restons vigileants pour les mois et années à venir, par l’intelligence des propos, pour le respect de la démocratie. Ce qui signifie : arretez d’utiliser à la légère des termes du genre raciste, fasciste, incapable, dictature, bécassine… Il y a un temps pour le poid des mots et un autre pour la pesée des propos…

    A bon entendeur…

  22. johnsmith

    Joliment écrit, zlurg.

    J’ai bien évidemment des points de désaccord.. pour les coups bas, 50-50, sans discuter. Quant à la diabolisation et ses effets pervers : tout à fait d’accord, ça fait perdre de vue le fond. En toute logique (ma logique :p), il ne sert à rien de diaboliser le diable.. sinon a dire après, puisque les écrits restent, qu’on l’avait dit, on vous avait prévenu… ^^.
    Et donc, 50-50, car je pense que la campagne virale qui a visé à pointer l’incompétence de Royal a très bien fonctionné. (aidée en cela, selon moi, par un sexisme ambiant dans les mentalités : on n’est pas prêts en France, femmes comprises, à élire une femme.)

    Pour le reste, je conçois que la victoire de NS puisse être une libération pour nos amis blogueurs de droite, et être synonyme de coming out, en quelque sorte : Il est évident, je l’ai constaté (et pas qu’ici, bien entendu…), qu’il a été moins facile de défendre paisiblement les thèmes du candidat UMP sans le retour de flamme des sympathisants de gauche, que le contraire.
    Néanmoins, la question qu’il faut se poser, je trouve, c’est *pourquoi ?*. Il est à mon humble avis tout aussi évident que les valeurs de gauche on quelque chose de plus noble que celles de droite, sur le plan humain : égalité, solidarité, tralala, a contrario des thèmes de la droite (il est inutile que j’en fasse l’écho, je pense que c’est clair, et je m’en voudrais de tomber dans le piège de la dénigration positive :p), et qu’on soit d’accord ou pas, je m’en fous : là ou je veux en venir, c’est que là ou (par exemple) à droite on pointe des feinéants qui profitent du systême quant en réponse à gauche on parle d’égalité et d’accès pour TOUS (feinéants compris) aux droits, c’est plus plus forcément difficile de défendre le point et de garder la tête hors de l’eau. La question, c’est bel et bien d’assumer !!
    Je vois bien que c’est le souci principal de tous les gens qui penchent à droite dans mon entourage, copains, famille ou autres, à un moment, en général, qand on débat, ils préfèrent qu’on en reste là, à part un ou une qui dit clairement "ah non, ça, eux, j’en n’ai rien à foutre".

    [tiens un proverbe de mon cru que je viens d’imaginer en écrivant ce post; j’ai beaucoup hésité à l’écrire, mais je n’arrive pas à m’en mpêcher : pour garder les cuisses propres, il vaut mieux se laver la bite :p]

  23. Laurent

    un petit dessin valant mieux qu’un long discours, je vous renvoie à la photo montrant Sarko se hissant sur la pointe des pieds pour avoir l’air plus grand à côté de W. Bush :
    la raison pour laquelle je n’ai pas voté pour lui n’est MEME PAS politique

  24. Laurent

    … c’est un coup bas !
    ha ha ha

  25. sam

    ah bah oui tiens, la citoyenneté s’arrête au vote. Alors maintenant on se tait pendant 5 ans! Ca me terrifie ces gens qui pensent avoir participé suffisamment à l’organisation de la cité en ayant mis un bulletin dans une urne.

  26. Sarko a été élu avec plus de deux millions de voix de plus que Sego. Le vote sarko est un vote d’adhésion. La participation a été de plus de 85%.
    Il a donc été très légitimement élu (on ne peut pas forcément dire la même chose de Chirac).
    Que les valeurs sympathiques que la gauche s’est arrogée soient plus faciles à défendre c’est un fait.
    Mais le monde n’est pas le monde des bisounours.
    Par ailleurs Sarkozy, dans la plupart des pays, serait tout juste centriste. Il est sans doute plus à gauche qu’Hillary Clinton ou Barack Obama. Ou que Tony Blair. Ou que Zapatero. Peut être même que Prodi.
    Dire que sarko est raciste non seulement relève de la mauvaise foi, mais est en plus dangereux car à force d’utiliser les mots "raciste", "fasciste"…on les dévalorise.
    Si sarko est facho, comment vous qualifiez Gollnisch, Mégret, David Duke…?

  27. johnsmith

    c’est vrai que mettre sarko à gauche, ça c’est la bonne foi !
    :-)

  28. pinkbOnO

    Bon j’ai lu en diagonale, le post remonte en qualité et en tolérance, merci zlorg pour ce post, pour ue fois nous tombons d’accord avec je ne peux que te l’accorder une nette facilitée à synthétiser les choses telles que’lles sont…

    j’ai néanmoins 2 chtits commentaires :
    "Enfin je voudrais rappeler que lorsque Le Pen dit que c?est le triomphe de ses idées, la victoire de sarkozy"

    -depuis quand la gauche accorde du crédit aux dires de LePen ??!!

    …car il aurait sortit la même merdouille au sujet de la marseillaise récupérée dans un des derniers meetings de Sego…

    et venant de johnsmith :
    "(aidée en cela, selon moi, par un sexisme ambiant dans les mentalités : on n’est pas prêts en France, femmes comprises, à élire une femme.)"

    çà n’est pas que çà me plait de te contredire mais de mémoire à peu près 60-64% des femmes votantes ont votées Sarko et j’entends que donc elles sont mysogines. Qu’est ce à dire que si elles avaient votées en majorité Sego, elles auraient été mysoandres ?

    ma femme apolitique qui a lue ce post et ri au final ségolien du débat (je suis une mère de 4 enfants…), m’a demandée d’écrire cette partie du post.

    c’est pas un poil fumeux comme raison de déconfiture ?

  29. unkle

    "çà n’est pas que çà me plait de te contredire mais de mémoire à peu près 60-64% des femmes votantes ont votées Sarko et j’entends que donc elles sont mysogines."
    ah oui oui les femmes sont misogynes en grosse partie. MAM qui dit que Royal change d’idée comme de jupe c’est de la mysoginie.
    Etre misandre ca serait de dire que Sarkozy est mauvais parce qu’en tant qu’homme il est forcément naturellement et culturellement violent ; ca n’a pas été dit. sarkozy n’a pas été attaqué sur le fait qu’il est un homme.
    Et je n’ai jamais dit que le défaite de Royaln’etait due qu’au sexisme. merci de ne pas me caricaturer.

    Ce que je souligne c’est que Le Pen a pour habitude de cracher sur "les partis qui font partie du système". Curieusement ici cela nest pas le cas. cela peut donc expliquer a zlurg pkoi nous gauchistes avont un peu peur quand même le pen considère que sarkozy lui ressemble. Si c’etait dans ses habitudes, on s’ne moquerait ; cela n’est pas le cas.

  30. Seb

    3 choses :
    – je suis content de voir que la plupart d’entre-vous, sur ce blog, tiennent un discours raisonné, qu’il soit de droite ou de gauche, ca rassure.

    – je ne pensent pas que les médias, aussi acharnés soient-ils, décident du vote des gens. Encore moins qu’un patron de journal inflence ses journalistes. Le récent matraquage anti-sarko l’a bien démontré.

    – liberté/égalité ——–réponse pour funkyss ———
    voilà ce que je pense : l’égalité, c’est bien beau, c’est une belle idée de gauche, pas de doute la dessus. le revers de la médaille c’est que ca abouti à la société "molle". Récemment, sur ce blog il y avait une discussion sur l’italie. on y parlait notament d’un livre d’alberto toscano, correspondant italien a paris. dans un de ses chapitre, il explique que les francais demandent tout de l’état ; l’état doit régler tous leurs maux. c’est bien une attittude faible, voir de couard, terme dont nous ont affublé les "yankees".
    la liberté, c’est le contaire, c’est un but à atteindre, des efforts à fournir pour y arriver ; c’est se réaliser pleinement!

  31. pinkbOnO

    unkle
    1- ma réflexion sur la mysoginie ne t’était pas adressée mais à johnsmith comme marqué dans mon post, je ne te "caricature donc pas !
    2- ma femme sera heureuse d’apprendre que comme MAM a fait une réflexion mysogine toutes les femmes sont bonnes à mettre dans le même panier !
    3-je posais la question de la misandre par invertion, sans l’affirmer !

    "Ce que je souligne c’est que Le Pen a pour habitude de cracher sur "les partis qui font partie du système"."

    ce que je souligne pour ma part c’est que LePen crache sur tout ce qui bouge qui n’est pas d’extrème droite et que je ne m’interroge pas mais pas une seconde de savoir pourquoi LePen fait ou ne fait pas des choses et quelles sont ces raisons….la politique et les méthodes de LePen on les connait depuis quoi…30-40 ans, et à part se polisser l’attitude, l’homme n’a pas changé !

  32. pinkbOnO

    je vais en rajouter une couche ukle,
    çà fait deux jours que l’on discute, et depuis deux jours tu continues à bloquer sur tes positions "gaucho", toujours avec des arguments au raz des égouts (l’argument de MAM sur les jupes confondant la mysoginie des femmes en est un exemple magnifique)

    alors on a bien compris que seul la gauche avait raison, que si la gauche criait à la mysoginie, elle avait raison, que si la gauche criait au diable elle avait raison, et que si la gauche n’était pas élue c"était à cause des ces sâles facho mysogines de droite…

    tu es un bon militant, c’est bien, je t’encourage à continuer comme çà jusqu’en 2012, on est jamais avare d’aide de la gauche, à droite, pour gagner les présidentielles !

  33. unkle

    Oui mais johnsmith et moi on est cloné.

    "ma femme sera heureuse d’apprendre que comme MAM a fait une réflexion mysogine toutes les femmes sont bonnes à mettre dans le même panier !"
    recaricature. et je me repete donc. Les porpos sexistes à l’egard de royal ont été amplement tenus par des hommes comme par des femmes , ceci expliquant que les femmes sont aussi misogynes que les hommes. cela ne veut pas dire que toute le sont.

    "-je posais la question de la misandre par invertion, sans l’affirmer !"
    si tu comprenais quoi que ce soit aux problematiques de genre, tu comprendrais que la question ne se pose pas. Si j’attaque Sarkozy sur sa politique, je ne l’attaque pas parce qu’il est homme. Si je dis à Royal de retourner à ses casseroles, c’est une attaque misogyne.

    "voilà ce que je pense : l’égalité, c’est bien beau, c’est une belle idée de gauche, pas de doute la dessus. le revers de la médaille c’est que ca abouti à la société "molle"."
    Tu t’es relu ? L’egalité une idée de gauche ? C’est juste inscit dans la constitution et soutenue ou censée etre soutenue par tous les partis.
    Quand je dis qu’il y a une sorte de pensée, récente qui autorise à dire n’importe quoi…

  34. unkle

    "et que si la gauche n’était pas élue c"était à cause des ces sâles facho mysogines de droite…"
    caricature ter. qui ai je traité de facho ?
    de deux, je n’attendais pas que des droitistes votent royal. La mysoginie n’est pas non plus une idée de la droite, à moins que DSK et autres soient de droite… ce qui peut se discuter, remarque.
    de trois.
    je vais le repeter encore une fois. Il y a plein de raisons à la non election de royal. L’un est le sexisme, il y en a des milliers d’autres dont entre autres la faiblesse du programme socialiste et la division du parti. mais nous n’etions pas ici, je te le rappelle pour discuter ddu PS, mais de l’image des candidats. d’ou mon propos.

  35. pinkbOnO

    "Les porpos sexistes à l’egard de roya…."
    -çà me fait plaisirs, appremment tu as bien compris le fond du débat gauche/droite, 47% qui pensent comme toi et on va faire 65% en 2012.

    "si tu comprenais quoi que ce soit aux problematiques de genre…"
    – que veux tu, l’intelligence de droite est très limitée et j’en suis représentatif, alors je vote avec mon pauvre cerveau limité.

    …..fatigué !

  36. rod

    63% des electeurs du FN ont voté Sarkozy … mais ca on l’oublie. C’est sans doute aussi un vote d’adhesion.

  37. pinkbOnO

    c’est sur que les électeurs du FN qui votent à gauche c’est logique !!!

    c’est parque qu’ils sont du FN qu’ils n’auraient pas le droit de s’exprimer…..

    alors rod dis moi, ils auraient du voter quoi d’après toi ?

    – gauche
    – centre
    ou extrème gauche ?

  38. Segohapouatier

    Je vais changer mon pseudo!!!
    Segohapouatier => lagauchestmouru
    C’est sûr que les critiques ont fusé de la part des gauchistes. Ils sont en général moins tolérants que les autres. Je l’avoue j’ai une sensibilité de droite, ma femme plutôt à gauche, cela nous empeche pas de débattre sans se mettre sur la courge (je l’aime trop déjà pour cela).

    Pour revenir sur la campagne : le "Tout sauf Sarkosy", pas besoin de commentair, les français ont répondu à 53% à cela.
    Pour répondre, aux militants socialistes, vous auriez du mettre DSK ou pourquoi pas Fabius, et encore Hollande… Je vosu dis, que si aviez fait cela, le PS ne serait même pas passé au 2nd tour!

    Mon changement de pseudo s’explique par les foudres sur Sego après les élections et bien continuez et les socialistes se rapprocheront du PCF dans le score!!!

  39. funkyss

    seb : l’égalité, comme la liberté ne sont pas des valeurs de gauche ou de droite. Disons que la gauche et la droite ont une façon différente de voir les choses. Le socialisme, par essence, considère que la liberté ne peut être touchée du doigt sans un socle d’égalité ferme et robuste. En ce qui concerne la droite, la liberté prime.
    Après, je t’invite à étudier plus profondément ces concepts (la liberté, c’est quoi, dans quel cadre, etc). On peut lire Kant, Spinoza, Rousseau, Nietzsche, Epicure, William Golding. Hayek est pas mal non plus.
    Après, la philosophie politique nous a offert de beaux spécimens d’anarchistes de droite et de gauche qui, en extrapolant les idées fondatrices font peut-être un peu mieux comprendre les nuances essentielles des deux visions du vivre ensemble : Bakounine et Proudhon.

  40. Seb

    —- unkle ——
    "Tu t’es relu ? L’egalité une idée de gauche ? C’est juste inscit dans la constitution et soutenue ou censée etre soutenue par tous les partis."

    mais tu es vraiment fatiguant, en effet… on dirait un enfant de 12 ans…
    que dire… je vais me répéter, dans l’espoir que tu comprenne mon message, mais j’en doute!
    l’égalité fait partie des valeurs qui sont les plus importantes chez les sympatisants de gauche. Et je les comprends. Et j’explique aussi pourquoi pour moi la liberté est plus importante. Et je ne renie pas DU TOUT la liberté comme principe français!

  41. Seb

    funkyss : … d’où l’intérêt de la discussion calme et raisonnée qu’il y a, à peu près, sur ce blog. Je ne vais pas faire de la philosophie politique, je n’en ai ni l’envie ni les connaissances approfondies. Pour moi, à mon âge (27), d’après toutes les problématiques qui m’entourent, la liberté me paraît primordiale. Ca évoluera peut-être…

  42. funkyss

    Seb : faire de la philosophie politique (t’es pas obliger de lire des tonnes de livre, il y a des choses très accessibles, qui se lisent en une semaine en y passant une heure par jour, et pas chiant à bouquiner), c’est comprendre un peu mieux ce qu’EST la liberté, comment les gens l’ont vue, la voient. De même pour l’égalité.

    Bref, j’ai juste le doute persistant que tu parles de concept que tu serais en peine de définir convenablement. C’est peut-être faux, c’est juste un doute.

  43. Seb

    Funkyss : Ah oui j’aime bien brasser des grandes idées dont je comprends pas le sens, bien sûr.
    Encore une bien belle marque de fabrique de gauche : les gens de droite sont des abrutis…
    Non stp, je ne suis peut être pas un érudit nietzschéen ou bien kantien, mais je raisonne, par ma propre expérience.
    C’est ce qu’on appelle le pragmatisme.

    Enfin si c’est pour lever ton doute, tu peux le lever…

  44. unkle

    oui en effet je ne comprends pas tes messages. Cela doit être la puberté.

  45. unkle

    Sans égalité, la liberté devient totale c’est donc la loi de la jungle, la loi du plus fort. C’est tenable, hein. Tu as autant la liberté de réussir que celle de crever.
    Mais alors il devient difficile de critiquer les gamins des cités qui, eux, obéissent à cette loi là.

    Tu ne peux pas pour une société aussi complexe et aussi numériquement importante comme la france être pragmatique. Si tu ne raisonnes pas selon une ligne directrice et que tu fonctionnes juste à l’efficacité au pragmatisme, alors tu vas laisser beaucoup de gens sur le coté. parce qu’une solution efficace a t, ne le sera pas forcément à t + 1.
    En caricaturant. l’esclavage est parfaitement pragmatique. Ideologiquement deja beaucoup moins. Evidemment il ne faut pas tomber dans l’ideologie pure. Il faut donc un juste milieu entre les deux.

  46. pinkbOnO

    Il faut donc un juste milieu entre les deux…

    …qui n’est ni de l’extrème gauche, ni de l’extrème droite, et qu’il a appartenu au pleuple Français d’en décider il a quelques jours en choisissant son président qui allait en dicter les lignes directrices…et il se trouve que c’est incontestablement un homme…de droite, qui va en laisser sur le bord du chemin, c’est sur, et c’est le choix de la majorité des Français !

  47. Seb

    "il ne faut pas tomber dans l’ideologie pure"

    c’est la phrase la plus importante, mets la en pratique!
    on vit dans une république, enfouie sous des milliers de lois, avec des syndicats et des militants dans tous les sens, des journalistes au taquet sur Sarko etc…
    alors c’est pas un peu plus de liberté qui va déboucher sur une société française incontrolable

    Faut pas déconner quand même… Hé les gars, un peu de raison svp!

  48. pinkbOnO

    perso mes meilleurs omelettes, je les fais avec des oeufs, sans, çà s’appelle une assiette vide !

  49. unkle

    "avec des syndicats et des militants dans tous les sens"
    nous sommes un pays très peu syndiqué.

  50. funkyss

    Seb : ok, soit, peut-être aura-t-on un peu plus la iberté d’entreprendre. Et je dis bien peut-être. Quid de la liberté d’opinion et de culte? Et pour les libertés collectives, quid de la liberté de réunion et de la presse?

    Tu fais donc une hiérarchie entre libertés? Tu places la liberté économique au dessus des autres?

  51. funkyss

    (Seul 8% des travailleurs sont syndiqués. C’est très peu. Et très dommage)

  52. pinkbOnO

    aaaahhhhh, donc ce sont ces 8% qui font chier les 92 autres % à chaque foisqu’ils sont un pet de travers !!!

    déjà que je trouvais les syndicats bien trops puissants en France, et toi funkyss, tu trouves que c’est peu !

    je me demande combien coute chaque heure de grève qui empêche ces milliers d’autres salariés d’aller bosser, combien çà coute en productivité à chaque fois à la France, et combien çà coute à la France sur le marché mondial ?!!!

    ces grands et bon syndicats dont le secrétariat général vérouille son auto-élection et ré-élection dans nombre de grandes boites, éjecte les contradicteurs de son propre parti pour conserver la main mise sur le comité d’entreprise et tirer parti d’un chantage permanent aux patrons…çà me fourmille du bout de la langue de balancer les boites qui subissent çà…allez zoup je balance, AFP, NMPP (les distributeurs des journaux)… j’en ai encore plein d’autres avec les noms des syndicats et ceux qui les tiennent….

    quelq’un a déjà visité le bueau de Blondel ?
    moi je l’ai fait, en haute de sa tour de verre il exigeait que les vitres soient faites de chaque côté tout les jours, il faisait bien la taille de mon appart et était décoré bien plus richement (et de mauvais goût) que tous les bureaux de grands patrons que j’ai pu visiter.

    Certainement la rançon de l’égalité et la protection du peuple !
    ahhh les beaux syndicats qui protègent le salarié en l’achevant alors qu’il boitte !

  53. pinkbOnO

    houlà les fotes de totograffes ! fo ke jeux me release !

  54. funkyss

    pinkbOnO, si justement les syndicats n’ont que la méthode de la rue pour se faire entendre, c’est parce que les politiques savent très bien qu’ils ne sont pas représentatifs. La seule manière d’avoir moins de grèves? Des syndicats forts, avec qui on discute avant de pondre des lois. Et que ce soit chez les ouvriers, les étudiants, les cadres, les patrons, les professions libérales, etc. Il faut des syndicats forts, partout, pour qu’il y ait du dialogue partout.

  55. Seb

    Ouais, des syndicats forts. D’accord! Mais pas NOS syndicats.
    Qui se reconnaît dans des organisation d’extrême gauche, qui "foutent la merde" à tout bout de champ pour les intérêts de leurs dirigeants? Comblent de l’hypocrisie, ils disent représenter le peuple, avec 8% …mdr de lol si je puis me permettre
    A part la CFDT (à voir), tu peux tous les jeter. Il y aurait là un bien vaste chantier, mais qui pour le mettre en route?

  56. pinkbOnO

    "La seule manière d’avoir moins de grèves?"

    moi j’appelle ca la manière de la gauche

    la seule !…m’enfin

    y’a aussi, pas de syndicat et la grève non payée contrairement à ce qui passe (trop) souvent

  57. "Sans égalité, la liberté devient totale c’est donc la loi de la jungle, la loi du plus fort."
    J’adore pas ecrire ca, mais il est urgent de relire les ecrits sur le contrat social de Rousseau.
    Un petit tour par "de la democratie en Amerique" de Tocqueville ne ferait pas de mal non plus du reste…

  58. funkyss

    Bon, seb, pink, vous parlez de débats sereins, mais vous accumulez les clichés. Bref.

  59. carmen cru

    je partage l’avis de Seb sur les syndicats.

    Qui veut encore pouvoir se syndiquer lorsque tel ou tel syndicat se comporte comme un appareil archaique, où la volontée d’un comité central l’emporte trop souvent sur la necessité primordiale d’actions de fond et de soutien des DS et DP avant tout au sein de l’entreprise ?

    Pourquoi la volonté, le courage, et la clairvoyance de beaucoup de DS/DP au sein de leur entreprise, dans les decisions qu’ils voudraient prendre pour leurs collegues salariés, est trop souvent contrecarrée par la ligne directrice federale ?
    Combien de fois ai-je entendu qu’on ne peut pas aller dans tel ou tel sens au sein d’une decision d’entreprise, pourtant de bon sens, parceque la direction centrale de la CFGTCDT s’oppose a ca !? TROP SOUVENT !!!

    Beaucoup trop de dirigeants syndicats a haut niveau vivent dans leur petit appareil de pouvoir bien rodé, et ne veulent pas en sortir ! Ben voyons, on a la bonne planque, ou on est "legitime"
    C’est inadmissible d’avoir ca !
    De la meme maniere qu’il est foutrement scandaleux de voir que la CFGTCDT se decridibilise d’elle meme parceque elle agit au niveau soit disant national, voire par branche industrielle.

    Quand on sait qu’au sein d’une meme branche industrielle, tel ou tel pb n’existe pas forcement dans toutes les entreprises de la branche et que les priorités et les points de vue divergent, comment peut on alors parler de representativité legitime a l’echellon national ?
    Pire : quand telle branche a une forte representativité syndicale parce seulement la grosse boite X y est representée en masse, peut on laisser dicter les aspirations des X a tout le reste de la branche ?! Je pense que non !
    On le voit souvent pour les agriculteurs : ce n’est pas parceque la majorité de la FNSJMA a dit "il faut faire ca" que tous les sympatisants foncent dans le tas. certains reflechissent et ne suivent pas la ligne partisane.

    Ayons d’abord une structure syndicale plus forte et plus repre
    sentative en donnant un coup de balai sur les instances centrales, trop souvent repaire de planqués bien fricqués et bien au chaud,et ensuite on pourra recridibiliser l’action des DS/DP au niveau entreprise .l’action syndicale doit avant tout se faire au niveau entrepreniorial, avec serieux pour avoir une relle valeur et voix au chapitre pour les questions a l’echelon national

    Qu’on parte de la base, souvent tres bonne quand le DS/DP veut vraiment faire oeuvre sincere de defense des salariés (et qu’il n’est pas lui meme la par pantouflage et arrivisme; ca ce sont les pires mais on les repere vite) ne se laisse pas influencer, endoctriner par une ligne purement militante aveugle si elle est absurde) pour ensuite remonter vers le haut. Mais pas l’inverse !!!

  60. unkle

    "J’adore pas ecrire ca, mais il est urgent de relire les ecrits sur le contrat social de Rousseau.
    Un petit tour par "de la democratie en Amerique" de Tocqueville ne ferait pas de mal non plus du reste… "
    Tu vas me les remettre en mémoire donc.

  61. unkle

    "connaissez vous beaucoup d’états totalitaires qui se soient installés par la droite ?"
    non pas trop. Allemagne, Italie, Portugal, Espagne, Chili etc etc etc etc.

  62. Benj

    Allemagne Espagne et Italie par la droite ? C’est nouveau ca !

    Italie: Mussolini a dirigé le quotidien du parti socialiste. D’autre part le fascisme est né d’une déformation du socialisme…
    D’ailleurs l’une des seules remarques intelligentes de Le Pen, c’est quand il avait affirmé assez justement que c’était assez ironique qu’on le traite de fasco tout en le categorisant extreme droite… Mais bon le terme revet d’autres sens ajdhui.

    Allemagne: Idem. Difference, c’est qu’on passe d’un socialisme international à un socialisme national, le tout recouvert d’une bonne dose d’antisémitisme. C’est pr ca qu’on a appele le nazisme un "bolchevisme national"…

    L’espagne c’est bcp plus ambigue: le franquisme s’affirme contre toute volonté de développement social, mais est completement ferme economiquement à toute logique libérale, et c’est tt juste si l’Etat s’ouvre au capitalisme quand l’autosuffisance ne suffit plus.
    C’est un état très conservateur, mais cela permet il de dire que ca vient de la droite ? pas vmt..
    Les principales caractéristiques qui opposent droite et gauche sont avant tout lié à deux modeles économiques, et de ce point de vue le franquisme releve plus de la gauche que de la droite.

    Pour le reste je ne sais pas. Mais pour ces trois pays relit tes livres d’histoire…

    Un dernier point, de l’extreme gauche à l’extreme droite il n’y a qu’un siege….l’Assemblée en Allemagne / Italie est ronde….

  63. unkle

    (je ne peux pas lire j’ai fait une attaque cardique)

  64. Benj

    … j’attendais un peu plus de force argumentative…

  65. pinkbOnO

    unkle est mort, vive unkle !
    ;-)

  66. Morte, pas mort.
    J’en profite pour faire un sublime hors sujet, unkle (le groupe) sera en concert à Rock en Seine cette année.

  67. unkle

    Que veux tu que je te dise ?
    Tu parles de régimes en les étudiant à l’aune de ce que sont la droite et la gauche aujourd’hui? C’est anachronique et n’a rien de scientifique.

    tiens. C’est tiré de phdn ; ce qui te laissera imaginer ce que je peux penser de tes opinions.
    http://www.huppi.com/kangar

    Le reste est du même tonneau.

  68. unkle

    "D’autre part le fascisme est né d’une déformation du socialisme…"
    dire que les historiens s’emmerdent encore à essayer de le définir. Que ne t’ont ils demandé.

    Tiens ce que dit Paxton sur le fascisme.
    http://fr.wikipedia.org/wik
    (chercher paxton. L’article de wikipedia est pour une fois bien fait profitons en).

    Tu as d’ailleurs une citation de Mussolini, qui montre clairement, puisque besoin est, qu’il n’etait pas fan de la doctrine socialiste.

  69. Il y a tout de même une différence entre être de gauche, et s’installer par la gauche!
    Si Hitler n’est pas de gauche, il s’est installé par la gauche. Sa base a d’abord été populaire et ouvrière et il la flattait avec des argumments nationalistes, mais pas uniquement. (ex: la voiture a 5 mark par jour pour tout le monde).National-SOCIALISME. D’autre part il s’est très largement inspiré des techniques de propagande soviétique.
    Outre sa folie guerière et meurtrière, en terme de politique économique, il a eu une approche mixte, avec une forte intervention de l’etat, comme dans toute bonne dictature, mais aussi une collusion avec les grands industriels.

  70. unkle

    ah oui puisque j’attend tjs des trucs sur le contrat social.
    http://gallica.bnf.fr/ark:/
    livre 1 chapitre 6.
    "De plus, l’ aliénation se faisant sans réserve, l’ union
    est aussi parfaite qu’ elle peut l’ être et nul associé
    n’ a plus rien à réclamer. Car s’ il restoit quelques
    droits aux particuliers, comme il n’ y auroit aucun
    supérieur commun qui pût prononcer entre eux et
    le public, chacun étant en quelque point son propre
    juge prétendroit bientôt l’ être en tous, l’ état de
    nature subsisteroit, et l’ association deviendroit
    nécessairement tyrannique ou vaine."

    et donc je t’invite, puisque ce n’est pas fait, à lire le texte donné ci dessus et aussi à écrire à phdn pour leur expliquer qu’ils sont un peu cons quand même.

    "However, there is no academic controversy over the status of this term: it was a misnomer. Misnomers are quite common in the history of political labels. Examples include the German Democratic Republic (which was neither) and Vladimir Zhirinovsky’s "Liberal Democrat" party (which was also neither). The true question is not whether Hitler called his party "socialist," but whether or not it actually was.

    In fact, socialism has never been tried at the national level anywhere in the world. This may surprise some people — after all, wasn’t the Soviet Union socialist? The answer is no. Many nations and political parties have called themselves "socialist," but none have actually tried socialism. To understand why, we should revisit a few basic political terms."

  71. unkle

    ps ; tu peux t’appuyer sur les ouvriers et de ne pas être de gauche hein. Je précise au cas où.
    et tu peux aussi t’inspirer de techniques de propagande sans croire à l’ideologie derrière. enfin tu peux lire ses propos sur le communisme ; il n’etait pas fan.

  72. funkyss

    Du coup, des références, et hop, no response. Je crois qu’ils appellent ça le pragmatisme, unkle. C’est Seb qui me l’a dit.

  73. unkle

    hah mdr :)

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire