Bové président ?

Et oui! José bové, le pourfendeur de l’Ogm se présente, mais je news pas sur ça, quoique..
Je viens de l’entendre sur TF one, et paf, en fermant les yeux, je tombe sur la voix de JM bigard (sans bite ni couille dans le texte), essayez de fermer les yeux en l’écoutant, c’est a tomber, bon je vous file en même temps une video de la passion selon José, mais là, on l’entend pas…

8 commentaires
  1. Some_bread

    En regardant cette vidéo, c’est la première fois que ça me donne envie d’être CRS.
    Par pitié, quel démago à deux balles !

  2. Monsieur Changi

    Je pense être quelqu’un d’assez ouvert mais là je vois pas l’intérêt de cetet vidéo …
    Voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

    @ bon entendeur

  3. johnsmith

    ah

    oui, c’est vrai, quel beau métier, CRS.

    Je me limiterais bien à ce commentaire, mais …
    Je ne peux pas m’empêcher de t’engager à te renseigner un peu sur les OGM, les dangers rééls qu’ils représentent pour la santé, et les conséquences qu’ils représenteront demain pour ceux qui veulent faire pousser des trucs dans la terre.

    (Pardonne moi, mais j’ai l’impression que tu n’es pas aussi bien documenté dans ce domaine que tu sembles l’être sur les perspectives de carrière qu’offrent l’armée et la police).

  4. Happy_Wizz

    Changi +1 : me suis ennuyé pendant la vidéo et j’ai trouvé le moyen de zapper alors qu’elle ne fait meme pas 90 secondes…

  5. pascal

    José Bové ne va optenir qu’une chose…….L’eparpillement des voix à gauche…….
    Je crois qu’il a sufisamment accès aux médias sans devoir se présenter aux élections présidentielles, pour expliquer son combat ( tout à fait louable d’ailleurs ).
    Attention au 2 eme tour,La bête immonde rôde !!!

  6. flappy

    Pour obtenir l’eparpillement des voix, faudrait deja qu’il obtienne 500 signatures et là, c’est pas gagné.

  7. funkyss

    Pascal, tu parles de Sarlozy.

  8. pascal

    Non, en ce qui le concerne je n’irai pas jusque là, même
    si il ne fait pas partie des mes préférences…………..

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire