Fashionista mais pas victime !

Vous en conviendrez, nous vivons dans un monde cruel, rempli d’injustices et d’horreurs. D’accablement. Quelquefois, on se lève, on se bouscule, on ne se réveille pas, on sort, et l’on est saisi par la laideur de ce qui nous entoure, sa dureté. On est terrifié. Terrifiés par cette pouffe aux cuisses en forme de jambonneau même pas italien, attifée d’une mini en jean délavé, et, cerise sur le sunday (j’adooore ces expressions québécoises t’sais, nom d’un caribou !), armée de bottes à lacets !

Alors, pour éviter ça, pour ne plus pleurer des larmes de sang lorsque vous sortez dans la rue ou prenez le métro, je vais vous livrer quelques conseils textiles bien avisés, jeunes femmes (les mecs, vous les distillerez intelligemment à vos douces).

1. Au bermuda, tu résisteras.
La mode, c’est le bermuda. On en voit partout, dans tous les magazines de mode de filles. Alors, je vous explique : on vous ment. Vous pensez que vous pouvez vous le permettre, mais non. Vous êtes une allemande femme de marin catholique coincé du fion ? Vous êtes Sienna Miller ? Non ? Alors on oublie tout de suite. Au mieux les gens détourneront pudiquement le regard, au pire, ils vous jetteront des pierres et vous enterreront vivante et ils auront bien raison.

2. Les bottes à lacets tu relègueras.
Vous avez comme moi les mollets de Richard Virenque à l’époque du dopage à l’issue de votre plein grè ? C’est pratique pour le karaté mais moyen pour rentrer dans des bottes Miu Miu. En plus, vous mesurez, comme moi, 1m20 les bras levés sur un escabeau ? (le premier qui se moque, je lui écrase la tête contre le mur). Donc, votre mollet surboosté se retrouve égorgé à l’emplacement de la cheville… Alors, désespérée, vous avez acheté des bottes à lacets. Comme Francis Lalanne. Eh ouais. Donc, je vous le rappelle, la femme n’est pas un saucisson !! Courez acheter des ballerines pour alléger vos gambettes.

3. La tuberculose, tu vaincras.
Comme vous aurez pu le constater, les stylistes ont très bien intégré le principe du réchauffement climatique… Ils se sont donc dit : « tiens, si on abreuvait les présentoirs de tops à bretelles en satin cet hiver ?! ». Sauf que bon, l’hiver indien ne dure qu’un temps, que très vite, un connard en k-way jaune vous crachotte dessus en permanence et que le gel solidifie vos doigts. Donc, le top à bretelles, c’est la pneumonie assurée. C’est un choix. Soit on accepte de crever en crachottant des glaviaux purulants dans son joli top en dentelle (trop glamour), soit on met un pull et basta.

4. Contre le chamarrage, tu lutteras.
Je ne le dirai jamais assez. Trop de couleurs tue la couleur. On est pas au cirque Pinder les filles. Donc, le « tout noir, tout gris, tue ta vie », c’est nase, ça donne envie de se pendre, OK. Mais le délire hallucinogène à la Deneuve fait mal aux pupilles. Alors on calcule ses couleurs pour le bien-être d’autrui. Merci.

5. Ton corps tu respecteras.
Tu es blonde, élancée, à forte poitrine, tu fais du 34. Tu peux tout porter ou presque. Oui, c’est injuste. Oui, je te hais. Oui, tu es une pétasse. Mais c’est la vie :)
Tu es petite et plutôt méditerranéenne, aux formes douces et arrondies ? Exit les coupes droites et les sacs à patates pour cacher ton corps. On met en valeur le décolleté, les épaules, on préfère les coupes trapèze ou empire et les jupes…

6. Les règles tu aboliras.
La règle la plus importante de toutes. Tu es bien dans tes baskets et ton blouson ? Alors oublie les règles. Tu fais ce que tu veux avec tes cheveux, même si ça me fait mal aux yeux !

11 commentaires
  1. Cette photo est dramatique.
    Le reste est très drôle :)

  2. Penelope (Auteur)

    Merci :)

  3. Réalisé avec ou sans trucage ?

  4. Laurent

    La regle numéro 6 me semble être la meilleure… on peut y rajouter: ne mets pas tes photos sur le net si tu ne veux pas qu’une minorité de rigolos te jugent.

  5. Sarou

    Je me permets d’ajouter une règle à ces perles de Pen :

    # Elle tous les lundis tu liras, mais tous ses préceptes tu n’appliqueras pas.
    (règle éprouvée par ma pomme : "Hein, mes sandales avec des chaussettes? Ca va pas, non? " ou "Pourquoi j’ai acheté une tunique léopard déjà?")

    Hé oui, je ne suis pas seulement le Maître Cappello de la politique et du Justin Timberlake, je suis aussi intarissable sur les fringues.

  6. Penelope (Auteur)

    Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire de tunique léopard Sarou ??!! Non, non ! Jamais d’imprimé léopard !

    Dis-moi que tu n’as pas vraiment cédé à l’appel de la jungle enfin ! :))

  7. Sarou

    Ben si, je sais pas ce qui m’a pris, je me suis trouvée pas mal dedans. A ma décharge, elle est grise et noire, pas beige et marron. Non non, pas taper!

  8. johnsmith

    en quoi c’est pratique pour le karate, les mollets ?

    :o)

  9. funkyss

    Putain, mais plus les posts vont, et plus tu pues du style, pénélope. Merde, c’est quoi, cette descente de con?

  10. rv

    c est pas du jean délavé c est de l ecossais…ou alors les ecossais fond du jean bizarre..

  11. Penelope (Auteur)

    Bon, en vrac, les mollets, pour le karaté, c’est utile pour frapper.

    Le jean délavé, je l’ai vu dans la rue, et j’ai pas osé photographier la fille en question, alors j’ai trouvé ce que j’ai pu sur le web :)

    Funkyss, heu, c’est-à-dire ????? Je "pue du style" ???!!! Tu veux un valium pour te calmer ?

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire