17 ans de taule pour un screener ?

Curtis Salysbury est un coquin, il doit en effet passer devant le tribunal du Missouri (USA) pour avoir filmé, et diffusé comme un malpropre, deux films, directement dans la salle de ciné. Les deux films en question sont « ma sorcière bien aimée » et « l’homme parfait », il risque jusqu’à 17 ans de prison.
A quand des brouilleurs à caméscopes dans les salles de ciné ? :)

7 commentaires
  1. Nuks

    Ouch. On risque quoi en France ? Quelqu’un sait ?

  2. 357magnum

    Plaintes déposées par l´industrie du disque, instruites plus vite que les plaintes contre les trafics pédophiles

    Le Bouclier

    19 décembre 2004

    Les choix publics sont clairs : dès qu´il s´agit des intérêts financiers des maisons de disque, on mobilise magistrats et policiers pour intervenir vite. Lorsqu´il s´agit des plaintes du Bouclier contre des trafics de documents montrant des scènes de viol d´enfants, on manque de moyens et les choses traînent lorsque tout simplement on ne classe pas sans suite faute d´avoir mis des personnels compétents en action.

    Réagissez avec
    le forum

    Double langage et faits troublants

    Depuis le mois de juin 2004, les maisons de disque ont déposé une cinquantaines de plaintes qui ont abouti à la mise en cause de plusieurs internautes considérés comme utilisant de manière abusive les services de téléchargements Peer To Peer comme KaZaA ou eMule. Ainsi en quelques mois a-t-on réussi à interpeller des internautes copieurs (et non pirates) de musique, quand ceux qui téléchargent des documents pédophiles ne sont nullement inquiétés.
    Voici quelques jours, une autre opération européenne celle-là, diligentée à la suite de plaintes émanant d´Hollywood contre le P2P et une action en France par l´Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA) et la Direction centrale de la Police judiciaire a conduit à la fermeture d´un site de téléchargement illégal de films. Le site Internet "torrent.youceff.com", qui utilisait le réseau BitTorrent, était hébergé chez un prestataire français situé dans la région parisienne. Le site était fréquenté au moment de sa fermeture par 160.000 personnes qui se livraient à des téléchargements illicites de nouveaux films.
    Entre un enfant violé et un disque copié on choisit le disque.

    Plusieurs internautes se sont vus immédiatement privés d´accès Internet par leur fournisseur d´accès avec l´appui de l´AFA (Association des fournisseurs d´accès à l´Internet) montrant une nouvelle fois que le flicage de chaque internaute est une pratique courante, tout comme l´arbitraire chez les FAI.
    Alors que les fournisseurs d´accès se sont toujours montrés extrêmement réticents face à la réalité des trafics pédophiles, cherchant de manière régulière et constante à minimiser les faits dont ils ont cependant une parfaite connaissance, on ne peut que s´inquiéter d´une prise de position qui constitue un deux poids deux mesures étonnant quand on laisse sciemment les auteurs de trafics pédophiles agir à leur guise, sur les chats, les sites personnels, le P2P, IRC, ou les newsgroups.
    Ou bien les fournisseurs d´accès s´engagent dans la lutte contre les trafics illicites et le font clairement et cela sera la règle pour tout le monde, ou bien ils choisissent de ne servir que les intérêts de l´industrie du disque et du film et se lavent les mais du reste comme c´est le cas aujourd´hui, et dans ce cas il convient de le faire savoir. Il en va de même pour la puissance publique qui applique le droit de manière élastique. Lorsqu´il s´agit de viols d´enfants, on manque de moyens, lorsqu´il s´agit de puissantes industries on résout les enquêtes en quelques mois.
    Ici, une nouvelle fois, on vient d´apporter la preuve que l´on est capable de mettre en ?uvre des moyens, seulement, et seulement si on en a envie et qu´à choisir entre un enfant violé et un disque copié on choisit le disque.
    Pas de présomption d´innocence quand il s´agit d´intérêts financiers

    Ce choix est d´ailleurs révélateur, car avant même que les internautes en question ne soient jugés, leurs fournisseurs ont coupé leur connexion avec l´aval de l´AFA, s´engageant bien au-delà du respect de la présomption d´innocence, comme s´il appartenait en droit aux professionnels d´agir de manière unilatérale en lieu et place de la justice, ce qu´ils ont toujours déclaré refuser avec énergie. Difficile de faire moins crédible.
    Chacun vérifiera d´ailleurs aisément que jamais, la connexion d´individus se livrant à des trafics pédophile n´a été interrompue, ni avant, ni après une condamnation.
    Des relations troubles entre ministères et professionnels.

    La puissance publique n´a rien à envier au double langage de l´AFA et des professionnels qui dans de multiples instances cohabitent en bonne intelligence et plus. Nombre de fonctionnaires dépêchés par des ministères au sein d´innombrables commissions de travail et d´études, n´ont produit rien d´autre que des amitiés et des copinages avec les professionnels que personne ne contredit. Certains de ces fonctionnaires sont parfois même très liés avec des professionnels et se présentent comme les portes-parole de leurs discours et intérêts jusqu´au plus haut niveau, agissant comme homme de paille des lobbies, jetant doute et opprobre sur tout ce qui n´est pas conforme avec la communication officielle.

    …/…

    http://www.bouclier.org/art

  3. Rod

    En meme temps en France, des messages explicites font comprendre ke filmer pendant la diffusion d’un film est illegal et que des poursuites seront faites. Et surtout je ne vois pas l’interet de filmer un film … enfin ca plait au nerds.

  4. 357magnum.
    Oui je suis sur qu’il est plus dangereux en France de telecharger des divx que de s’adonner a des activités pedophiles ^^

    Dans le futur, essaye d’eviter d’utiliser les commentaires pour copier coller de la propagande ecrite par qqn d’autre. Ya un forum pour ca.

  5. Soleo

    Meurtre sans premeditation : Environ 10-15 ans.
    Filmer 2 films sorti au cinema : 17 ans…

    Il y a pas boulette par hasard là ?

  6. JeanGlode

    qd tu tues ton voisin y’a pas des capitaux important de lobbying… Donc on s’en fout !

    Si tu es pédophile, zoophile tu fais fonctionner l’industrie du porno, les fai… bref …

    Hey mec CASH POWA ;)

  7. vous connaissez la difference entre "risquer 17 ans de prison" (qu’il ne fera jamais), et etre effectivement condamné a 17 ans de prison ?

    apparement non.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire