Le naufragé volontaire est mort

Alain Bombard, s’est éteint hier, mardi 19 juillet au soir, à l’hôpital de Toulon.
Cet homme, qui a démontré en 1952 qu’ on pouvait survivre avec les simples ressources de la mer lors d’une traversée de l’atlantique sur un radeau, était agé de 80 ans.

3 commentaires
  1. jipe

    Sacrée épopée pour cet homme, j’ai appris qu’il avait fait ça en 52, donc j’étais pas né.
    entre autre, il réparait les crevaisons avec son sperme.

  2. STE.

    Moi j’adore son nom : Alain Bon-bar !!!

  3. BLAJACK

    Surtout un écologiste avant même qu’on parle d’écologie, même s’il n’avait pas toujours la manière pour faire passer son message….

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire